Deuxième dimanche de l'Avent - Lectures et prières pleines de foi pour allumer la bougie

 

 

 

 

Après une année chaotique, il y a du réconfort à trouver lorsque nous nous arrêtons pour lire, prier et réfléchir au cours de la saison de l'Avent... une période où les croyants attendent avec impatience la célébration de la naissance du Christ.

Le deuxième dimanche de l'Avent nous donne l'occasion de préparer nos cœurs à l'attente fidèle, de célébrer la naissance de Jésus et de nous préparer à sa seconde venue.

C'est une belle occasion de réfléchir sur la façon dont la prophétie s'est accomplie et de réfléchir à ce que l'avenir (qui nous a été promis par les prophéties) apportera.

Psaume 46:10-11 dit :

... tais-toi, et sache que je suis Dieu ; Je serai élevé parmi les nations, je serai élevé sur la terre. Le Seigneur Tout-Puissant est avec nous; le Dieu de Jacob est notre forteresse.

 

Cette semaine, nous nous arrêtons pour nous rappeler qui est Dieu et ce qu'il a fait pour nous. Lorsque nos vies sont pressées, nous n'avons que la chance de nous concentrer sur nos listes de choses à faire. Faire de la place dans nos horaires pour la prière et la méditation nous aide à mieux voir Dieu à l'œuvre dans nos vies et dans notre monde.

Alors que nous préparons nos cœurs pour la célébration de l'arrivée de Jésus comme un cadeau à toute l'humanité, suscitons dans nos cœurs et nos foyers un sentiment d'anticipation. Puisse l'esprit de Dieu transformer les jours précédant Noël en un temps de sainte anticipation ; préparer nos cœurs, alors que nous attendons fidèlement l'occasion de célébrer l'arrivée de notre roi.

 

 

 

 

 

 

 

 

Signification et symbolisme du deuxième dimanche de l'Avent

 

 

Le mot « Avent » vient du mot latin adventus, qui signifie « venir ».

L'Avent aux 4e et 5e siècles était une période de préparation au baptême des nouveaux chrétiens. Les chrétiens passaient 40 jours dans la prière et le jeûne pour se préparer à la célébration qui accompagnait le baptême des nouveaux croyants.

Au fil du temps, l'Avent a été lié à la venue du Christ. À l'origine, les chrétiens utilisaient ce terme pour désigner la seconde venue du Christ, mais au Moyen Âge, l'Avent était lié à la première venue du Christ que nous célébrons à Noël. Aujourd'hui, nous célébrons l'Avent au cours des quatre semaines précédant Noël chaque année.

La saison de l'Avent est une invitation à oublier le stress de l'année. Nous pouvons détourner notre attention de l'agitation folle de la saison et de la tristesse qui pourrait accompagner les différentes façons dont certains d'entre nous pourraient choisir d'observer la saison des fêtes cette année. Même lorsque les choses semblent chaotiques, nous pouvons trouver la paix en Jésus. L'Avent est l'occasion de concentrer nos pensées sur le don que Dieu nous a fait en son fils Jésus qui est descendu du ciel et a pris la forme d'un homme pour que nous croyions.

La tradition du deuxième dimanche de l'Avent consiste à allumer la deuxième bougie violette qui est un symbole de foi.

En ce deuxième dimanche de l'Avent, nous lisons, prions et réfléchissons à l'espoir que le plan de Dieu nous donne (prédit par les prophètes et réalisé par la vie et la mort du Christ), et nous méditons sur la promesse du retour glorieux du Christ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 lectures bibliques suggérées pour le deuxième dimanche de l'Avent

 

 

 

Esaïe 40:1-5

Console, console mon peuple, dit ton Dieu. Parlez tendrement à Jérusalem, et annoncez-lui que son dur service est accompli, que son péché a été payé, qu'elle a reçu de la main de l'Éternel le double pour tous ses péchés. La voix d'un criant : « Dans le désert, préparez le chemin de l'Éternel ; tracez droit dans le désert une route pour notre Dieu. Toute vallée sera relevée, toute montagne et toute colline abaissées ; le sol accidenté sera mis à niveau, les lieux accidentés une plaine. Et la gloire de l'Éternel sera révélée, et tous ensemble la verront. Car la bouche de l'Éternel a parlé.

 

Esaïe 40:9-11

Toi qui apportes de bonnes nouvelles à Sion, monte sur une haute montagne. Toi qui apportes de bonnes nouvelles à Jérusalem, élève ta voix avec un cri, élève-la, n'aie pas peur; dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu ! Voyez, le Souverain Seigneur vient avec puissance, et il règne avec un bras puissant, Voyez, sa récompense est avec lui, et sa récompense l'accompagne. Il garde son troupeau comme un berger : Il rassemble les agneaux dans ses bras et les porte près de son cœur ; il conduit doucement ceux qui ont des petits.

 

2 Pierre 3:8-14

Mais n'oubliez pas ceci, chers amis : Pour le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, comme certains comprennent la lenteur. Au lieu de cela, il est patient avec vous, ne voulant pas que quiconque périsse, mais que tout le monde se repente. Mais le jour du Seigneur viendra comme un voleur. Les cieux disparaîtront avec un rugissement; les éléments seront détruits par le feu, et la terre et tout ce qui s'y fera sera mis à nu. Puisque tout sera ainsi détruit, quel genre de personnes devriez-vous être ? Vous devez mener une vie sainte et pieuse alors que vous attendez avec impatience le jour de Dieu et hâtez sa venue. Ce jour entraînera la destruction des cieux par le feu, et les éléments fondront dans la chaleur. Mais conformément à sa promesse, nous attendons avec impatience un nouveau ciel et une nouvelle terre, où la justice habite. Alors, chers amis, puisque vous l'attendez avec impatience, efforcez-vous d'être trouvés sans tache, irréprochables et en paix avec lui.

 

 

 

Une prière pour la foi le deuxième dimanche de l'Avent

 

 

 

Père, prépare nos cœurs à célébrer joyeusement ta naissance ! Nous te remercions d'avoir fait fidèlement ce que tu as promis il y a longtemps lorsque tu as envoyé ton Fils sur terre afin que nous puissions avoir la chance de faire partie de ta famille. Laissons la promesse de ta seconde venue nous inspirer à vivre avec espoir et un but.

En attendant que votre plan se déroule, donnez-nous la patience dont nous avons besoin. Rappelle-nous la paix à laquelle nous pouvons accéder lorsque nous prenons le temps de nous calmer devant toi et souviens-toi que tu es Dieu. Nous vous remercions d'être à la fois souverain et bienveillant.

Aidez-nous à trouver le repos au milieu de ce qui ressemble au chaos dans notre monde. Amen.

 

 

 

Autres lectures recommandées pour le deuxième dimanche de l'Avent

 

 

 

Marc 1:1-8

Le début de la bonne nouvelle concernant Jésus le Messie, le Fils de Dieu, comme il est écrit dans Isaïe le prophète : « J'enverrai devant toi mon messager, qui préparera ton chemin » — « la voix de celui qui appelle dans le désert, 'Préparez le chemin pour le Seigneur, aplanissez-lui des sentiers droits.' » Ainsi, Jean-Baptiste est apparu dans le désert, prêchant un baptême de repentance pour le pardon des péchés. Toute la campagne de Judée et tout le peuple de Jérusalem sortirent vers lui. Confessant leurs péchés, ils furent baptisés par lui dans le Jourdain. Jean portait des vêtements en poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour de la taille, et il mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Et voici son message : « Après moi vient celui qui est plus puissant que moi, dont je ne suis pas digne de de délier les lanières des sandales. Je te baptise d'eau, mais lui te baptisera du Saint-Esprit.

Luc 3:4

 

Comme il est écrit dans le livre des paroles d'Isaïe, le prophète : « La voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, tracez-lui des voies droites.

Psaume 72:18

 

Loué soit le SEIGNEUR Dieu, le Dieu d'Israël, qui seul fait des merveilles.

 

 

 

Alors que vous allumez la deuxième bougie de l'Avent, que l'esprit de Dieu prépare votre cœur à recevoir Jésus comme votre roi. Que la grâce de Dieu abonde dans votre vie en cette saison de sainte anticipation.