(billet méditatif)
(billet méditatif)
DONNER NOTRE MEILLEUR À JÉSUS
Donner notre meilleur à Jésus, ne concerne pas uniquement nos biens matériels. Je crois que ce qui rend vraiment Jésus heureux, c’est plutôt nos dons d’amour
et de reconnaissance pour lui envers la vie nouvelle qu’il nous a offert après notre conversion, plutôt que nos dons monnétaires aux bonnes œuvres. Ceux-ci
ont leur importance bien entendu, car sans ces dons, de nombreuses personnes mourraient de faim et les églises-missionnaires ne pourraient pas survivre
et croître ; mais les œuvres sans la foi et vice versa, n’a aucun sens non plus, les deux vont de paire. Mais, le meilleur de nous-mêmes va bien plus loin
que les œuvres de charité…
En ce Noël, que donnerons-nous à Jésus, sera-ce notre meilleur en toutes choses, ou bien les restants ? seront-ce nos talents manuels intellectuels et
professionnels déployés à leurs pleines capacités, notre zèle évangélisateur et notre bonne lumière poussés à leur maximum d’efficacité et de perfection,
ou bien ne lui offrirons-nous que les miettes de notre temps et de nos efforts dont nous consacrerons plutôt la majeure partie aux réjouissances de toutes
sortes offertes à nous en cette période de l’année ?
Chers amis, n’oublions pas que ce n’est pas une faveur que d’offrir à Jésus le meilleur de nous-mêmes, mais bien davantage un devoir sacré, une obligation
commandée par l’honneur ! Car, sans le sacrifice consenti par Jésus sur la Croix en notre faveur, nous serions tous voués à l’Enfer sans espoir de rémission!
Prière :  Cher Père céleste. Merci d’avoir permis à votre Fils Jésus de descendre sur la Terre et de s’incarner dans la chair pour notre salut. Aidez-nous
à ne pas vous oublier vous et votre Fils en cette période de Noël, faites grandir en nos cœurs le désir de vous offrir ce que nous avons de mieux, tant
pour votre gloire que pour l’avènement de votre Royaume. Merci pour votre amour et pour votre miséricorde déversés sur nous, même quand nous tombons et
nous nous éloignons de vous. Pardonnez nos chuttes et nos manquements, ô divin Père. Au nom de Jésus, amen!
Mise en application :  Parmi toutes vos possessions tant sur le plan matériel professionnel que spirituelles, choisissez celle qui a pour vous le plus
de valeur et dédiez-la à Jésus. Par exemples… Si c’est une somme d’argent prévue pour l’achat d’un gadget coûteux pas nécessairement utile pour votre survie
immédiate, pourquoi ne pas offrir cette somme à une œuvre missionnaire ou à la soupe populaire de votre quartier? Si c’est votre habileté en tant que menuisier,
pourquoi ne pas offrir votre temps bénévolement pour des travaux de réfection de votre église locale? Si vous avez une belle voix, pourquoi ne pas vous
associer avec ceux de votre assemblée qui ont des dons musicaux, et n’organisez-vous pas un petit concert de Noël pour le ravissements de tous vos frères
et sœurs ainsi que de celui du Seigneur qui aime qu’on le célèbre par les chants? Si vous êtes habile en gestion et en comptabilité, pourquoi n’offririez-vous
pas vos services bénévolement à votre église afin que l’argent ainsi épargné aille plutôt dans des campagnes d’évangélisation? Il y a tant de manière d’offrir
un beau présent à Jésus! Tout le monde a des ressources et/ou des dons, donc personne ne peut s’abstenir de faire de son mieux pour lui être agréable et
le servir convenablement!
Questions :  Quelles sont les choses que Dieu a fait pour vous et dont vous Lui êtes le plus reconnaissant? Comment Lui avez-vous démontré votre gratitude?
Si vous ne l’avez pas encore fait, comment la Lui démontrerez-vous? Quel est le plus beau don en votre possession? Êtes-vous disposés à le Lui offrir?
Si oui, tant mieux… si non, quels sont vos motifs pour votre refus de le Lui accorder? Quels sont les secteurs de votre vie davantage tournés vers le monde
plutôt que vers Dieu? Allez-vous sincèrement tenter de vous amender en faveur d’un retour complet vers Dieu ou Lui résisterez-vous encore?
Versets à méditer :  « Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera
avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6:38 LSG).    « Louez l'Eternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours! » (Psaumes 107:1
LSG).    « Venez, prosternons-nous et humilions-nous, Fléchissons le genou devant l'Eternel, notre créateur!  Car il est notre Dieu, Et nous sommes le
peuple de son pâturage, Le troupeau que sa main conduit... Oh! si vous pouviez écouter aujourd'hui sa voix! » (Psaumes 95:6-7 LSG).

 

 

Pascal Cusson

 

www.sondezlesecritur.com