AVENTURE À TRAVERS LA SAINTE BIBLE

 

 

 

 

Dieu sait… Quand les choses semblent sans espoir - Partie 1

 

 

 

 

Le pire était arrivé. Les disciples de Jésus en étaient sûrs (il leur faudrait un certain temps avant de comprendre que la crucifixion de leur Divin Maître était en fait la meilleure chose qui leur soit jamais arrivée). Jusqu'à la toute fin, ils n'avaient pas cru que Jésus mourrait. Maintenant, leurs espoirs sont également morts.

 

Debout près de la croix, certains des disciples ont parlé de la façon de donner à Jésus une sépulture décente, mais comment ? Même cela semblait sans espoir. Mais Dieu apporte de l'aide de manière inattendue. Deux admirateurs secrets de Jésus ont décidé de le soutenir ouvertement. Nicodème et Joseph d'Arimathie étaient riches. Ils pouvaient faire pour Jésus ce que les pauvres disciples ne pouvaient pas. Joseph a obtenu la permission de Pilate d'enterrer Jésus. Nicodème a apporté un mélange coûteux de myrrhe et d'aloès pour son embaumement.

 

Doucement, les hommes ont retiré le corps de Jésus de la croix. Joseph avait un tombeau à proximité, une petite grotte. Soigneusement, le corps de Jésus a été enveloppé dans un drap de lin et transporté dans la grotte. Une lourde pierre fut roulée à travers l'entrée du tombeau, et tout le monde rentra chez lui pour se reposer.

 

 

 

 

 

Cieux joyeux  - Terre bouleversée

 

 

 

Au ciel, il y avait une grande joie. Jésus avait gagné ! Mais il n'y avait pas de joie sur terre. Les disciples étaient si bouleversés et tristes qu'ils ont complètement oublié la promesse de Christ qu'il ressusciterait.

 

Cependant, il y avait des personnes qui se souvenaient de la promesse du Christ et qui avaient peur. Les prêtres avaient un sentiment de terreur réelle. Supposons que Jésus soit ressuscité ? Ils décidèrent d'aller rendre visite à Pilate. "Seigneur, dirent-ils, nous nous souvenons, de son vivant, comment ce séducteur a dit : 'Après trois jours, je ressusciterai.' C'est pourquoi ordonne que le sépulcre soit sécurisé jusqu'au troisième jour, de peur que ses disciples ne viennent de nuit et ne le  vole et qu’ils ne disent au peuple: 'Il est ressuscité des morts.'” Pilate acquiesça.

 

Ils ont placé des cordes sur la grande pierre à l'entrée du tombeau qui contenait le corps de Jésus. Les extrémités des cordes étaient fixées solidement dans le roc et scellées avec le sceau romain. Une compagnie de soldats a été envoyée de la garnison romaine pour monter la garde.

« Jésus ressuscité ? Pas une chance », pensaient les ennemis de Jésus.

 

Le jour de repos est passé. Puis une autre nuit. Juste avant le lever du jour, il y eut un autre tremblement de terre. Un ange du ciel est apparu et la luminosité a rempli le ciel. L'ange roula la grosse pierre qui bouchait l’entrée du tombeau, comme si c'était un caillou. « Fils de Dieu, lève-toi ; Ton Père t'appelle », cria l'ange. Les soldats romains virent Jésus sortir du tombeau. La gloire du ciel brillait sur son visage.

 

« Je suis la résurrection et la vie », a-t-il déclaré.