Troisième dimanche de l'Avent - Lectures joyeuses et prières pour allumer la bougie

 

 

 

 

Il y a tellement de réconfort à trouver dans la pratique de s'arrêter pour lire, prier et réfléchir au cours de la saison de l'Avent au cours de laquelle les croyants anticipent avec impatience la célébration de la naissance du Christ. Le troisième dimanche de l'Avent nous donne l'occasion de préparer dans nos cœurs un sentiment de sainte anticipation pour la célébration de la naissance de Jésus ainsi que pour sa seconde venue promise. Nous pouvons étudier les Écritures comme un rappel des façons dont Dieu nous a été fidèle à travers l'accomplissement de la prophétie - et trouver de l'espoir dans les promesses de Dieu qui sont énoncées dans sa Parole.

 

Le troisième dimanche de l'Avent, nous sommes invités à réfléchir sur la joie à laquelle nous avons accès grâce à notre foi en Jésus. L'une des caractéristiques déterminantes des disciples du Christ est leur attitude joyeuse. Ne laissons pas les luttes de cette année voler la grande joie que nous avons à cause de Jésus.

 

Philippiens 4: 4-5 dit: «Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur. Je le répète : réjouissez-vous ! Que votre douceur soit évidente pour tous. Le Seigneur est proche.

 

Au cours de cet Avent, prieriez-vous pour que la joie du Seigneur soit évidente dans votre cœur et dans votre foyer ? Puisse l'esprit de Dieu transformer les jours précédant Noël en un temps de sainte anticipation ; préparer nos cœurs, alors que nous attendons avec joie l'occasion de célébrer l'arrivée de notre roi.

 

 

 

 

 

 

 

 

Troisième dimanche de l'Avent Signification et symbolisme.

 

 

 

Le mot « Avent » vient du mot latin adventus, qui signifie « venir ». L'Avent aux 4e et 5e siècles était une période de préparation au baptême des nouveaux chrétiens. Les chrétiens passaient 40 jours dans la prière et le jeûne pour se préparer à la célébration qui accompagnait le baptême des nouveaux croyants.

Au fil du temps, l'Avent a été lié à la venue du Christ. À l'origine, les chrétiens utilisaient ce terme pour désigner la seconde venue du Christ, mais au Moyen Âge, l'Avent était lié à la première venue du Christ que nous célébrons à Noël. Aujourd'hui, nous célébrons l'Avent au cours des quatre semaines précédant Noël chaque année.

La saison de l'Avent est une invitation à oublier le stress de l'année. Nous pouvons détourner notre attention de l'agitation folle de la saison et de la tristesse qui pourrait accompagner les différentes façons dont certains d'entre nous pourraient choisir d'observer la saison des fêtes cette année. Même lorsque les choses semblent chaotiques, nous pouvons trouver la paix en Jésus. L'Avent est l'occasion de concentrer nos pensées sur le don que Dieu nous a fait en son fils Jésus qui est descendu du ciel et a pris la forme d'un homme pour que nous croyions.

 

La tradition du troisième dimanche de l'Avent consiste à allumer une troisième bougie, parfois rose, symbole de joie. Ce troisième dimanche de l'Avent, nous lisons, prions et réfléchissons sur la joie que le plan de Dieu nous donne (prédit par les prophètes et accompli par la vie et la mort du Christ), et nous méditons sur la promesse du retour glorieux du Christ.

 

Le troisième dimanche de l'Avent est traditionnellement appelé dimanche Gaudete. Gaudete est le mot latin pour se réjouir, et ce dimanche est le moment pour nous de nous réjouir car Jésus est venu et est mort pour que nous puissions vivre éternellement avec lui !

 

 

3 lectures bibliques suggérées pour le troisième dimanche de l'Avent

 

 

 

Esaïe 35:1-6

Même le désert et les solitudes se réjouiront en ces jours.

La friche va se réjouir et s'épanouir de crocus printaniers.

Oui, il y aura une abondance de fleurs et de chants et de joie !

Les déserts deviendront aussi verts que les montagnes du Liban,

aussi belle que le mont Carmel ou la plaine de Sharon.

Là, le Seigneur déploiera sa gloire, la splendeur de notre Dieu.

Avec cette nouvelle, fortifiez ceux qui ont les mains fatiguées,

et encouragez ceux qui ont les genoux faibles.

Dis à ceux qui ont le cœur craintif,

"Soyez forts et n'ayez pas peur,

car votre Dieu vient détruire vos ennemis.

Il vient vous sauver.

Et quand il viendra, il ouvrira les yeux des aveugles et débouchera les oreilles des sourds.

Le boiteux bondira comme un cerf, et ceux qui ne peuvent pas parler chanteront de joie !

Des sources jailliront dans le désert, et des ruisseaux arroseront le désert.

 

Esaïe 35:10

Ceux qui ont été rachetés par le Seigneur reviendront. Ils entreront à Jérusalem en chantant, couronnés d'une joie éternelle. Le chagrin et le deuil disparaîtront et ils seront remplis de joie et d'allégresse.

 

 

 

Matthieu 11:2-11

Jean-Baptiste, qui était en prison, a entendu parler de toutes les choses que faisait le Messie. Il envoya donc ses disciples demander à Jésus : « Es-tu le Messie que nous attendions ou devrions-nous continuer à chercher quelqu'un d'autre ?

Jésus leur dit : « Retournez vers Jean et dites-lui ce que vous avez entendu et vu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent et la Bonne Nouvelle est annoncée. prêché aux pauvres ». Et il a ajouté : « Dieu bénit ceux qui ne tombent pas à cause de moi.

Alors que les disciples de Jean partaient, Jésus commença à parler de lui aux foules. « Quel genre d'homme es-tu allé voir dans le désert ? Était-il un roseau faible, balancé par chaque souffle de vent ? Ou vous attendiez-vous à voir un homme vêtu de vêtements coûteux ? Non, les gens avec des vêtements coûteux vivent dans des palais. Vous cherchiez un prophète ? Oui, et il est plus qu'un prophète. Jean est l'homme auquel les Écritures se réfèrent lorsqu'elles disent : « Voici, j'envoie mon messager devant vous, et il préparera votre chemin devant vous.

Je vous dis la vérité, de tous ceux qui ont jamais vécu, aucun n'est plus grand que Jean-Baptiste. Pourtant, même la moindre personne dans le Royaume des Cieux est plus grande qu'elle ne l'est !

 

Prières pour la joie du troisième dimanche de l'Avent

 

 

 

Une prière personnelle pour la joie

Psaume 51 :12 dit : « Rends-moi la joie de ton salut, et soutiens-moi d’un esprit bien disposé. »

Seigneur, veux-tu restaurer la joie de notre salut ? Aide-nous à vouloir te suivre avec tout ce que nous avons. Alors que nous lisons les Écritures qui nous rappellent qui vous êtes et comment vous nous aimez, allumez en nous un sentiment de joie qui déborde de nos cœurs ! Que cette sainte joie soit contagieuse et déborde sur la vie de ceux qui nous entourent. Que ta paix qui surpasse toute compréhension soit sur nous... surtout que nous terminons une année qui a été très effrayante et incertaine. Encourage nos cœurs avec la connaissance qu'avec toi nous pouvons vivre dans ta paix parfaite, peu importe nos circonstances. Nous te remercions pour la joie et la paix que tu donnes ! Amen.

 

 

Une prière pour la joie dans notre monde

Luc 2:10-11 dit : « Mais l'ange leur dit : « N'ayez pas peur. Je vous apporte une bonne nouvelle qui causera une grande joie à tout le monde. Aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur t'est né ; il est le Messie, le Seigneur.

Seigneur, la bonne nouvelle de l'arrivée de Jésus apporte une telle joie dans notre monde ! Atteignez ceux qui sont perdus et qui cherchent avec le message d'espoir que nous avons à travers le Messie. Dieu, permets à ton message de paix d'apporter du réconfort à notre monde anxieux. Alors que nous abordons tous la saison des fêtes, laissez le message de grande joie percer à travers tout le bruit et dans le cœur des gens. Amen.

 

 

 

Autres lectures recommandées

 

 

 

Psaume 146:6-10

Il est le Créateur du ciel et de la terre, de la mer et de tout ce qu'ils contiennent - il reste fidèle à jamais.

Il défend la cause des opprimés et donne à manger aux affamés. L'Éternel libère les prisonniers, l'Éternel rend la vue aux aveugles, l'Éternel relève ceux qui sont courbés, l'Éternel aime les justes.

L'Éternel veille sur l'étranger et soutient l'orphelin et la veuve, mais il entrave les voies du méchant.

L'Éternel règne pour toujours, ton Dieu, ô Sion, pour toutes les générations. Louez le SEIGNEUR.

 

 

 

Jacques 5:7-10

 

Soyez donc patients, frères et sœurs, jusqu'à la venue du Seigneur. Voyez comment l'agriculteur attend que la terre produise sa précieuse récolte, attendant patiemment les pluies d'automne et de printemps. Toi aussi, sois patient et tiens bon, car la venue du Seigneur est proche. Ne vous plaignez pas les uns des autres, frères et sœurs, sinon vous serez jugés. Le juge se tient à la porte ! Frères et sœurs, comme exemple de patience face à la souffrance, prenez les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

 

 

Alors que vous allumez la troisième bougie de l'Avent, puissiez-vous être rempli d'une joie contagieuse qui soit une lumière pour tous ceux qui vous entourent. Lorsque vous méditez sur les Écritures cette semaine par la grâce de Dieu, laissez votre esprit être rempli de la paix de Dieu. Quelle joie avons-nous de savoir que nous avons accès à une espérance éternelle par Jésus !