Des actes que le Christ condamnerait ne peuvent coroborer l'Évangile



Le Coran déclare corroborer l’évangile, mais si vous l’analysez à la lumière
du livre qu’il prétend corroborer, et en tenant compte du dessein de Dieu, il
est difficile de trouver deux livres plus opposés. Reprendre maladroitement
quelques histoires bibliques et citer le nom de quelques prophètes sans
pouvoir les lire, ne nous sert à rien.

Les musulmans s’imaginent que les histoires bibliques racontées par Mahomet
émanaient de l’ange Gabriel. Or nous savons que Mahomet fréquentait des
groupes d’hommes, des Nazaréens où ces choses étaient enseignées. La Bible
existe pour que les humains sachent ce qui se produisit en Eden, connaissent
le dessein de Dieu et soutiennent son royaume à venir par la prédication.
C’est ce que fit Jésus.

Des meurtres gratuits, accompagnés souvent de pillages à grande échelle, ne
sont autre que du banditisme pratiqué sous le couvert de la religion pour
justifier des actes injustes, méchants et malhonnêtes. Jésus déclara que tous
ceux qui étaient venus avant lui étaient des brigands et des usurpateurs. Cela
est vrai aussi pour ceux qui viendraient après lui. Il déclare en Jean 10:8 à
10 :

« Tous ceux qui sont venus avant moi, sont des voleurs et des
brigands…Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi
je suis venu afin que les brebis aient la vie. »

Pour prendre toute la mesure des actes de ces hommes-là, transposons-les à
notre époque : imaginons une bande d’hommes montés sur des chevaux et
armés de sabres, se fondant sur des villages endormis en criant que leur dieu
est le plus grand, massacrant les hommes, vendant leurs enfants pour en faire
des servants, violant leurs femmes et leurs filles, et faire main basse sur tout
ce qui leur appartient. Ces brigands-là seraient recherchés et combattus par
toutes les polices du monde. Personne ne les approuverait, y compris Le
Créateur. Pourquoi devrait-il en être autrement au 7 ème siècle après Jésus ?