24 décembre 2021

SERMON DE SAINT AUGUSTIN POUR LA NATIVITÉ DE JEAN BAPTISTE (texte pour l'Avent)

 COMMENTATEURS DU PASSÉ SERMON DE SAINT AUGUSTIN POUR LA NATIVITÉ DE JEAN BAPTISTE (texte pour l'Avent)La voix qui prépare la route à la Parole.Jean était la voix, mais le Seigneur au commencement était la Parole. Jean, une voix pour un temps ; le Christ, la Parole au commencement, la Parole éternelle.Enlève la parole, qu'est-ce que la voix ? Là où il n'y a rien à comprendre, c'est une sonorité vide. La voix sans la parole frappe l'oreille, elle n'édifie pas le cœur.Cependant, découvrons comment les choses s'enchaînent dans notre... [Lire la suite]
Posté par Vorax à 05:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2021

UN BÉBÉ EST EN ROUTE - Matthieu 1.18-25

(base pour sermon et étude)(base pour sermon et étude)UN BÉBÉ EST EN ROUTE - Matthieu 1.18-25UN MIRACLE - (vs 18)Marie est devenue enceinte par le travail de l'Esprit-Saint de Dieu (cf. Ésaïe 7:14, Luc 1:34-35).UN MALENTENDU - (vs 19)Joseph, bien sûr, a pensé que Marie était coupable d'infidélité. La promesse de mariage était une chose sérieuse. Car, dans ce temps-là, même si les fiancésne vivaient pas encore ensembles et n'avaient pas commis l'acte de chair, ils étaient considérés comme déjà mariés. Joseph pensa donc à se séparer... [Lire la suite]
Posté par Vorax à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2021

SERMON DE PIERRE CHRYSOLOGUE SUR L'INCARNATION (texte pour l'Avent)

COMMENTATEURS DU PASSÉ SERMON DE PIERRE CHRYSOLOGUE SUR L'INCARNATION (texte pour l'Avent)L'amour désire voir Dieu.Dieu, voyant le monde ravagé par la crainte, agit sans cesse pour le rappeler à lui avec amour, le solliciter par la grâce, le soutenir par la charité, et l'envelopper de tendresse.Voilà pourquoi il a purifié la terre qui vieillissait dans le péché par le châtiment du déluge ; il appelle Noé à engendrer un monde nouveau ; il le sollicite par d'affectueuses paroles, il lui donne confiance par sa familiarité, il l'instruit... [Lire la suite]
Posté par Vorax à 05:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]