(billet méditatif)
CE QUI EST NÉCESSAIRE
« Nul ne peut servir deux maîtres; car ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. » (Matthieu 6:24 SER)
Jésus ne nous impose pas le choix de notre service, mais il nous indique simplement que nous ne pouvons pas servir en même temps Dieu et Mamon ; nous ne pouvons pas les aimer tous les deux. Où notre cœur se trouve, là aussi est notre trésor. Si notre vie ne se concentre que sur le gain et l’érection d’un empire financier, nous ne servons pas (ou plus) le Seigneur. Il est impossible de servir Dieu si notre attention et notre cœur sont attirés par autre chose que par Lui.
1 Jean 2 :15-17 nous dit :  « N'aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui;  car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie, ne vient pas du Père, mais vient du monde.  Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. » (1 Jean 2:15-17 SER). Si nous aimons les choses de ce monde temporel trop intensément, cela est un bon indicateur que nous n’aimons pas Dieu assez fort, voire même qu’Il ne se trouve pas (ou plus) en nous.
L’amour pour le monde est une révélation claire de notre hostilité envers Dieu ! Jacques 4 :4 dit :  « Adultères! Ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. ». En Proverbes 23 :26, l’Éternel nous dit :  « Mon fils, donne-moi ton coeur, Et que tes yeux se plaisent dans mes voies. » ; mais Mamon, lui, nous dit : « Non, suis mes voies à moi ! ».
En Philippiens 4 :5-7, Paul nous dit :  « Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.  Ne vous inquiétez de rien; mais, en toutes choses, par la prière et la supplication, avec des actions de grâces, faites connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Christ-Jésus. ».
Martha se plaignit auprès du Seigneur, parce que celle-ci lui laissait faire le service domestique toute seule :  « Marthe était absorbée par les nombreux soucis du service; elle survint et dit: Seigneur, tu ne te mets pas en peine de ce que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m'aider. » (Luc 10:40 SER).
Martha était tellement concentrée sur la bonne manière d’accomplir ses tâches matérielles, qu’elle est passée à côté d’une chose importante et nécessaire lors du séjour du Seigneur Jésus en sa maison. Parfois, nous pouvons avoir tant de soucis et de choses entreprises en même temps, que nous focalisons toute notre concentration sur eux de manière trop intensive. En agissant ainsi, nous nous éloignons de Dieu (certains vont même jusqu’à le rejeter définitivement de leur vie pour retourner vers le monde) ; notre cœur et nos pensées ne sont plus alignée sur le cœur et les pensées de Dieu.
Jésus a réprimandé Marthe. En Luc 10 :41-42, nous lisons :  « Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses.  Or une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera pas ôtée. ». Qu’avait choisi Marie ? De s’asseoir aux pieds du Seigneur afin d’écouter son enseignement. Car elle avait sans doute pris conscience que son cœur était rempli de péchés et de préoccupations bassement terrestres. Elle voulait que cela change, et c’est pourquoi elle ouvrit son cœur aux paroles du Seigneur Jésus.
Et nous… Nos cœurs sont-ils trop remplis de péchés et de soucis matériels pour encore prendre le temps de nous asseoir chaque jour aux pieds du Seigneur par l’intermédiaire de la Bible et de la prière et d’écouter ce qu’Il a à nous dire pour l’édification de nos âmes et l’accroissement de notre niveau de bonne moralité ? Qui préférons-nous écouter :  Dieu ou Mamon ?

 

Pascal Cusson

 

www.sondezlesecritur.com