VERSETS :  Luc 1 :26-38
COMMENTAIRE :  PERTE DE REPÈRES
Il y a des circonstances qui révèlent ce que nous avons dans les tripes, parce que hors de notre trajectoire routinière… Face à cette rencontre exceptionnelle
d’un ange, Zacharie et Marie ont le réflexe de lui poser une question qui les tracasse tout particulièrement… Marie dit :  « Comment cela se produira-t-il
puisque je ne connais pas d’homme? ». Zacharie dit :  « À quoi reconnaîtrai-je cela, car je suis vieux et ma femme est d’un âge avancé? ». Mais tandis
que la question de Zacharie manifeste son incrédulité, celle de Marie est accueillie comme inspirée par une foi qui cherche à s’éclairée.    Réalisons
que Marie est juridiquement mariée avec Joseph, mais que selon la coutume juive qui prévoit un délai avant que l’époux n’introduise son épouse sous son
toit, ils ne mènent pas encore une vie commune. Hors, l’ange ne laisse aucun choix à Marie (« Voici, tu deviendras enceinte et tu enfanteras un fils et
tu l’appelleras du nom de Jésus. ». Serait-ce que l’être humain est sans cesse hésitant dans les moments cruciaux, et qu’il a besoin d’être bousculé ?…
Cependant, l’annonce de l’ange va beaucoup plus loin qu’une simple naissance. L’enfant que Marie mettra au monde sera roi pour toujours, son règne n’aura
pas de fin. A-t-on jamais entendu pareille chose ? Il faut bien comprendre que c’est plus qu’une question de foi, car aucun homme n’a été assez sage pour
que pareille chose ne se réalise… C’est l’affirmation par Dieu Lui-même que le Messie est incarné en Son Fils.
À notre tour de perdre nos repères… Sommes-nous aptes à bâtir notre foi sur cette réalité qui n’est pas encore pleinement perceptible, qui est contestée,
dénigrée ! Sommes-nous prêts à nous soumettre à un roi qui n’est pas dans la logique de ce que nous avons connu, mais qui siège sur une croix ?
PRIÈRE :
Seigneur, donne-moi d’accueillir Tes promesses, de croire que les projets que Tu as pour moi sont dans Tes mains, qu’ils arriveront à leur terme. Amen
!