(texte réflectif)
LA LUMIÈRE DU MONDE
"En elle (la Parole, Jésus-Christ) était la vie, et la vie était la lumière des hommes." (Jean 1:4).
À chaque année, au mois de décembre, est fêté Noël, qui doit être le mémorial de la venue sur Terre en chair de Jésus-Christ le Fils de Dieu, la Lumière
du monde, venue éclairer de sa miséricorde divine et salvatrice notre monde perdu rempli de ténébreux péchés.
Mais pour laplupart des gens, ce mémorial reste lettre morte. Certains ne voient que le côté festif de cette célébration. D'autres familles n'auront même
pas cette consolation des sens, et vivront cette joyeuse période dans les larmes la misère morale et/ou physique, dans la solitude, et dans le désespoir
le plus profond. Toutes ces avanies du corps et du cœur sont bien navrantes, mais celle qui est la plus grave, c'est celle de la désespérance de leurs
âmes, car étant non-chrétiennes, ces personnes ne connaissent pas la paix de l'âme que seule la foi en Christ peut apporter.
Quand nous laissons Jésus-Christ entrer dans nos vies avec puissance afin de remplir de sa douce lumière nos ténèbres intérieurs, il calme nos angoisses,
nous aide à faire face aux persécutions dont nous sommes victimes en tant qu'enfants de Dieu ; le divin Père pardonne nos péchés ; et l'Esprit-Saint guide
nos pas au quotidien sur le sentier de notre cheminement chrétien.
Alors, chers lecteurs, si vous n'êtes pas encore allés vers Jésus, faites-le dès maintenant d'un cœur léger et confiant. Il vous attends les bras ouverts
et chargés des innombrables bénédictions offertes gratuitement par Dieu, dont la plus grande est le salut éternel de vos âmes et la vie que celles-ci passeront
en la divine présence de la Lumière divine pour toujours! Il n'y a pas de plus beau cadeau de Noël que celui-là!
Pascal Cusson, 8 décembre 2004.