quelques PERSONNAGES DE LA BIBLE (de A à Z)

 

 

 

 

www.sondezlesecritur.com

 

 

AARON

      Frère aîné de Moïse et de Myriam, il est né pendant que les Israélites étaient esclaves en Égypte. Moïse n'ayant pas la parole facile, il fut son porte-parole auprès du pharaon égyptien qu'il supplia d'obéir à l'ordre de Dieu en laissant partir le peuple d'Israël. S'étant heurté à un refus, Aaron, conjointement avec Moïse, lui annonça les dix plaies. Il épaula fidèlement Moïse pendant la sortie d'Égypte. Mais au pied du Sinaï, il céda aux instances du peuple et lui fit un veau d'or. Cependant, Dieu lui pardonna sa faute et fit de lui le premier grand prêtre d'Israël. Aaron était de service dans le Tabernacle, où il offrait des sacrifices à Dieu et implorait son pardon pour les péchés de son peuple. Il fut parfois jaloux de Moïse et de sa position à la tête du peuple. Il est mort avant l'entrée des Israélites au pays de Canaan, et se fut son fils Éléazar qui lui succéda.

Exode 4.14;5-12;28.1;32.1; Nombres 20.23-29.

 

ABED-NÉGO

      Nom babylonien donné à l'un des jeunes déportés Juifs choisis par le roi Nabuchodonosor pour être à son service. Shadrak, Méshak et Abed-Négo suivirent l'exemple de leur ami Daniel en refusant courageusement de manger la nourriture de la cour royale parce que, même en pays étranger, ils étaient décidés à obéir aux lois alimentaires prescrites par Dieu au peuple Juif. Plus tard, ils refusèrent de se prosterner devant une idole érigée par le roi et furent jetés dans une fournaise ardente. Mais Dieu les protégea et ils en ressortirent indemne. Cela impressionna le roi, qui s'écria :  "Il n'y a pas d'autre Dieu qui puisse délivrer ainsi!".

Daniel 1-3.

 

ABEL

      Deuxième fils d'Adam et d'Ève, et frère de Caïn. Une fois grand, Abel devint berger et offrit un agneau en sacrifice à Dieu. Dieu prit plaisir à son offrande. Mais Caïn fut jaloux, parce que Dieu n'avait pas agréé son offrande de fruits, et il tua Abel. Le Nouveau Testament explique que c'est à cause de sa foi qu'Abel a été agréable à Dieu.

Genèse 4.1-8 ; Hébreux 11.4.

 

ABDIAS

      1. Chef du palais d'Achab. Lorsque Jézabel ordonna de mettre à mort les prophètes de Dieu, Abdias en cacha 100 dans des cavernes et les y nourrit jusqu'à ce que le danger fut passé. Il risqua sa vie une seconde fois en ménageant une entrevue entre Achab et Élie.

1 Rois 18.

      2. Originaire de Juda, Abdias a prophétisé contre Édom, prédisant la destruction de ce peuple pour avoir refusé de secourir Juda. Son message a été consigné dans le livre d'Abdias. Le prophète qui a vécu au sixième ou au cinquième siècle av. J.-C. se souvenait sans doute que, lors de la destruction de Jérusalem par les Babyloniens en 586 av. J.-C., les Édomites s'en étaient réjouis et avaient envahi le sud de Juda.

 

ABIATAR

      Fils d'Ahimélek, prêtre de Nob tué par Saül. Il fut fait grand prêtre conjointement avec Sadok lors de l'accession de David à la royauté. Mais après la mort de David, il fut banni à Anatoth pour avoir participé au complot d'Adonias.

1 Samuel 22.20-23; 2 Samuel 8.17;15.24-29; 1 Rois 1 et 2

 

ABIGAÏL

      La jolie femme de Nabal qui, après la mort de son mari, épousa David (voir sous Nabal).

1 Samuel 25

 

ABIMÉLEK

1.             Craignant pour sa vie, Abraham prétendit que Sara n'était que sa sœur. Abimélek, roi de Guérar, la fit enlever pour en faire sa femme, mais Dieu lui révéla la vérité et le préserva du mal.

Genèse 20;26 (C'est sans doute l'histoire d'un autre roi du même nom ayant fait une expérience analogue avec Isaac.).

2.             Un des fils de Gédéon qui tua ses frères pour devenir roi.

Juges 8.31;9

 

ABIRAM

Il conspira avec Coré et Datâr contre Moïse (voir sous Coré).

Nombres 16

 

ABISHAG

La belle jeune fille de Shunem qui soigna David dans ses vieux jours.

1 Rois 1 et 2

 

ABISHAÏ

Neveu de David (frère de Joab) et un des généraux de son armée.

1 Samuel 26.6-12; 2 Samuel 10.9-10;16.9,11-12;18.2

 

ABIYAM

Fils de Roboam, roi de Juda. Il régna trois ans (913-911 av. J.-C.)

1 Rois 15; 2 Chroniques 13

 

 

ABIYYA

Fils de Jéroboam 1, roi d'Israël, mort dans son enfance.

1 Rois 14

 

ABNER

Cousin germain de Saül et chef de son armée. Après la mort de Saül, il plaça le fils de celui-ci, Ishbosheth, sur le trône, ce qui fit éclater une guerre entre les tribus qui avaient reconnu Ishbosheth et la tribu de Juda sur laquelle régnait David. Abner s'irrita, cependant, en voyant comment Ishbosheth le traitait et décida de prêter la main à David pour lui rallier tout Israël. Mais il fut assassiné par Joab, le chef de l'armée de David dont il avait tué le frère.

1 Samuel 14.50; 2 Samuel 3

 

ABRAM ABRAHAM

Le nom d'Abram fut changé en Abraham (père des nations) lorsque Dieu lui promit de faire de lui le père d'une multitude de nations. Il était originaire de la ville opulente d'Ur sur l'Euphrate, où il vécut pendant des années avec son père, Térah, et ses trois frères. Il épousa Sara, sa demi-sœur. Puis Térah émigra avec sa famille à Harran, à 1000 kilomètres au nord-ouest d'Ur. Térah y mourut, et Dieu appela Abraham et lui demanda de poursuivre sa marche jusqu'en Canaan.

Abraham obéit. Il vécut comme un nomade. Mais partout où il campait avec ses troupeaux, il construisit un autel pour adorer Dieu. La famine le fit fuir en Égypte. Mais Dieu lui ordonna de retourner en Canaan, dans le pays que Dieu avait promis de donner à sa descendance. Abraham vieillit, et Sara n'avait toujours pas d'enfant. Se conformant alors à la coutume de l'époque, il eut un fils de la servante de Sara, Hagar. Mais cet enfant, Ismaël, n'était pas le fils promis par Dieu.

Dans leur vieillesse, Dieu donna un fils à Abraham et à Sara :  Isaac. C'est par lui qu'Il promit de lui susciter une postérité nombreuse. Or, alors qu'Isaac était encore jeune, Dieu éprouva la foi d'Abraham en lui ordonnant de le conduire sur une montagne distante de trois jours de marche et de le lui offrir en holocauste. Le cœur gros, Abraham obéit, se fiant à la promesse que Dieu lui avait faite. Il lia Isaac sur l'autel et leva le couteau pour l'égorger, lorsque l'ange de Dieu lui dit :  "n'Étend pas la main sur le jeune homme¼ maintenant je sais que tu crains Dieu, toi qui n'a pas épargné ton fils unique pour moi". Un bélier pris par les cornes dans un fourré fut immolé à la place d'Isaac et Dieu lui répéta sa promesse :  "ta descendance sera comme les étoiles du ciel et le sable au bord de la mer¼ en elle seront bénies toutes les nations de la terre, parce que tu as écouté ma voix.". Après la mort de Sara, Abraham envoya son fidèle serviteur Éliézer dans sa famille à Haran y chercher une femme pour Isaac.

La foi d'Abraham a fait de cet homme remarquable un modèle pour tous.

Genèse 11.31-32;12.1-5;17.1-8;21.1-3;22.1-14; Romains 4.1-3; Hébreux 11.8-19; Jacques 2.21-23

 

 

ABSALOM

Fils préféré de David, il conspira contre son père pour devenir roi à sa place. Les hommes de David battirent l'armée d'Absalom dans la forêt d'Éphraïm. Absalom s'enfuit sur un mulet, mais ses cheveux se prirent dans les branches d'un chêne. Joab, le général de l'armée de David le tua, contrairement aux ordres du roi.

2 Samuel 15-19

 

 

ACHAB

Septième roi d'Israël (874-853 av. J.-C.), il eut Samarie pour capitale. Achab mena trois campagnes contre la Syrie et fut tué lors de la troisième. À bien des égards, son règne fut une réussite, mais l'Ancien Testament le dépeint comme un mauvais roi, ayant provoqué la colère de Dieu plus que tous ses prédécesseurs. Il épousa Jézabel, la fille du roi de Sidon, et se mit à vénérer Baal (Melkart), le dieu des Phéniciens. De ce fait, il y eut de nombreux heurts entre lui et le prophète Élie. Sur le mont Carmel, celui-ci engagea ouvertement le combat contre les partisans de Baal et remporta une éclatante victoire pour Dieu. Lorsqu'Achab fit tué Naboth pour lui prendre sa vigne, Élie lui annonça le châtiment de Dieu qui le frappa à Ramoth de Galaad où Achab trouva la mort.

1 Rois 16.29-34;18;21;22

 

 

ACHAZ

Roi de Juda de 732-716 av. J.-C. (régent à partir de 735 ou même plus tôt), il y introduisit les cultes païens et alla jusqu'à sacrifier son propre fils. Il fut battu dans une campagne commune lancée contre lui par Israël et la Syrie. Rejetant le conseil du prophète Ésaïe, il chercha de l'aide auprès de Tiglath-Pilézer III, roi d'Assyrie, et devint ainsi son vassal.

2 Rois 16; 2 Chroniques 28; Ésaïe 7.

 

ACHAZIAS

1.     Fils d'Achab et de Jézabel, il ne régna en Israël que peu de temps (853-852 av. J.-C.). Il suivit le mauvais exemple de son père et servit Baal.

1 Rois 22.40-54; 2 Rois 1; 2 Chroniques 20.35-37.

2.     Le fils de Yoram, roi de Juda (841 av. J.-C.), qui fut tué par Jéhu en même temps que son oncle Yoram, roi d'Israël, avec qui il avait fait alliance.

2 Rois 8.24-29 ; 2 Chroniques 22.1-9.

 

 

ADAM

Le premier homme (Adam veut dire homme) créé par Dieu à son image. Il devait dominer sur tous les animaux, vivre et travailler dans le jardin planté par Dieu en Éden et jouir de ses fruits. Seul le fruit d'un des arbres lui était défendu, celui de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal". Dieu ne voulant pas laisser l'homme seul, créa Ève – la femme – pour partager sa vie. Tentée par l'idée de devenir aussi sage que Dieu, Ève prit le fruit défendu et le mangea avec Adam. Sachant qu'ils avaient mal agi, Adam et Ève se cachèrent devant Dieu. Leur amitié avec Lui était gâchée. À partir de ce jour-là, le monde entier a ressenti les effets de leur désobéissance, le péché et la mort atteignant tous les hommes. Adam et Ève furent chassés d'Éden. Ils eurent des enfants, mais ceux-ci leurs causèrent autant de peine que de joie.

Genèse 1.26-27;2-5.5.

 

 

 

ADONIAS

Le quatrième fils de David qui essaya de prendre le trône de son père après la mort de ses frères aînés. Mais David avait promis À Bethsabée que son fils Salomon lui succéderait. La conspiration d'Adonias échoua. David lui accorda son pardon, mais Salomon, une fois roi, le fit exécuter lorsqu'il recommença à intriguer.

1 Rois 1 et 2.

 

AGABUS

Prophète chrétien de Jérusalem qui prédit une famine à l'église d'Antioche et, plus tard, l'emprisonnement à Paul.

Actes 11.27-30;21.7-14.

 

AGGÉE

Prophète juif qui revint sans doute de Babylone à Jérusalem avec Zorobabel. Son message, consigné dans le livre d'Aggée, lui fut adressé en l'an 520 av. J.-C.. Aggée était préoccupé de voir que le peuple s'était construit des maisons et vivait dans le luxe, alors que le temple était encore en ruines. Il pressa les Juifs à reprendre sa reconstruction.

Esdras 5.1; Aggée.

 

AHIMAATS

Ce fils de Sadok, le grand prêtre, risqua sa vie en tant qu'agent secret de David pendant la révolte d'Absalom.

2 Samuel 17.17-22;18.

 

 

AHIMÉLEK

Le vaillant prêtre de Nob qui aida David dans sa fuite devant Saül, en lui donnant du pain consacré et l'épée de Goliath. Lorsque Saül apprit cela, il fit mettre à mort Ahimélek et tous les autres prêtres de Nob.

1 Samuel 21-22.

 

 

AHITOFEL

Le conseiller et homme de confiance de David qui l'a trahi en accordant son soutien à Absalom. Lorsque celui-ci ne suivit pas son conseil, Ahitofel alla se suicider.

2 Samuel 15.12-17,23

AHIYYA

Prophète de Silo qui déchira son manteau neuf en douze morceaux devant Jéroboam pour lui montrer comment le royaume de Salomon allait être divisé. Il lui dit de prendre dix morceaux parce que Dieu l'avait choisi pour régner sur dix tribus d'Israël.

1 Rois 11.29-39;14.

 

AKÂN

Lorsque les Israélites prirent Jéricho, Akân désobéit à l'ordre de Dieu en dérobant de l'or, de l'argent et des vêtements. De ce fait, les Israélites furent battus lors de la bataille suivante, et Dieu ne leurs accorda la victoire qu'après le châtiment d'Akân et de sa famille.

Josué 7-8.

AKISH

Roi de Gat chez qui David se réfugia à deux reprises.

1 Samuel 21 et 27-29.

 

ALEXANDRE

Ce fut le nom de plusieurs hommes du Nouveau Testament :

1.     Le fils de Simon de Cyrène, l'homme qui porta la croix de Jésus. Marc 15.21.

2.     Un membre de la famille du grand prêtre qui occupa une position de chef à Jérusalem. Actes 4.6.

3.     Un Juif qui essaya de parler à la foule lors de l'émeute des orfèvres à Éphèse. Actes 19.33.

4.     Un chrétien qui perdit la foi, du moins pour un temps. 1 Timothée 1.20.

5.     Un fondeur qui s'est violemment opposé à Paul et à l'Évangile, et contre lequel l'apôtre met Timothée en garde. 2 Timothée 4.14.

 

AMASA

Le neveu de David qu'Absalom mis à la tête de son armée. Après la défaite d'Absalom, David accorda son pardon à Amasa et en fit le chef de sa propre armée en remplacement de Joab. Celui-ci se vengea en assassinant Amasa.

2 Samuel 17.25;20.

 

AMATSIAS

1.     Le Fils de Joas, roi de Juda, qui régna après l'assassinat de son père. Amatsias (796-782 av. J.-C.) fut un bon roi, mais sa victoire sur Édom le rendit orgueilleux. Il provoqua Israël et fut battu. Il ramena aussi des idoles d'Édom et refusa d'écouter le prophète envoyé par Dieu. Le peuple complota contre lui, et Amatsias fut tué à Lakish. 2 Rois 12.21-14.21; 2 Chroniques 25.

2.     Un prêtre de Béthel qui s'opposa au prophète Amos. Amos 7.10-17.

 

AMNON

L'aîné des fils de David qui viola Tamar, sa demi-sœur, et qu'Absalom fit tuer pour la venger. 2 Samuel 3.2;13.

 

AMON

Roi de Juda qui succéda à Manassé, son père (642-640 av. J.-C.). Amon refusa d'obéir à Dieu et se mit à servir les idoles. Après un règne de deux ans, il fut assassiné par ses serviteurs.

2 Rois 21.18-26; 2 Chroniques 33.20-25.

 

AMOS

Un des premiers prophètes dont les paroles ont été mises par écrit. Amos vivait au huitième siècle av. J.-C. Il gardait des moutons et cultivait des figues à Tékoa, un village dans les montagnes de Juda. Mais Dieu l'envoya dans le nord à Béthel où Jéroboam I, roi d'Israël, avait placé un de ses veaux d'or. Avec courage, il y annonça le message de justice et de jugement que Dieu lui avait confié, dénonçant l'oppression et l'avarice. Il ne suffisait pas que les commerçants malhonnêtes offrent des sacrifices à Dieu pour racheter leurs escroqueries. Amatsias, le prêtre de Béthel, qui était à la solde du roi d'Israël, dit à Amos de plier bagage et de rapporter son message en Juda. Mais Amos continua à annoncer au peuple d'Israël le jugement et l'exil au cas où il ne se repentait pas. Amos 1.1;7.10-15.

 

ANANIAS

1.     Ananias et sa femme, Saphira, ne donnèrent aux apôtres qu'une partie du produit de la vente de leur propriété tout en leur faisant croire que c'était la totalité de la somme. À cause de ce mensonge, ils moururent tous les deux. Actes 5.1-11.

2.     Un chrétien de Damas à qui Dieu donna l'ordre d'aller vers Saul (Paul) après sa conversion pour lui rendre la vue après sa cécité de trois jours et lui préciser sa vocation. Actes 9.10-19;22.12-16.

3.     Le grand prêtre en fonction quand Paul comparut devant le sanhédrin et qui donna l'ordre à un garde de le frapper. Lorsque Paul fut jugé par Félix, ce fut Ananias qui porta plainte contre lui. Actes 23.2-3;24.1.

 

ANDRÉ

Un des douze apôtres choisis par Jésus. André et son frère, Simon-Pierre, étaient des pêcheurs de Bethsaide au bord du lac de Galilée. Lorsque Jean-Baptiste dit à André que Jésus était "l'Agneau de Dieu", André reconnut en lui le Messie (Christ) et conduisit son frère Pierre vers Jésus. Plus tard, alors qu'ils pêchaient, Jésus appela les deux frères à le suivre. Ce fut André qui amena le garçon avec ses pains et ses poissons à Jésus avant la multiplication des pains. Lorsque que certains grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer voulurent voir Jésus, André et Philippe le lui dirent. André resta à Jérusalem avec les autres apôtres après l'ascension de Jésus.

Jean 1.35-42; Matthieu 4.18-19;10.2; Jean 6.6-9;12.22; Actes 1.13.

 

ANNE

1.     La femme d'Elkana et la mère de Samuel. N'ayant pas pu avoir d'enfants, elle fit un vœu lors de sa visite annuelle au sanctuaire de Silo. Elle promit à Dieu que s'il lui donnait un fils, elle le lui rendrait pour le restant de sa vie. Lorsqu'elle eut sevré Samuel, Anne le conduisit à Silo où il fut au service d'Éli, le prêtre. Marie, la mère de Jésus, s'inspira du cantique d'Anne lorsqu'elle prononça son Magnificat. Anne eut encore trois fils et deux filles. 1 Samuel 1 et 2.

2.     Une vieille prophétesse qui était présente quand Joseph et Marie amenèrent Jésus au temple pour le présenter à Dieu. Comme Siméon, elle reconnut en lui le Messie et annonça sa venue à d'autres. Luc 2.36-38.

3.     Il était grand prêtre avec son gendre Caïphe au moment de l'arrestation de Jésus qu'il questionna avant de l'envoyer à Caïphe. Luc 3.2; Jean 18.13-24.

 

APOLOS

Juif d'Alexandrie qui s'est rendu à Éphèse et qui y a enseigné dans la synagogue après la visite de Paul. Aquilas et Priscille, des amis de Paul, lui "présentèrent plus exactement la Voie de Dieu". Puis Apolos se rendit à Corinthe où la force de ses arguments convainquit bien des Juifs que Jésus était le Messie.

Actes 18.24-28;19.1; 1 Corinthiens 16.12.

 

AQUILAS

Chrétien d'origine juive et ami de Paul. Avec priscille, sa femme, il dut quitter l'Italie lorsque Claude expulsa les Juifs de Rome en 48 ap. J.-C. Comme Paul, ils étaient fabriquants de tentes, et Paul a habité et travaillé avec eux à Corinthe. Ils l'accompagnèrent à Éphèse, et retournèrent ensuite à Rome. Dans ces deux villes, des chrétiens se réunirent dans leur maison.

Actes 18.1-3,18-26; Romains 16.3; 1 Corinthiens 16.19; 2 Timothée 4.19.

ARÉTAS

Roi d'Arabie dont la capitale était Pétra (actuellement en Jordanie). Un certain temps, Damas faisait partie de son territoire. Lorsque Paul y était, le gouverneur d'Arétas voulut le faire arrêter, mais il lui échappa en se faisant descendre dans une corbeille le long de la muraille.

2 Corinthiens 11.32.

 

ARISTARQUE

Chrétien macédonien, ami et compagnon de travail de Paul. Il était avec lui à Éphèse lors de l'émeute des orfèvres. Il accompagna Paul à Jérusalem, puis à Rome où il resta en prison avec lui.

Actes 19.29;20.4;27.2; Colossiens 4.10.

 

AROUNA ORNÂN

Homme de Jérusalem qui vendit son aire à David. À cause d'une faute que David avait commise, Israël fut frappé d'un fléau. Pour en délivrer le peuple, David construisit un autel sur l'aire d'Arouna, selon l'ordre de Dieu qui fit le repentir de David et arrêta le fléau. Plus tard, le temple fut construit sur cet emplacement.

2 Samuel 24.16-25; 1 Chroniques 21.18-30.

 

ARTAXERXÈS

Nom de plusieurs rois de Perse. Esdras et Néhémie sont sans doute rentrés de l'exil pendant le règne d'Artaxerxès I (464-423 av. J.-C.).

Esdras 4.6-7.

 

ASA

Fils d'Abiyya et troisième roi de Juda. Il régna pendant 41 ans (911-870 av. J.-C.). En devenant roi, il essaya de supprimer tous les cultes païens. Il remporta une victoire éclatante sur la nombreuse armée Kushite menée contre lui par Zérah.

1 Rois 15.8-24; 2 Chroniques 14.16.

 

ASAPH

Lévite qui dirigea le chant sous le règne de David et écrivit plusieurs psaumes. Ses descendants chantèrent dans le chœur du temple.

1 Chroniques 15.17-22;25.1-31; 2 Chroniques 29.30;35.15.

 

ASAHEL

Ce neveu de David était un de ses soldats les plus vaillants et commandait une partie de son armée.

2 Samuel 2.18-23;23.24.

 

ASARHADDON

Fils de Sennachérib, il devint roi d'Assyrie (680-669 av. J.-C.) après le meurtre de son père. Manassé, roi de Juda, fut un des nombreux rois qui lui furent assujettis.

2 Rois 19.37; Esdras 4.2.

 

ASHER

Huitième fils de Jacob qui donna son nom à la tribu d'Asher.

Genèse 30.12;49.20.

ASSUÉRUS

1.     Forme hébraïque du nom du roi Perse Xerxès I (486-465 av. J.-C.) qui répudia Vasti et épousa Esther, une jeune juive, pour la faire reine. Assuérus est aussi mentionné dans le livre d'Esdras. Les habitants du pays se sont plaints auprès de lui quand les Juifs revenus de l'exil se mirent à reconstruire le temple à Jérusalem. Esther; Esdras 4.6.

2.     Le père de Darius le Mède. Daniel 9.1.

 

ATHALIE

La seule femme qui ait régné sur Juda (841-835 av. J.-C.). Ce fut une reine cruelle et méchante – comme Jézabel, sa mère – qui fit périr toute la descendance royale sauf le jeune Joas que sa tante cacha dans le temple. À l'âge de 7 ans, Joas fut établi roi et Athalie mise à mort.

2 Rois 11.1-16; 2 Chroniques 22.10-23.15.

 

AUGUSTE

Premier empereur romain, successeur de Jules César. Il régna de 31 av. J.-C. à 14 ap. J.-C. C'est lui qui ordonna le recensement amenant Joseph et Marie à Bethléem.

Luc 2.1.

 

AZARIAS

Le plus célèbre des Azarias fut le roi de Juda connu aussi sous le nom d'Osias (791-740 av. J.-C.). Ce fut un bon roi, fort et influent, qui servit Dieu. Mais il toléra l'idolâtrie parmi ses sujets, et la célébrité le rendit orgueilleux. Il entra dans le temple pour y brûler l'encens, que seuls les prêtres étaient autorisés à offrir. Il fut frappé de lèpre, dut s'isoler et laisser le royaume à son fils Yotam.

2 Rois 15.1-7; 2 Chroniques 26.

 

BAESCHA

Homme de la tribu d'Issachar qui conspira contre Nadab, fils de Jéroboam, et régna sur Israël de 909-886 av. J.-C.

1 Rois 15.16-16.7.

 

BALAAM

Prophète mésopotamien appelé par Balak, roi de Mpab pour maudire Israël au moment où ce peuple traversait le désert et venait de battre les Amoréens. Car Balak avait peur qu'ils fassent subir à son peuple le même sort. D'abord, Balaam refusa d'aller vers le roi, mais la seconde fois il céda. En cours de route, l'ange de Dieu arrêta l'ânesse de Balaam pour avertir le prophète de dire seulement la parole que Dieu lui dirait. Et, en effet, au lieu de maudire les Israélites, Balaam les bénit trois fois. Plus tard, il essaya de provoquer leur chute et de gagner la récompense promise en conseillant d'entraîner Israël dans la débauche et l'idolâtrie. Il fut tué au cours des représailles exercées par Israël sur les Madianites.

Nombres 22-24;31.

 

BALAK

Roi moabite à l'époque où les Israélites allaient entreprendre la conquête de Canaan (voir sous Balaam).

Nombres 22.2-24,5.

 

BARABAS

Un brigand et meurtrier, accusé de sédition, en prison au moment de l'arrestation de Jésus. Pilate, le gouverneur romain, sachant que Jésus était innocent de tout crime et désirant le libérer, proposa aux Juifs de le relâcher. Mais les chefs religieux excitèrent la foule qui demanda qu'il leur relâche plutôt Barabas. Et ainsi, Barabas fut libéré et Jésus conduit au supplice.

Matthieu 27.15-26; Marc 15.6-15.

 

BARAK

Un Israélite de la tribu de Nephtali choisi par Débora pour rassembler une armée et combattre Yavin, un roi cananéen de l'époque des Juges. L'armée de Barak remporta une grande victoire, mettant ainsi fin à 20 ans de domination cananéenne.

Juges 4-5.

 

BARNABAS

Surnom ("fils de consolation") d'un chrétien d'origine juive, né à Chypre, qui faisait partie de l'église de Jérusalem. Homme généreux et chaleureux, il vendit son champ au profit de la communauté. Quand Paul vint à Jérusalem après sa conversion, les chrétiens étaient méfiants à son égard. Mais Barnabas l'accueilli chaleureusement et l'introduisit auprès des apôtres. L'église de Jérusalem envoya Barnabas à Antioche pour y aider les jeunes chrétiens dont beaucoup n'étaient pas Juifs. Il alla chercher Paul à Tarse et lui demanda de collaborer avec lui dans cette œuvre. Barnabas et Paul partirent ensemble d'Antioche pour leur premier voyage missionnaire, emmenant Jean-Marc, le cousin de Barnabas, avec eux. À leur retour, ils firent un rapport de leur tournée à une rencontre des apôtres et des anciens de l'église de Jérusalem. Ils furent en désaccord l'un avec l'autre sur la reprise de Mar, comme compagnon de route, et Barnabas partit avec Marc pour Chypre, tandis que Paul retourna en Asie Mineure. Ils se quittèrent cependant en amis, et, dans ses lettres, Paul parla toujours en termes élogieux de Barnabas.

Actes 4.36;9.27;11.22-30;12.25-14,28;15; 1 Corinthiens Corinthiens 9.6; Galates 2.

 

BARTHÉLÉMY

Un des douze apôtres. Il était avec les autres dans la chambre haute après l'ascension de Jésus. On identifie parfois Barthélémy et Nathanaël, cet homme que Philippe a emmené à Jésus.

Matthieu 10.3; Actes 1.13

 

BARTIMÉE

Aveugle guéri par Jésus.

Marc 10.46-52.

 

BARUCH

Ami loyal de Jérémie, le prophète, dans les derniers jours de Jérusalem, juste avant la prise de la ville par les Babyloniens en 586 av. J.-C. Baruch mit par écrit les messages confiés par Dieu à Jérémie. Il resta auprès du prophète même après la destruction de Jérusalem, lorsqu'on le força d'aller en Égypte.

Jérémie 36;43.6.

 

BARZILLAÏ

Ami loyal de David. Il pourvu au ravitaillement de la troupe de David à Manahayim lors de la révolte d'Absalom.

2 Samuel 17.27-29;19.31-39.

 

 

BELSHASSAR

Roi de Babylone, tué lors de la prise de Babylone par les Mèdes et les perses en 539 av. J.-C. Il remplit les fonctions de roi en l'absence de son père Nabonide. Lors d'un grand banquet, il fut effrayé par l'apparition d'une étrange écriture sur le mur de la salle du festin. Daniel, appelé pour interpréter l'inscription, annonça à Belshassar que Dieu avait fait le compte de son règne et y avait mis fin. Or, cette même nuit, l'armée Perse prit la ville par surprise.

Daniel 5.

 

 

BENAYAHOU

Le plus connu des hommes de ce nom était capitaine de la garde royale de David au moment de la conspiration d'Adonias. Étant resté loyal au roi, celui-ci lui confia un des premiers rôles dans le sacre de Salomon qui fit de lui le chef de son armée.

2 Samuel 8.18; 1 Rois 1 et 2.

 

BEN-HADAD

Nom de trois rois de Syrie, signifiant probablement "fils de Hadad" (Jupiter syrien). Ben-Hadad I (900-860 av. J.-C.) fut l'allié d'Asa, roi de Juda, contre Israël. Ben-Hadad II (860-843 av. J.-C.) fut l'ennemi d'Achab, roi d'Israël. Ben-Hadad III (796-770 av. J.-C.) fut en guerre avec Israël du temps d'Élisée. À plusieurs reprises, Dieu délivra Israël des Syriens en réponse à la prière d'Élisée. Il révéla aussi au prophète que Ben-Hadad allait mourir assassiné par Azaël, son serviteur.

1 Rois 20; 2 Rois 6-8.

 

BENJAMIN

Fils cadet de Jacob et de Rachel. Sa mère mourut à sa naissance. Avec Joseph, il était le préféré de son père. Leurs demis-frères jaloux vendirent Joseph comme esclave. Plus tard, quand ils furent en son pouvoir en Égypte, Joseph voulut voir s'ils seraient aussi cruels avec Benjamin qu'ils l'avaient été avec lui. Mais ils n'étaient plus les mêmes hommes. À aucun prix, ils n'auraient voulu laisser Benjamin en Égypte. Une des douze tribus fut nommée tribu de Benjamin.

Genèse 35.18-20;43-45.

 

 

BETHSABÉ

Femme d'Urie le Hittite, puis de David (voir sous David).

2 Samuel 11-12; 1 Rois 1 et 2.

 

 

BETSALÈL

Artisan habile choisi pour construire le Tabernacle dans le désert.

Exode 35.30-38,23.

 

 

BILDAD

Un des trois amis de Job venus le consoler dans son affliction.

Job 2.11, etc.

 

 

 

BILHA

Servante de Rachel, mère de Dan et de Nephtali.

Genèse 29.29;30.3-7.

 

 

BOOZ BOAZ

Héros du livre de Ruth, Booz était le propriétaire riche et généreux de Bethléhem qui épousa Ruth et devint l'arrière-grand-père de David.

Ruth 2-4.

 

CAÏN

Fils aîné d'Adam et Ève, Caïn cultivait le sol, tandis que son frère Abel faisait paître les moutons. Caïn fut irrité parce que Dieu agréa l'offrande d'Abel – un agneau – et non la sienne – des fruits de la terre. Dans un accès de colère, il tua Abel. Pour châtiment, il dut mener une vie de nomade jusqu'à sa mort.

Genèse 4; 1 Jean 3.12.

 

 

CAÏPHE

Grand prêtre à Jérusalem de 18-36 ap. J.-C. Lors du procès de Jésus lui et son beau-père Anne déclarèrent Jésus coupable de blasphème et l'envoyèrent à Pilate pour le faire condamner. Caïphe était aussi le grand prêtre mentionné dans les Actes qui persécuta les premiers chrétiens.

Jean 18.13-24; Actes 5.17-41.

 

 

CALEB

Un des douze espions envoyés par Moïse explorer le pays de Canaan. Lui et Josué furent les seuls à croire qu'avec l'aide de Dieu, le peuple pourrait s'emparer du pays. À cause de leur confiance en Dieu, Caleb et Josué purent s'installer en Canaan – tous les autres Israélites, nés en Égypte, périrent dans le désert.

Nombres 13-14; Josué 14.6-15.

 

 

CANAAN

Fils de Cham. À cause de son manque de respect pour Noé, son grand-père, celui-ci le maudit, ainsi que ses descendants, les Cananéens.

Genèse 9.18-27.

 

CÉSAR

Titre des empereurs romains à l'époque du Nouveau Testament. Auguste régnait au moment de la naissance de Jésus. Tibère lui succéda. Pierre et Paul ont sans doute été mis à mort sous le règne de Néron. Quand Jésus utilisa le mot "César", il pensait au pouvoir en général.

Marc 12.14-17; Luc 2.1;3.1; Actes 25.

 

CHAM

Deuxième fils de Noé, Cham fut le père des Égyptiens, des Éthiopiens, des Lybiens et des Cananéens.

Genèse 5.32;6.10;10.6-20.

 

 

CIVA

Serviteur de Saül qui parla à David de Mefibosheth, le fils infirme de Jonathan, après la mort de Saül et de ses fils.

2 Samuel 9;16.1-4;19.25-31.

 

 

 

CHIPPORA

Femme de Moïse et fille de Jéthro, le Madianite qui reçut Moïse dans son foyer lorsqu'il s'enfuit de chez Pharaon. Chippora fut la mère de ses deux fils.

Exode 2.16-22;4.24-26;18.2-4.

 

CLAUDE

Quatrième empereur romain, Claude régna de 41-54 ap. J.-C. La famine prédite par Agabus eut lieu sous Claude. Vers la fin de son règne, il expulsa les Juifs de Rome.

Actes 11.28;18.2.

 

 

CLAUDIUS LYSIAS

Commandant de la garnison romaine de Jérusalem, il arracha Paul à la foule en colère qui était sur le point de le tuer. Il l'arrêta, puis autorisa son interrogatoire par le sanhédrin. Mais la séance se termina dans le désordre. Quand il eut connaissance d'un complot tramé contre Paul, Claudius Lysias envoya celui-ci à Césarée pour être jugé par Félix, le gouverneur romain.

Actes 21.31-23,30.

 

 

CLÉMENT

Chrétien de Philippes et collaborateur de Paul.

Philippiens 4.3.

 

 

CLÉOPAS

Le jour de la résurrection de Jésus, Cléopas et un ami marchaient de Jérusalem à Emmaüs. Ils croyaient que Jésus était le Messie, mais sa mort et la rumeur qu'il était vivant les avaient bouleversés. Un homme les rejoignit et fit route avec eux. Lorsqu'il leurs expliqua les passages messianiques de l'Ancien Testament, il leur sembla que "leur cœur brûlait en eux". Arrivés à Emmaüs, ils invitèrent l'étranger à rester avec eux. Au moment du repas, lorsqu'il rendit grâce et rompit le pain, ils se rendirent compte que c'était Jésus. Ils retournèrent immédiatement à Jérusalem dire la nouvelle aux autres disciples.

Luc 24.13-53.

 

 

ÇOFAR

Un des trois amis de Job venus le consoler dans son affliction.

Job 2.11 etc.

 

CORÉ

1.     Lévite et chef d'une conspiration contre Moïse et Aaron. Il ne voyait pas pourquoi il devait se soumettre à leur autorité et il était irrité parce que le peuple n'avait pas encore atteint Canaan. Coré et sa bande périrent, parce qu'en se révoltant contre Moïse, ils méprisèrent Dieu qui le leur avait donné pour chef.

Nombres 16.

2.     Arrière-petit-fils de Lévi et ancêtre des chantres du temple.

1 Chroniques 6.16-23; Psaumes 44-49.

 

                CORNEILLE

Centurion romain en garnison à Césarée. Adorateur de Dieu, il secourait généreusement les pauvres. Un ange lui dit dans une vision de faire venir Pierre qui se trouvait à Joppée (voir sous Pierre). Quand celui-ci arriva, il trouva réunis chez Corneille une foule d'amis et de parents. Ils acceptèrent tous son message et furent baptisés – les premiers non Juifs à devenir chrétiens.

Actes 10 et 11.

 

 

CRESCENS

Un ami de Paul qui était avec l'apôtre à Rome, mais qui le quitta pour aller travailler en Galatie.

2 Timothée 4.10.

 

 

CRISPUS

Chef de la synagogue de Corinthe qui se convertit et fut baptisé avec toute sa famille par Paul.

Actes 18.8; 1 Corinthiens 1.14.

 

 

CYRUS

Roi de Perse qui prit Babylone en 539 av. J.-C. et qui permit aux Juifs exilés à Babylone de retourner à Jérusalem pour y reconstruire le temple. Il renvoya avec eux les trésors du temple emportés par Nabuchodonosor et leur donna une grosse somme d'argent pour les travaux. Ésaïe avait prédit que Dieu choisirait Cyrus pour libérer les captifs Juifs. Les derniers récits de la vie de Daniel se sont déroulés pendant le règne de Cyrus.

Esdras 1;6.14; Ésaïe 44.28;45; Daniel 6.28;10.1.

 

 

DALILA

Femme philistine qui trahit Samson (voir sous SAMSON).

Juges 16.

 

 

DANIEL

Le plus connu des Daniels de l'Ancien Testament est le jeune noble juif amené captif à Babylone. Avec ses trois amis, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, il fut formé à la cour de Nabuchodonosor, pour devenir conseiller du roi. Daniel avait décidé de continuer à obéir à Dieu. Il refusa donc de manger le menu du roi et se contenta de mets bien plus simples autorisés par les lois alimentaires juives. Dieu donna une grande sagesse à Daniel. À deux reprises, il put interpréter le songe mystérieux de Nabuchodonosor. Plus tard, il expliqua à Belshassar, qui fut au pouvoir après Nabuchodonosor, le sens de l'écriture apparue sur le mur de son palais :  le royaume allait lui être enlevé. Cette même nuit, Belshassar fut tué, et les Perses prirent Babylone. Daniel occupa un poste très élevé, mais d'autres hauts fonctionnaires furent jaloux de son pouvoir et complotèrent contre lui. Il fut jeté dans la fosse aux lions, mais Dieu lui préserva la vie. Daniel mit par écrit certains songes par lesquels Dieu lui révéla son plan pour l'avenir.

 

DARIUS

1.     Darius le Mède est mentionné dans le livre de Daniel immédiatement après le récit de la mort de Belshassar. Son nom n'apparaît pas dans les autres documents de l'époque, d'ailleurs très incomplets. Il se peut que Cyrus ait placé Darius à la tête de Babylone comme vice-roi. Daniel 6.

2.     Darius I, roi de Perse (522-486 av. J.-C.) qui a encouragé les Juifs à terminer la reconstruction du temple. Esdras 5.4; Aggée 1.1.

3.     Darius II, roi de Perse (423-408 av. J.-C.) mentionné dans le livre de Néhémie. Néhémie 12.22.

 

 

DATÂN

Il conspira avec Coré et Abirâm contre Moïse (voir sous Coré).

Nombres 16.

 

 

DAVID

Cadet des huit fils de Jessé, un fermier de Bethléhem. David était berger. Il gardait son troupeau lorsque le prophète Samuel arriva à Bethléhem, envoyé par Dieu oindre un des fils de Jessé comme roi à la place de Saül. Lorsque le choix tomba sur David, ses frères furent jaloux de lui.

David était un excellent harpiste, ce qui lui valut d'être appelé à la cour du roi pour essayer par son jeu de calmer Saül dans ses moments de crise. Plus tard, quand son père l'envoya au front apporter du ravitaillement à ses frères, David releva le défi de Goliath, le champion philistin, et le tua avec sa fronde. Après le combat, les femmes vinrent à la rencontre de Saül en chantant :  "Saül en a battu des mille et David, des myriades." Saül devint très jaloux de David et attenta plusieurs fois à sa vie. Jonathan, fils de Saül et ami intime de David, lui conseilla de prendre la fuite, et David devint un hors-la-loi. Saül le poursuivit sans relâche, bien que David l'ait deux fois épargné.

Saül et Jonathan périrent ensemble dans une bataille contre les Philistins, et David fut oint comme roi sur la maison de Juda. Il dut attendre deux ans pour être reconnu par le reste d'Israël. Sa bravoure lui fit gagner bien des batailles. Après avoir pris Jérusalem aux Jébusiens, il en fit sa capitale et y amena l'arche de Dieu. Il projeta de lui construire un temple, mais Dieu s'y opposa.

David commit un adultère avec Bethsabée, la femme d'Urie un de ses soldats. Lorsqu'il sut qu'elle était enceinte, David fit placer Urie dans les premières lignes où il fut tué. Puis il épousa Bethsabée. Le prophète Nathan dénonça son péché, et, bien que le roi se soit sincèrement repentit et que Dieu lui ait accordé son pardon, l'enfant de Bethsabée mourut. Leur deuxième fils, Salomon, devient son successeur.

David fut un grand roi, un grand guerrier et un grand poète qui écrivit beaucoup de Psaumes. Bien qu'il se soit trompé et ait commis des fautes graves, il a toujours reconnu ses torts et demandé pardon à Dieu. La Bible le décrit comme "un homme selon le cœur de Dieu".

1 Samuel 16-1 Rois 2; 1 Chroniques 11-29.

 

 

DÉBORA

La seule femme qui fut juge en Israël. Elle incita Barak à combattre Siséra, le chef de l'armée de Yavin, roi cananéen. Sa victoire mit fin à vingt ans d'oppression cananéenne.

Juges 4-5.

 

DÉMAS

Compagnon de Paul pendant sa captivité à Rome. Un jour, il l'abandonna et partit pour Thessalonique.

Colossiens 4.14; 2 Timothée 4.10.

 

DÉMÉTRIUS

1.     Orfèvre d'Éphèse qui fabriquait des miniatures du temple de Diane (voir DIANE) et qui eut peur qu'à la suite de la prédication de Paul, les gens n'achètent plus ses souvenirs. Avec d'autres hommes de sa corporation, il organisa une émeute. Actes 19.24-40.

2.     Un chrétien mentionné par Jean dans sa troisième épître et dont tout le monde disait du bien. 3 Jean 12.

 

 

DENYS

Membre de l'aéropage, tribunal d'Athènes, qui se convertit en écoutant Paul s'adresser aux aéropagistes.

Actes 17.34.

 

DIANE

Déesse romaine de la lune et de la chasse, appelée Artémis chez les Grecs. Son temple à Éphèse était une des Sept Merveilles du monde.

Actes 19.

 

DINA

Fille de Jacob et de Léa violée par Sichem, fils d'un roi Hivite. Pour la venger, deux des frères de Dina tuèrent Sichem et les autres hommes de la ville.

Genèse 34.

 

DIOTRÈPHES

Un responsable d'église qui ne voulut pas reconnaître l'autorité de l'apôtre Jean.

3 Jean 9-10.

 

DOËG

Édomite, chef des bergers de Saül, il était à Nob quand Ahimélek, le prêtre, donna nourriture et arme à David qui fuyait devant Saül. Doëg dénonça Ahimélek et exécuta la sentence prononcée par Saül.

1 Samuel 21.7;22.9-23.

 

 

DORCAS TABITHA

Femme chrétienne de Joppé qui secourait les pauvres en leur faisant des vêtements. À sa mort, on appela Pierre qui la ramena à la vie.

Actes 9.36-41.

 

DRUSILLE

Fille cadette d'Hérode Agrippa I et épouse du procurateur Félix (voir sous Félix).

Actes 24.24.

 

EBED-MÉLEK

Serviteur étiopien de Sédécias (6e siècle av. J.-C.) qui sauva Jérémie et auquel Dieu promit la vie sauve lors de la destruction de Jérusalem.

Jérémie 38;39.16-18.

 

 

EGLÔN

Roi de Moab à l'époque des Juges. Il battit Israël, prit Jéricho et assujettit les Israélites pendant 18 ans. Il fut assassiné par Ehud.

Juges 3.12-26.

 

 

EHUD

Un Israélite gaucher de la tribu de Benjamin qui, grâce à un stratagème audacieux, réussit à tuer Eglôn, roi de Moab, qui, pendant 18 ans, avait opprimé l'est du pays où vivait la tribu d'Ehud. Après la mort d'Eglôn, Ehud rassembla une armée, battit les Moabites et libéra son peuple.

Juges 3.15-30.

 

ELA

Le plus connu des hommes de l'Ancien Testament qui ont porté ce nom est le fils du roi Baesha. Ela fut un mauvais roi et régna sur Israël pendant moins de deux ans (886-885 av. J.-C.). Il était ivre lorsqu'il fut tué par Zimri, un général de son armée.

1 Rois 16.8-14.

 

ÉLÉAZAR

Le plus important des Éléazars fut le troisième fils d'Aaron. Ses deux frères aînés ayant été tués, il devint grand prêtre à la mort de son père. Il dirigeait les Lévites et supervisait le culte dans le Tabernacle.

Exode 6.23; Lévitique 10; Nombres 3.1-4; Josué 14.etc.

 

ÉLI

Prêtre et juge à Silo, il forma le jeune Samuel que sa mère (voir sous Anne) lui avait amené. Ses propres fils, Hofni et Pinhas, étaient la honte de la famille. Ils ne voulurent pas écouter leur père, et Dieu fit prévenir Éli du terrible sort qui les attendait. Ils furent effectivement tués tous deux dans une bataille contre les Philistins, et l'arche de l'alliance fut prise. Lorsqu'Éli apprit cette nouvelle, il tomba de son siège et mourut.

1 Samuel 1-4.

 

 

ÉLIAB

Fils aîné de Jessé et frère de David.

1 Samuel 16.6-7; 17.23,28.

 

 

ÉLIE

Prophète qui vécut en Israël pendant le règne d'Achab. Celui-ci, ainsi que Jézabel, sa femme Sidonienne, péchèrent contre Dieu en adorant Baal et en tuant les prophètes de Dieu. Aussi Élie fut-il envoyé vers Achab pour lui annoncer que Dieu allait frapper le pays de sécheresse. Puis il se cacha près du torrent de Kérit où les corbeaux le ravitaillèrent. Lorsque le torrent fut à sec, il se rendit à Sarepta au sud de Sidon et logea chez une veuve qui partagea avec lui toute la nourriture qui lui restait. Mais Dieu renouvela sa réserve de farine et d'huile jusqu'à la fin de la famine. Lorsque le fils de la veuve mourut, Dieu répondit à la prière d'Élie et lui rendit la vie.

La troisième année de la sécheresse, Élie retourna chez Achab qui l'accusa de porter malheur à Israël. Élie lui répondit :  "Ce n'est pas moi le porte-malheur d'Israël, mais c'est toi et la maison de ton père parce que vous avez abandonné les commandements du Seigneur et que tu as suivi les Baals." Il demanda à Achab d'envoyer les prophètes de Baal et d'Aschéra au Carmel. Là, Élie les défia de prouver que leurs dieu était réel. Si Baal pouvait mettre le feu à leur sacrifice, le peuple n'avait qu'à le servir. Mais si c'était Dieu qui envoyait le feu du ciel pour consumer le sacrifice d'Élie, cela prouverait qu'Il est, Lui, le vrai Dieu. Les prophètes de Baal dansaient, priaient et se tailladaient toute la journée mais rien ne se produisit. Lorsqu'Élie pria, le feu tomba et dévora son sacrifice. Tout le peuple s'écria :  "C'est le Seigneur qui est Dieu !" Les prêtres de Baal furent tués, et, ce même jour, la sécheresse prit fin.

Jézabel fut furieuse lorsqu'elle apprit la mort de ses prophètes. Élie s'enfuit dans le désert pour sauver sa vie. Il se sentit seul et déprimé. Mais Dieu lui parla et lui confia de nouvelles tâches :  oindre deux rois et un prophète, Élisée, pour prendre sa relève.

Plus tard, après le meurtre de Naboth, Élie annonça à Achab que Dieu allait frapper toute sa famille. Achab périt au combat, mais Dieu protégea Élie. Une fois son œuvre terminée, Dieu le prit au ciel dans un char de feu.

Le prophète Malachie prédit le retour d'Élie. Il apparut aux disciples avec Moïse lors de la transfiguration de Jésus.

1 Rois 17-2 Rois 2 ; Malachie 4.5-6 ; Luc 9.28-36.

 

 

ÉLIÉZER

Chef des serviteurs d'Abraham. Et son héritier avant que celui-ci ait eu un fils. C'est sans doute Éliézer qui fut envoyé par Abraham en Mésopotamie choisir une femme pour Isaac.

Genèse 15.2;24.

 

 

ÉLIFAZ

Un des trois amis de Job venus le consoler dans son affliction.

Job 2.11 etc.

 

 

ÉLIHU

Jeune homme coléreux dans l'histoire de Job qui prétendit à tort que Job souffrait pour ses propres péchés.

Job 32-37.

 

 

ÉLISABETH

Femme du prêtre Zacharie qui n'avait pu avoir d'enfants, mais qui, dans ses vieux jours, eut la joie de devenir la mère de Jean-Baptiste. Marie, la mère de Jésus, était une parente d'Élisabeth et vint la visiter lorsqu'elles étaient toutes les deux enceintes. Élisabeth sut d'emblée que l'enfant de Marie était le Messie promis.

Luc 1.

 

 

ÉLISÉE

Il prit la relève d'Élie et fut prophète en Israël pendant plus de 50 ans. Juste avant qu'Élie montât au ciel, Élisée lui demanda de sa force pour pouvoir poursuivre son œuvre. Sa requête lui fut accordée. Élisée fit de nombreux miracles. Il ressuscita le fils de la Shunamite et guérit Naamân, le général Syrien, de sa lèpre. Élisée vécut durant le règne de 6 rois d'Israël.

1 Rois 19.16-21; 2 Rois 2-9;13.14-21.

 

 

ELKANA

Parmi ceux qui ont porté ce nom, le plus connu est le père de Samuel, le mari d'Anne (voir sous Anne).

1 Samuel 1.

 

 

ELYAKÎM

L'homme le plus important qui ait porté ce nom était le fils d'Hilkija, l'intendant de la maison d'Ézéchias. Lorsque Sennachérib, roi d'Assyrie, menaça d'assiéger Jérusalem, Ézéchias l'envoya avec Shevna et Yoah écouter ce que disait le porte-parole Assyrien.

2 Rois 18.18-37; Ésaïe 36-37.6.

 

ELYASHIB

Grand prêtre du temps de Néhémie qui participa à la reconstruction des murs de Jérusalem.

Néhémie 3.1;13.4-9.

 

 

 

ÉLYMAS BAR-JÉSUS

Magicien juif et faux prophète à la cour de Sergius Paulus, gouverneur romain de Chypre. Ayant peur de perdre son influence sur Sergius Paulus, si celui-ci devenait chrétien, il essaya de l'empêcher de croire au message annoncé par Paul et Barnabas. Paul fut irrité de le voir déformer la vérité de Dieu, et comme il le lui prédit, Élymas fut frappé de cécité pour un certain temps. Voyant cela, le gouverneur devint croyant.

Actes 13.6-12.

 

 

 

ÉNOCH

Un descendant de Seth, fils d'Adam, qui vécut dans une telle intimité avec Dieu qu'il ne mourrut pas, mais fut enlevé par Dieu.

Genèse 5.22; Hébreux 11.5.

 

 

 

ÉPAPHRAS

Ami et compagnon de service de Paul qui fonda l'église de Colosses et lui en donna des nouvelles quand il le visita en prison à Rome. Là-dessus Paul écrivit la lettre aux Colossiens.

Colossiens 1.7-8; 4.12; Philémon 23.

 

 

 

ÉPAPHRODITE

Chrétien de l'église de Philippes qui se rendit à Rome pour apporter à Paul un don de la part de son église.

Philippiens 2.25-30; 4.18.

 

 

ÉPHRAÏM

Cadet des deux fils de Joseph, né en Égypte. Adopté par Jacob, son grand-père, il reçut une bénédiction plus grande que Manassé, son frère aîné. La tribu dont il était l'ancêtre fut très importante, à tel point que tout Israël est parfois appelé Éphraïm par les prophètes.

Genèse 41.52;48.

 

 

 

 

ÉRASTE

1.     Assistant de Paul qui accompagna Timothée en Macédoine pendant que Paul resta en Asie Mineure. Actes 19.22; 2 Timothée 4.20.

2.     Trésorier de la ville de Corinthe, Éraste était un chrétien qui envoya ses salutations à l'église de Rome. Romains 16.23.

 

 

 

ÉSAÏE

Un grand prophète qui vécut à Jérusalem durant les règnes d'Osias, de Yotam, d'Achaz et d'Ézéchias. Ésaïe était dans le temple lorsque Dieu l'appela à devenir prophète. Il eut une vision de la sainteté de Dieu et prit conscience de son propre péché. Il obtint le pardon de Dieu, ce qui lui permit d'annoncer la Parole de Dieu à son peuple. Il était marié à une prophétesse et eut deux fils auxquels il donna des noms qui devaient servir de signe et de présage. À l'époque d'Ésaïe, Juda fut menacé par la puissante armée assyrienne. Quand Jérusalem fut assiégé, Ésaïe encouragea le roi Ézéchias à faire confiance à Dieu et à ne pas capituler. Après cela, Ézéchias tomba gravement malade. Ésaïe pria pour lui, et Dieu donna un signe à Ézéchias pour lui confirmer qu'il vivrait encore quinze ans. Le message d'Ésaïe redonna espoir à Juda. Ils ne pouvaient pas échapper aux conséquences de leur désobéissance, mais en temps voulu Dieu allait détruire leurs ennemis et les ramener de l'exil. Ésaïe prédit aussi la venue du serviteur de Dieu, le Messie.

2 Rois 19-20; Ésaïe.

 

 

 

ÉSAÜ

Un des jumeaux d'Isaac et de Rébecca, le frère aîné de Jacob. Il devint chasseur et tenait si peu aux promesses de Dieu qu'un jour où il rentra affamé, il vendit son droit d'aînesse à Jacob pour un seul mets. Quand Jacob obtint encore par ruse la bénédiction paternelle, Ésaü se fâcha, et Jacob dut quitter la maison. Pendant son absence, Ésaü s'établit dans les alentours du mont Séir et devint riche. Lorsqu'ils se rencontrèrent de nouveau, Ésaü accueillit cordialement son frère et accepta le bétail qu'il lui offrit. Puis il retourna en Séir où il devint le père des Édomites, tandis que Jacob revint en Canaan. Mais il y eut continuellement des conflits entre leurs descendants.

Genèse 25.21-34; 27-28.9;32-33; Hébreux 12.16-17.

 

 

 

ESDRAS

Prêtre et scribe à l'époque du retour de l'exil. Le roi Artaxerxès permit à Esdras de ramener un contingent important de déportés juifs de Babylone à Jérusalem. Le temple avait été reconstruit, mais, à son arrivée, Esdras constata avec tristesse que, malgré tout ce qui lui était arrivé, le peuple n'obéissait pas aux lois de Dieu. Beaucoup de juifs – même des prêtres – avaient épousé des femmes venant de nations qui n'adoraient pas Dieu. Esdras mit fin à ces mariages mixtes. Il enseigna au peuple les lois de Dieu, et les Israélites retournèrent à Dieu avec une joie nouvelle.

Esdras 7-10; Néhémie 8-9.

 

 

 

ESTHER

Jeune fille juive qui devint reine de Perse. Orpheline, elle fut élevée à Suse, capitale de la Perse, par son cousin Mardochée. Après que le roi Assuérus (Xerxès en grec) eut répudié Vasti, il choisit Esther pour reine. Elle ne divulgua pas ses origines juives. Lorsque Aman, le favori du roi, projeta d'exterminer tous les Juifs parce qu'il haïssait Marcochée, Esther parla au roi et lui dévoila le complot. Au lieu d'être détruits, les Juifs purent tuer leurs ennemis. La fête annuelle de Pourim rappelle le souvenir de ces événements.

Esther.

 

 

ÉTIENNE

Juif helléniste qui fut le premier chrétien à mourir pour sa foi. Étienne était l'un des sept hommes choisis par l'église de Jérusalem pour s'occuper des veuves. Il avait une grande foi. En plus des services pratiques qu'il rendait, il prêchait et faisait des miracles. Il fut arrêté et amené devant le sanhédrin. Après un discours courageux, il accusa les Juifs d'avoir tué le Fils de Dieu. Il fut lapidé, mais, en mourant, demanda à Dieu d'accorder son pardon à ses ennemis. Paul qui était encore hostile aux chrétiens fit mourir Étienne.

Actes 6 et 7.

 

 

 

EUNICE

Mère de Timothée.

Actes 16.1; 2 Timothée 1.5.

 

 

 

EUTYCHUS

Jeune homme qui écouta la prédication de Paul à Troas. Il était tard, et Eutychus s'endormit si profondément qu'il fit une chute mortelle par la fenêtre du troisième étage près de laquelle il était assis. Paul descendit et le ramena à la vie.

Actes 20.7-13.

 

 

 

ÈVE

Première femme et compagne d'Adam. Elle et son mari désobéirent à l'ordre de Dieu de ne pas manger du fruit de "l'arbre de la connaissance du bien et du mal". De ce fait, la mort entra dans le monde et Dieu les chassa du jardin d'Éden. La Genèse mentionne trois fils d'Ève :  Caïn, Abel et Seth.

Genèse 2.18-4.2;4.25.

 

 

 

EVIL-MÉRODAK

Roi de Babylone de 562-560 av. J.-C. Lorsqu'il accéda au trône, il libéra Yoyakin, roi de Juda, qui était en prison à Babylone.

2 Rois 25.27-30; Jérémie 52.31-34.

 

 

 

ÉZÉCHIAS

Roi de Juda de 716-687 av. J.-C., fils et successeur d'Achaz. Dès qu'il devint roi, il rouvrit et restaura le temple. Il organisa aussi une campagne nationale destinée à faire disparaître toute trace d'idolâtrie. Ézéchias se révolta contre les Assyriens, refusa de leurs payer un tribut. C'était pendant son règne que l'Assyrie fit la conquête du royaume d'Israël, et Ézéchias se rendit compte de la menace qui pesait aussi sur Juda. Il fit creuser un canal dans la roche pour amener l'eau dans Jérusalem même en cas de siège. Sennachérib, roi d'Assyrie, s'empara de plusieurs villes de Juda et assiégea Jérusalem. Juda fut sauvé, lorsqu'en une nuit la mort frappa une bonne partie de l'armée assyrienne. Peu après cette délivrance, Ézéchias tomba très malade. Mais Dieu exauça sa prière et lui accorda un surcis de quinze ans.

2 Rois 18-20; 2 Chroniques 29-32; Ésaïe 36-39.

 

 

 

ÉZÉCHIEL

Un des grands prophètes de l'Ancien Testament, Ézéchiel était fils d'un prêtre du nom de Bouzi et vécut à Jérusalem jusqu'en 597 av. J.-C., lorsque Nabuchodonosor occupa Jérusalem. Il fut amené en captivité à Babylone avec le roi Yoyakin et d'autres notables de la capitale. On l'autorisa à avoir sa propre maison, et il vécut dans une colonie de déportés Juifs à Tel-Aviv près du fleuve Kébar. Quatre ans plus tard, il fut appelé par Dieu à être prophète jusqu'à la destruction de Jérusalem en 586 av. J.-C.. Son message était surtout un appel à la repentance. Les Juifs avaient désobéi à Dieu et devaient chercher à obtenir le pardon de Dieu. Lorsque les Babyloniens eurent dévasté Jérusalem, Ézéchiel annonça le retour des Juifs, ainsi que la reconstruction de la ville et du temple.

Ézéchiel 1.1-3;20.33-37;36.26-33;43.1-5, etc.

 

 

 

FÉLIX

Le gouverneur romain devant lequel Paul comparut à Césarée. Il le laissa en prison pendant deux ans, espérant que Paul lui donnerait de l'argent.

Actes 23.24;24.1-27.

 

 

 

FESTUS

Gouverneur romain et successeur de Félix. Il fut attentif à ce que Paul disait et lui donna l'occasion de plaider sa cause devant le roi Hérode Agrippa II et devant Bérénice. Bien qu'ils reconnurent que Paul était innocent de tout crime, Félix l'envoya à Rome pour y être jugé par l'empereur auquel Paul avait fait appel.

Actes 25-26.

 

 

GABRIEL

Un messager spécial parmi les anges que Dieu envoya deux fois à Daniel :  pour lui expliquer un songe et pour lui prédire le sort de Jérusalem. Ce fut aussi Gabriel qui annonça la naissance de Jean-Baptiste à Zacharie et celle de Jésus à Marie.

Daniel 8.16;9.22; Luc 1.11-20,26-38.

 

 

GAD

Septième fils de Jacob qui donna son nom à la tribu de Gad.

Nombres 32.

 

 

GAÏUS

1.     Un chrétien macédonien qui accompagna Paul durant son troisième voyage missionnaire. Il fut traîné au théâtre lors de l'émeute des orfèvres à Éphèse (voir sous Démétrius).

Actes 19.29.

2.     Un chrétien de Derbe qui voyagea avec Paul à Jérusalem.

Actes 20.4.

3.     Un des rares chrétiens de Corinthe qui fut baptisé par Paul.

1 Corinthiens 1.14.

4.     Le destinataire de la troisième épître de Jean.

3 Jean 1.

 

 

GALLION

Gouverneur romain de l'Achaïe de 51-53 ap. J.-C. Il avait été le tuteur de Néron et était le frère du philosophe Sénèque. Pendant qu'il était en fonction en Achaïe, il vécut à Corinthe. Lorsque Paul y séjourna, les Juifs, inquiets du succès de sa prédication, essayèrent de convaincre Gallion de le condamner. Mais Gallion refusa de se mêler de leurs affaires, et Paul put poursuivre son œuvre.

Actes 18.12-17.

 

 

GAMALIEL

Pharisien influent, il fut le maître de Paul et fit partie du sanhédrin. Lors de l'arrestation des apôtres, certains membres de ce conseil voulurent les mettre à mort. Mais Gamaliel conseilla la prudence. "Laissez-les aller", leurs dit-il. "Si c'est des hommes en effet que vient leur résolution ou leur entreprise, elle disparaîtra d'elle-même ; si c'est de Dieu, vous ne pourrez pas les faire disparaître."

Actes 5.34-41;22.3.

 

 

GÉDÉON

Le juge qui vainquit les Madianites, un des pires ennemis d'Israël à cette époque-là. Il battait le blé en cachette quand l'ange de Dieu l'appela à délivrer Israël de la main des Madianites. Pour s'assurer que cet appel venait effectivement de Dieu, il lui demanda à deux reprises un signe, et Dieu l'exauça.

Gédéon choisit 300 hommes parmi les milliers qui le suivirent. Il les divisa en trois bandes. Puis, armés d'une cruche vide, d'une torche et d'un cor, ils surprirent l'ennemi en pleine nuit, en criant à tue-tête :  "Épée pour le Seigneur et pour Gédéon !". L'armée Madianite fut prise de panique. Chacun dirigea son épée contre son camarade, et tous s'enfuirent, poursuivis par les Israélites. La victoire fut totale, et la paix régna dans le pays pendant 40 ans, jusqu'à la mort de Gédéon.

Juges 6.11-23,36-39;7.1-23.

 

 

GOG

Décrit dans le livre d'Ézéchiel comme prince Mèshek et Toubal régnant sur le pays de Magog chef des envahisseurs du nord, il est vaincu par Israël. Dans l'Apocalypse, Gog et Magog, dirigés par Satan, sont complètement détruits par Dieu Lui-même.

Ézéchiel 38-39; Apocalypse 20.7-9.

 

 

GOLIATH

Géant philistin de 3 mètres de haut, originaire de Gath, qui fut tué par David. La pierre de la fronde du jeune homme assomma le géant et le fit tomber à la renverse. David tira alors l'épée de Goliath et lui coupa la tête. L'armée des Philistins prit la fuite.

1 Samuel 17.

 

 

GOMER

Femme infidèle du prophète Osée (voir sous Osée).

Osée 1-3.

 

 

GUÉDALIAS

Le plus connu des Guédalias est l'homme que Nabuchodonosor a établi comme gouverneur en Juda après s'être emparé de Jérusalem. Sept mois plus tard, il fut assassiné par Ismaël, membre de la famille royale. Les Juifs restés en Juda, craignant les représailles des Babyloniens, s'enfuirent en Égypte.

2 Rois 25.22-26; Jérémie 39.14-41.18.

 

 

GUÉHAZIE

Serviteur du prophète Élisée. Lorsque Naamân vint auprès de son maître pour se faire guérir de sa lèpre, Guéhazie prit le présent refusé par Élisée tout en lui mentant. Comme punition, il devint lui-même lépreux. Il resta au service d'Élisée et raconta au roi Yoram les grandes choses qu'Élisée a fait.

2 Rois 4-5;8.4-6.

 

 

GUERCHÔN

Fils aîné de Lévi et chef de l'une des trois familles lévitiques.

Exode 6.16-17; Nombres 3.17-26.

 

 

GUÈSHEM

Arabe influent qui essaya d'entraver la reconstruction des murs de Jérusalem.

Néhémie 2.19;6.1-9.

 

HABAKUK

Prophète de Juda et contemporain de Jérémie (fin du 7e siècle av. J.-C.). Les Chaldéens devenaient de plus en plus puissants, et Habakuk eut de la peine à comprendre comment Dieu pouvait se servir d'une nation aussi mauvaise pour châtier son peuple. Dieu lui répondit qu'un jour il jugerait tous les orgueilleux et les méchants.

Voir sous Habakuk, livre de.

 

HADADÉZER

Roi de Çova en Syrie. À trois reprises, David battit ses troupes. Après la troisième défaite, Çova fut assujetti à David.

2 Samuel 8-10; 1 Chroniques 18-19.

 

 

HAGAR

Servante de Sara. Abraham la prit pour concubine lorsqu'il sembla que la promesse de Dieu de faire de lui le père d'un peuple nombreux ne pouvait s'accomplir du fait qu'il n'avait pas d'enfant. Hagar devint enceinte et méprisa sa maîtresse. Celle-ci la maltraita et Hagar prit la fuite. Arrivée dans le désert, un ange lui ordonna de retourner vers sa maîtresse et lui promit que son fils serait le père d'un peuple nombreux. Ismaël avait 14 ans au moment de la naissance d'Isaac, le fils de Sara. Un jour, lorsqu'il se moqua de l'enfant, Sara demanda à Abraham de renvoyer Hagar et son fils. Ceux-ci traversèrent le désert jusqu'à ce qu'ils n'eurent plus d'eau. La mort semblait imminente, mais un ange leurs montra un puits et leurs confirma les promesses divines à l'égard d'Ismaël.

Genèse 16;21.

 

 

HAMÂN

Ministre favori d'Assuérus roi de Perse. Il se mit à haïr Mardochée le Juif, parce que celui-ci refusa de se prosterner devant lui. Dans sa haine, il ourdit un complot pour tuer tous les Juifs qui étaient en Perse. Le roi fit pendre Hamân lorsque la reine Esther lui fit part des intensions de Hamân.

Esther 3-9.

 

 

HANAMÉEL

Cousin de Jérémie. Lorsque Jérusalem était sur le point d'être prise par les Babyloniens, Hanaméel voulut vendre un champ qui lui appartenait. Jérémie le lui acheta pour montrer sa conviction qu'un jour Juda ne serait plus assujetti à Babylone et que cela voudrait de nouveau la peine d'y posséder des terres.

Jérémie 28.

 

 

HANANI

Le plus connu des Hananis est cet homme qui se rendit à Suse pour rapporter à Néhémie que Jérusalem était toujours en ruines malgré le retour des exilés Juifs. Après la reconstruction des murs de Jérusalem, Néhémie établit Hanani comme gouverneur de la ville.

Néhémie 1.2;7.2.

 

HANANYA

Faux prophète dénoncé par Jérémie qui annonça au peuple de Juda qu'après deux ans, la domination babylonienne prendrait fin.

Jérémie 28.

 

 

HAZAËL

Un officier de la cour de Ben-Hadad II qu'Élisée oignit comme roi sur la Syrie, sur l'ordre de Dieu. Élisée pleura lorsque Dieu lui montra tout le mal qu'Hazaël allait faire à Israël. Hazaël tua Ben-Hadad et prit le trône de la Syrie. Il fit la guerre aux rois d'Israël et de Juda.

1 Rois 19.15-17; 2 Rois 8-13.

 

 

HÉRODE

1.     Hérode le Grand, fils d'Antipater qui fut nommé procurateur de Judée par Jules César en 47 av. J.-C. et qui établit à son tour Hérode comme gouverneur de la Galilée. Après la mort de son père et de son frère Joseph qui était gouverneur de Jérusalem, les Romains donnèrent à Hérode le titre de "roi des Juifs". Il régna de 37 à 4 av. J.-C. Il était haï par les Juifs, malgré les sommes qu'il dépensa à faire rénover le temple. Il n'était pas Juif de naissance et fit périr certains membres de la famille Asmonéenne qui constituaient à ses yeux une menace pour son trône. Quand les mages vinrent rendre hommage à l'enfant Jésus, il se sentit à nouveau menacé et ordonna le massacre de tous les enfants de Bethléhem de moins de 2 ans. Après sa mort, son royaume fut partagé entre trois de ses fils :  Archélaüs, Antipas et Philippe. Matthieu 2; Luc 1.5.

2.     Archélaüs, appelé Hérode l'ethnarque, gouverna la Judée de 4 av. J.-C. à 6 ap. J.-C. Lorsque Marie et Joseph revinrent d'Égypte avec Jésus et apprirent qu'Archélaüs régnait sur la Judée, ils décidèrent de s'établir en Galilée. Archélaüs traita les Juifs et les Samaritains avec une telle cruauté qu'ils se plaignirent auprès des Romains et obtinrent son bannissement. Matthieu 2.22.

3.     Antipas, appelé Hérode le tétrarque, gouverna la Galilée de 4 av. J.-C. jusqu'en 39 ap. J.-C. Il fit mettre Jean Baptiste en prison et, à la suite d'une promesse hâtive, céda à la requête de sa femme et le fit décapiter. En apprenant que Jésus était Galiléen, Pilate l'envoya à Antipas pour qu'il le juge. Mais celui-ci traita Jésus avec mépris et le renvoya à Pilate. Matthieu 14; Marc 6; Luc 23.6-12.

4.     Agrippa I, appelé le roi Hérode, était le fils d'Aristobule et le petit-fils d'Hérode le Grand. Il régna sur la Galilée, la Judée et la Samarie. Pour plaire aux Juifs, il se mit à persécuter les chrétiens. Il fit tuer Jacques, le fils de Zébédée, et emprisonner Pierre. Luc, l'auteur du livre des Actes, raconte la mort d'Agrippa en 44 ap. J.-C. et l'attribue à son orgueil. Actes 12.

5.     Agrippa II était le fils d'Agrippa I. Lorsqu'il rendit visite au gouverneur Festus à Césarée, il écouta la défense de Paul. Il fut d'avis que Paul aurait pu être relâché s'il n'avait pas fait appel à César. Actes 25.13-26.32.

 

 

 

HÉRODIAD

Femme d'Hérode Antipas. Il l'épousa alors que Philippe, son premier mari, était encore en vie. Jean Baptiste fut décapité parce qu'il avait condamné ce mariage. Matthieu 14; Marc 6; Luc 3.19.

 

 

 

HILQIYAHOU HILKIJA

Le plus connu des hommes de ce nom est le grand prêtre qui vécut sous le règne de Josias, roi de Juda. Pendant qu'on réparait le temple, il découvrit un vieux rouleau avec la loi divine. Cette découverte fut à l'origine de profondes réformes dans le service du temple. 2 Rois 22-23; 2 Chroniques 34.

 

 

HIRAM

1.     Roi de Tyr et ami de David et de Salomon qui envoya du bois de cèdre du Liban à Jérusalem pour construire le palais de David et, plus tard, le temple de Salomon. 2 Samuel 5.11; 1 Rois 5;9-10.

2.     Un artisan envoyé par le roi Hiram pour aider Salomon dans la construction de son palais et du temple. 1 Rois 7.

 

HOFNI et PINHAS

Les deux fils d'Éli qui étaient prêtres à Silo. Leur attitude dédaigneuse à l'égard de Dieu leurs valut la mort, prédite à Éli à plusieurs reprises. Lorsque Hofni et Pinhas apportèrent l'arche de l'alliance sur le champ de bataille où Israël combattait les Philistins, l'arche fut prise et les deux frères tués. 1 Samuel 2.12-3.18;4.

 

 

 

HULDA

Prophétesse qui vécut sous le règne de Josias. Quand Hilqiyahou découvrit un vieux rouleau avec la loi divine dans le temple, Josias lui demanda conseil. 2 Rois 22.14-20; 2 Chroniques 34.22-31.

 

 

HUSHAÏ

Ami et homme de confiance de David qui prétendit passer dans le camp d'Absalom, lors de la révolte du fils de David. Par ses "conseils", il fit gagner du temps à David et par les informations données aux espions de David, il lui permit d'échapper. 2 Samuel 15.32-17.15.

 

 

HYMÉNÉE

Un homme sanctionné par Paul pour avoir enseigné de fausses doctrines et ébranlé la foi de certains chrétiens. 1 Timothée 1.20; 2 Timothée 2.17.

 

ISAAC

Le fils que Dieu avait promis à Abraham et à Sara. Il naquit quand ses parents étaient déjà très âgés. Quelques années après sa naissance, Dieu soumit la foi d'Abraham à une rude épreuve. Il lui demanda d'offrir son fils en sacrifice. Mais au moment où il allait l'immoler, un ange l'arrêta. Dieu récompensa sa foi, en lui promettant à nouveau de faire de ses descendants un peuple nombreux. À l'âge de 40 ans, Isaac épousa Rébecca, une jeune fille choisie pour lui au sein de la famille d'Abraham à Harran. Après bien des années, Dieu exauça la prière d'Isaac, et les jumeaux, Ésaü et Jacob, naquirent. Dieu bénit Isaac comme il avait béni Abraham. Dans ses vieux jours, alors qu'il était presque aveugle, il fut amené par ruse à bénir Jacob à la place d'Ésaü, l'aîné des jumeaux. Jacob dut quitter la maison, mais revint quelques années plus tard, à temps pour voir encore son père avant sa mort.

Genèse 21-22;24-28.9;35.27-29.

 

 

ISHBOSHETH ESHBAAL

Un des fils de Saül qui, après la mort de celui-ci, fut fait roi par Abner, le chef de l'armée de Saül. Il régna en Israël tandis que David était roi de Juda. Pendant deux ans, la guerre sévit entre Israël et Juda. Puis Ishbosheth fut assassiné par deux des chefs de son armée, et David devint roi d'Israël et de Juda.

2 Samuel 2-4.

 

 

ISMAËL

Fils d'Abraham et de Hagar (voir sous HAGAR).

Genèse 16;21.

 

 

ISRAËL

Le nom nouveau que Dieu donna à Jacob après sa nuit de lutte avec "l'homme" qui l'assaillit sur les bords du Jabbok. Israël veut dire :  "l'homme qui lutte avec Dieu". Les douze tribus qui descendent de Jacob sont connues comme les fils d'Israël.

Genèse 32.22-33;35.9.

 

ISSACHAR

Fils de Jacob et de Léa qui donna son nom à une des douze tribus d'Israël.

Genèse 35.23.

 

 

 

ITAMAR

Fils cadet d'Aaron. Il était le prêtre qui supervisa la fabrication du Tabernacle. Il dirigea deux groupes de Lévites et fut le père d'une des familles de prêtres les plus importantes.

Exode 6.23;38.21; Nombres 3-4; 1 Chroniques 24.1.

ITTAÏ

Philistin de Gath qui avait 600 hommes sous ses ordres et qui accompagna David pendant la révolte d'Absalom. Pour récompenser sa loyauté, David l'établit sur un tiers de son armée.

2 Samuel 15;18.

 

 

JACOB

Fils d'Isaac et de Rébecca et frère jumeau d'Ésaü. Un jour qu'Ésaü revenait affamé des champs, Jacob le persuada de lui céder son droit d'aînesse pour un bol de potage. Plus tard, Jacob s'appropria la bénédiction de son père en se faisant passer pour Ésaü. Après cela, Ésaü, rempli de haine, voulant le tuer, Jacob s'enfuit chez son oncle Laban à Harran. En cours de route, il eut un songe. Il vit une échelle allant de la terre au ciel et des anges y montant et y descendant. Dieu lui promit, à lui et à sa postérité, le pays où il dormait "Je ne t'abandonnerai pas jusqu'à ce que j'aie accomplit tout ce que je t'ai dit." Jacob travailla pour Laban comme berger pendant vingt ans. Il aimait Rachel, la fille de Laban, mais fut amené par ruse à épouser d'abord sa sœur Léa. À Harran, Jacob eut 11 fils et une fille. Il attendit longtemps la naissance du premier fils de Rachel, Joseph. Plus tard, Rachel mourut en mettant au monde son deuxième fils, Benjamin. Laban ne cessa de tromper Jacob, mais finalement Jacob se montra plus malin que lui. Il se constitua son propre troupeau de moutons et de chèvres, puis il retourna dans son pays. En cours de route, il lutta toute une nuit avec un inconnu qu'il ne laissa pas avant que celui-ci l'ait béni. Dieu lui donna alors le nom nouveau d'Israël qui veut dire "l'homme qui lutte avec Dieu".

À son grand soulagement, Ésaü l'accueillit très cordialement. Mais par la suite, ils allèrent chacun de son côté. Jacob vécut dans le pays de Canaan jusqu'au moment où Joseph l'invita à venir s'installer en Égypte. Avant sa mort, Jacob bénit ses fils, les ancêtres des douze tribus d'Israël.

Genèse 25.21-34;27-35;37.1;42-49.

 

 

JACQUES

1.     Fils de Zébédée et disciple de Jésus. Comme son frère Jean, Jacques était pêcheur. Jésus surnomma les deux frères "fils du tonnerre" à cause de leur tempérament impétueux. Lorsque Jésus l'appela à le suivre, Jacques obéit immédiatement. Il était présent lors de la résurrection de la fille de Jaïr et de la transfiguration de Jésus. Il fut mis à mort pour sa foi par Hérode Agrippa I. Matthieu 4.21-22;17.1-9; Marc 5.37;10.35-45; Actes 12.2.

2.     Fils d'Alphée et également apôtre de Jésus. C'est sans doute lui qu'on a surnommé "Jacques le mineur". Matthieu 10.3; Marc 15.40; Actes 1.13.

3.     Un des frères de Jésus. Jacques crut que Jésus était le Messie seulement lorsque celui-ci lui apparut après sa résurrection. Il devint un des dirigeants de l'Église de Jérusalem et écrivit l'épître de Jacques. Josèphe, l'historien juif, raconte qu'il fut lapidé en 62 ap. J.-C. Matthieu 15.55; Actes 12.17; 1 Corinthiens 15.7; Jacques.

 

 

 

JAÏR JAÏRUS

Le chef de la synagogue de Capharnaüm qui demanda à Jésus de guérir sa fille de 12 ans. Quand Jésus arriva chez Jaïr, elle était morte. Mais, à la stupéfaction de ses parents, il lui rendit la vie.

Marc 5.22-43.

 

 

JAPHET

Un des trois fils de Noé. Il survécut au déluge et devint le père de plusieurs nations.

Genèse 5.32;9.18-27;10.1-5.

 

 

JASON

1.     Chrétien qui logea Paul et Silas chez lui pendant leur séjour à Thessalonique. Actes 17.5-9.

2.     Chrétien d'origine juive mentionné par Paul. Romains 16.21.

 

 

JEAN

Comme son père Zébédée et son frère Jacques, Jean était pêcheur. Il était probablement disciple de Jean-Baptiste avant que Jésus l'appelât à le suivre. Jésus surnomma Jean et Jacques "fils du tonnerre" à cause de leur tempérament impétueux. Pierre, Jacques et Jean furent particulièrement proches de Jésus. Jean était à ses côtés lorsqu'il ressuscita la fille de Jaïr. Il vit sa gloire lors de la transfiguration, et l'accompagna dans le jardin de Gethsémané la veille de sa mort. Le nom de Jean n'apparaît pas dans l'évangile de Jean, mais c'était sans doute lui "le disciple que Jésus aimait", celui qui était aux côtés de Jésus pendant la cène et celui à qui Jésus confia sa mère avant de mourir. Après l'ascension de Jésus, Jean devint, avec Pierre, un des dirigeants de l'église de Jérusalem. Il était encore à Jérusalem 14 ans après la conversion de Paul. Selon une ancienne tradition, Jean vécut à Éphèse jusqu'à un âge très avancé. Comme cela ressort de l'Apocalypse, il fut exilé un certain temps sur l'île de Patmos. En écrivant son évangile, Jean avait pour but d'amener ses lecteurs à la foi. Trois des lettres du Nouveau Testament portent également son nom..

Matthieu 4.21-22;10.2;17.1-9; Marc 3.17;5.37;10.35-45;14.33; Luc 9.49-50; Jean 19.26-37; Actes 3-4; Galates 2.9.

 

 

JEAN BAPTISTE

Prophète envoyé par Dieu pour préparer son peuple en vue de la venue de Jésus, le Messie. Dans leurs vieux jours, ses parents, Zacharie et Élisabeth, furent informés par un ange qu'ils auraient ce fils. Jean était en parenté avec Jésus et n'avait que quelques mois de plus que lui. Il vécut dans le désert de Judée jusqu'au moment où Dieu l'appela à être prophète. Des foules vinrent écouter sa prédication. "Détournez-vous de vos péchés", disait-il, "et soyez baptisés. Dieu vous accordera son pardon." Bien que Jésus n'ait pas commis de péché, il demanda à Jean de le baptiser dans le Jourdain pour montrer son obéissance à Dieu.

Plus tard, Hérode fit jeter Jean en prison, parce que celui-ci avait condamné son mariage avec Hérodiade. De sa prison, Jean envoya ses disciples demander à Jésus s'il était "celui qui doit venir". Jésus répondit :  "allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez: les malades guérissent et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres." Puis il dit à la foule: "Jean est plus qu'un prophète. Parmi les hommes, il ne s'est pas levé de plus grand que lui." Bientôt après, Hérode le fit décapiter.

Luc 1;3;7.18-35; Matthieu 3;11;14.1-12; Marc 1;6.

 

 

JEANNE

Femme de l'intendant d'Hérode Antipas, Jeanne fut guérie par Jean et l'aida de ses biens. Elle était parmi les femmes qui trouvèrent le tombeau vide, le matin de la résurrection.

Luc 8.1-3;24.10.

 

 

JÉHU

Chef de l'armée de Yoram, roi d'Israël, il lui succéda de 841-814 av. J.-C. Il fut oint comme roi par un fils de prophète, envoyé par Élisée, et chargé de la mission d'exterminer tous les descendants d'Achab et de Jézabel comme punition pour leur méchanceté. Jéhu s'en acquitta. Plus tard, Hazaël, roi de Syrie envahit Israël. Or, Salmanassar III, roi d'Assyrie cite Jéhu sur une liste de rois assujettis. Il se peut que Jéhu ait demandé à l'Assyrie de l'aider à battre la Syrie.

2 Rois 9-10.

 

 

JEPHTÉ

Un des juges d'Israël. Avant d'aller se battre contre les Ammonites, Jephté fit le vœu de sacrifier en cas de succès quiconque sortirait de sa maison à son retour. En revenant de sa victoire sur les Ammonites, sa fille unique vint à sa rencontre pour le saluer. Malgré sa douleur, Jephté accomplit son vœu. Il jugea Israël pendant 6 ans.

Juges 11-12.

 

 

JÉRÉMIE

Un grand prophète de Juda (625-585 av. J.-C.). Il était le fils d'un prêtre, et Dieu l'appela à être prophète alors qu'il était encore jeune. Depuis des années, le peuple de Juda avait désobéi à Dieu, ne tenant aucun compte de ses lois. Jérémie dut les avertir que s'ils ne revenaient pas à Dieu, leur pays et sa capitale seraient pris, et ses habitants amenés à Babylone. Mais s'ils se tournaient vers Dieu, il leur pardonnerait leurs fautes et rétablirait leur pays. "Voici l'alliance que je concluerai avec le peuple d'Israël¼ Je déposerai mes directives au fond d'eux-mêmes, les inscrivant dans leur cœur." Mais le peuple refusa d'écouter. Lors de la prise de Jérusalem, Nabuchodonosor traita Jérémie avec bienveillance et lui permit de rester en Juda. Mais après le meurtre du gouverneur de Juda, ses compatriotes l'obligèrent à aller en Égypte où sans doute il mourut.

2 Chroniques 35.25;36.12,21-22; Jérémie.

 

 

JÉROBOAM I

Homme de la tribu d'Éphraïm qui fut le premier roi d'Israël, le royaume schismatique du nord (931-910 av. J.-C.). Durant le règne de Salomon, Ahiyya le prophète prédit à Jéroboam qu'il régnerait sur dix tribus. Après la mort de Salomon, son fils Roboam lui succéda, mais toutes les tribus sauf celles de Benjamin et de Juda, se soulevèrent et établirent Jéroboam comme leur roi. Il introduisit l'idolâtrie en Israël, en plaçant deux veaux d'or, l'un à Dan, l'autre à Béthel, pour empêcher ses sujets de retourner à Jérusalem. Son mauvais exemple fut suivi par les autres rois d'Israël et eut pour conséquence lointaine la défaite complète d'Israël et sa dispersion par les Assyriens en 721 av. J.-C.

1 Rois 11.26-14.20.

 

 

 

JÉROBOAM II

Il succéda à son père Joas sur le trône d'Israël et régna pendant 41 ans (793-753 av. J.-C. Il reconquit les territoires qu'Israël avait perdu et le pays redevint prospère. Sûrs de soi et négligents, ni le roi ni le peuple n'écoutèrent les avertissements des prophètes Osée et Amos, mais continuèrent à adorer les idoles et à briser l'alliance de Dieu.

2 Rois 14.23-29; Amos 7.

 

 

JESSÉ

Petit-fils de Ruth et de Booz et père de David.

1 Samuel 16-17.

 

JÉSUS

Le nom ("Josué" dans l'Ancien Testament) veut dire "sauveur". À l'époque où Hérode régnait sur la Judée et où tout le pays était occupé par les Romains, l'ange Gabriel vint à Nazareth annoncer à Marie que Dieu l'avait choisie pour être la mère du Messie promis. Le fiancé de Marie, Joseph, apprit dans un rêve qu'il fallait l'appeler Jésus, "car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés". Pour se faire recenser, Marie et Joseph se rendirent à Bethléhem, où Jésus naquit, dans la ville de David, son ancêtre. Hérode, voulant éliminer un éventuel rival, chercha à le tuer. Mais Dieu ordonna à ses parents de fuir avec lui en Égypte. Après la mort d'Hérode, ils retournèrent à Nazareth où Jésus grandit et travailla probablement comme charpentier.

À l'âge de 30 ans, Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain. Il choisit 12 disciples comme ses compagnons intimes, les associant à sa vie et à son œuvre. Durant 3 ans, Jésus enseigna le peuple et fit des miracles. Des foules le suivirent. Mais les notables Juifs, jaloux de son autorité et refusant de reconnaître en lui le Fils de Dieu, voulurent se débarrasser de lui. Judas, un des 12, se laissa soudoyer et aida les ennemis de Jésus à se saisir de lui, la nuit, dans le jardin de Gethsémané, près de Jérusalem. Il fut jugé et condamné par le sanhédrin avant l'aube. Mais il fallait que Pilate, le gouverneur romain, ratifie l'arrêt de mort. Bien qu'il fût convaincu de l'innocence de Jésus, Pilate, craignant une émeute, ne le relâcha pas. Jésus fut donc crucifié. Puis il fut enseveli dans la tombe de Joseph d'Arimathie, un disciple secret de Jésus.

À l'aube du troisième jour après sa mort, un groupe de femmes trouva le tombeau vide. Des anges leurs dirent que Jésus était ressuscité. Ses disciples et beaucoup d'autres personnes le virent durant les 40 jours qui suivirent. Ils savaient maintenant qu'il était réellement le Fils de Dieu. Puis, Jésus remonta au ciel depuis le mont des Oliviers. Pendant que ses disciples fixaient encore le ciel, deux anges leurs dirent qu'un jour il reviendrait comme il était parti.

Matthieu, Marc, Luc, Jean, Actes 1.1-11.

 

 

JÉTHRO RÉHUEL

Prêtre de Madiân et beau-père de Moïse. Pendant que Moïse conduisait les Israélites au Sinaï, Jéthro lui amena sa femme et ses fils. Il lui conseilla de choisir des hommes capables et de leurs déléguer ses pouvoirs.

Exode 2.16-22;3.1;4.18-19;18.

 

 

JÉZABEL

Princesse sidonienne qui épousa Achab, roi d'Israël. Elle servait Baal et Aschéra, les dieux des éléments et de la fertilité. Elle persuada Achab et força ses sujets d'accepter sa religion. Après avoir fait tué les prophètes de Dieu, elle les remplaça par les prophètes de Baal. Mais le prophète Élie lui échappa et put lancer un défi aux prophètes de Baal sur le Carmel – et le gagner. Après cela, Jézabel décida de tuer Élie qui fut obligé de se cacher. Jézabel signa son propre arrêt de mort, en poussant Achab à faire tuer Naboth pour s'approprier sa vigne. Élie lui prédit une mort violente, et effectivement, quelques temps plus tard, elle fut jetée par la fenêtre sur l'ordre de Jéhu.

1 Rois 16.31;18.4,13,19;19.1-2;21; 2 Rois 9.30-37.

 

 

JOAB

Neveu de David et chef de son armée. C'était un homme intrépide et violent. Il aida David à devenir roi sur tout Israël et à écraser l'insurrection d'Absalom. Mais vers la fin du règne de David, il trempa dans la conspiration d'Adonias. Après la mort de son père, Salomon donna l'ordre d'exécuter Joab pour la part qu'il avait prise dans l'affaire d'Adonias et pour le meurtre d'Abner et d'Amasa, deux autres chefs d'armées.

2 Samuel 2-3;10-11;14;18-20;24; 1 Rois 1-2; 1 Chroniques 11.

 

 

JOAS

1. Fils d'Achazias, il devint roi de Juda à l'âge de 7 ans. Il réchappa au massacre d'Athalie grâce à la femme du prêtre Yehoyada. C'est ce dernier qui le guida au début de son règne (835-796 av. J.-C.), période pendant laquelle Joas obéit aux lois divines et fit réparer le temple. Mais après la mort d'Yehoyada, il se livra à l'idolâtrie et fit mettre à mort Zacharie, le fils de Yehoyada. Pour parer à une invasion Syrienne, il envoya tout l'or du temple à Hazaël, roi de Syrie. Joas fut assassiné par ses serviteurs.

2 Rois 11-12; 2 Chroniques 24.

2. Roi d'Israël (798-782 av. J.-C.) qui succéda à Yoachaz, son père. 2 Rois 13-14.

 

 

JOB

Héros du livre de Job. C'était un homme d'une droiture exceptionnelle. Il perdit successivement ses biens, ses dix enfants, et sa santé. Mais malgré cela, il refusa de suivre le conseil de sa femme et de maudire Dieu. Trois amis qui vinrent le visiter étaient convaincus que c'était sa faute s'il lui était arrivé malheur. Mais Job savait que cela n'était pas vrai. Un autre ami lui dit de ne pas essayer de comprendre les voies de Dieu. Bien que Job fut au bord du désespoir et ne connût jamais la cause de ses souffrances, Dieu lui donna une nouvelle vision de sa puissance et de sa sagesse souveraine. En fin de compte, il le guérit et lui restitua ce qu'il avait perdu.

Job.

 

 

JOËL

Un prophète, fils de Pétuel. Dans son livre, il décrit un double fléau :  invasion de sauterelles et sécheresse. Son message est un appel à la repentance, mais aussi l'annonce d'une ère nouvelle marquée par l'effusion de l'Esprit.

Joël.

 

 

JONAS

Prophète Israélite qui vécut au huitième siècle av. J.-C. Son livre raconte son histoire. Dieu lui dit d'aller à Ninive, la capitale de l'Assyrie, dénoncer la méchanceté de ses habitants. Au lieu de cela, il s'embarqua sur un navire pour aller à Tarsis, dans la direction opposée. Un vent violent se leva, et Jonas comprit qu'il était en faute. Il dit à l'équipage de le jeter à la mer. À peine l'eurent-ils fait que le vent se calma. Quant à Jonas, il fut avalé par un grand poisson qui le vomit sur le rivage. Dieu donna à Jonas une seconde chance. Il la saisit et partit annoncer le jugement de Dieu aux habitants de Ninive. Ceux-ci, du plus grand au plus petit, se mirent à jeûner et à prier, et la ville fut épargnée. Jonas fut irrité de ce que Dieu ait pardonné aux ennemis de son peuple, et Dieu dut lui donner une leçon de miséricorde.

Jonas.

 

JONATHAN

Fils aîné de Saül et ami de David. C'était un guerrier courageux qui se distingua dans plusieurs batailles contre les Philistins. Bien qu'il sut que David allait être roi à sa place, il resta son meilleur ami et empêcha plusieurs fois Saül de le tuer. Il périt dans la même bataille que Saül, et David, profondément attristé par sa mort, écrivit une complainte en son honneur.

1 Samuel 13-14;18-20;23.16-18;31.2; 2 Samuel 1.

 

 

JOSAPHAT

Fils d'Asa, il fut roi de Juda de 870-848 av. J.-C. (co-roi depuis 873). Il fut un bon roi, supprima toute trace d'idolâtrie et fit enseigner les lois de Dieu à ses sujets. Il améliora le système judiciaire et nomma des juges dans chaque ville. Mais il fit l'erreur de s'allier à la maison d'Achab et de participer aux guerres d'Israël.

1 Rois 22; 2 Rois 3; 2 Chroniques 17-21.1.

 

 

JOSEPH

1.     Le premier fils de Jacob et de Rachel, né après des années d'attente. Son père marqua sa préférence pour Joseph en lui offrant une tunique princière, ce qui provoqua la jalousie de ses frères qui s'aggrava encore, après le récit que Joseph leur fit de ses songes où ils se seraient prosternés devant lui. Ils projetèrent de le tuer, mais finirent par le vendre comme esclave tout en faisant croire à leur père qu'il avait été tué par une bête sauvage. Amené en Égypte, Joseph fut vendu à Potiphar, officier de Pharaon, qui le préposa à sa maison. La femme de Potiphar ayant prétendu qu'il avait essayé de la violer, Joseph fut jeté en prison. Là il put expliquer les songes de l'échanson et du panetier de Pharaon. Deux ans plus tard, lorsque son maître eut à son tour des songes que personne ne put interpréter, l'échanson lui parla de Joseph. Pharaon le fit appeler, et il lui expliqua qu'il devait se préparer à sept années de famine. Pharaon fit de Joseph son premier ministre et lui dit de prendre les mesures de circonstance. Joseph revit ses frères quand ceux-ci vinrent acheter du grain en Égypte pendant la famine. Il les accusa d'espionnage et les obligea à revenir avec son jeune frère Benjamin pour prouver leur innocence. Il les soumit à un autre test pour voir s'ils seraient aussi cruels avec Benjamin qu'ils l'avaient été avec lui. Lorsque Joseph se rendit compte de leur attachement à Benjamin, il se fit connaître à eux. Joseph invita son père, ses frères et leur famille à venir vivre en Égypte. Jacob était au comble de la joie en revoyant Joseph. Ses descendants restèrent 4 siècles en Égypte. Genèse 30.24;37-50.

2.     Époux de Marie et père nourricier de Jésus. Bien qu'il ne fut pas son vrai père, Joseph était le père légal de Jésus. Avant sa naissance, un ange vint dire à Joseph que l'enfant que Marie allait mettre au monde était le fils de Dieu. Lorsqu'il fut averti en songe qu'Hérode recherchait Jésus pour le faire périr, il prit l'enfant et sa mère et partit avec eux en Égypte. Après la mort d'Hérode, Joseph revint et s'établit avec sa famille à Nazareth, où Joseph exerçait le métier de charpentier. À l'âge de 12 ans, Joseph et Marie emmenèrent Jésus au temple à Jérusalem. On ne sait rien d'autre au sujet de Joseph. Il se peut qu'il soit mort avant que Jésus n'ait atteint l'âge adulte. Matthieu 1-2; Luc 1.27;2.

3.     Joseph d'Arimathie membre du sanhédrin et disciple secret de Jésus, il demanda le corps de Jésus à Pilate après la crucifixion et le déposa dans sa propre tombe où jamais personne n'avait été enseveli. Luc 23.50-53; Jean 19.38-42.

 

 

JOSIAS

Couronné roi de Juda à l'âge de huit ans après l'assassinat d'Amon, son père, en 640 av. J.-C.; Josias devint un excellent roi qui ramena son peuple à Dieu. Il fit réparer le temple, et, pendant les travaux, on retrouva un rouleau avec les lois que Dieu donna à Moïse. Josias les étudia et en fit la lecture au peuple. Il introduisit bien des réformes, en particulier dans la célébration de la Pâque. À l'âge de 39 ans, Josias fut tué dans une bataille avec les Égyptiens. Le prophète Jérémie pleura sa mort.

2 Rois 21.24-23.30; 2 Chroniques 33.25-35.27; Jérémie 22.15-16.

 

JOSUÉ

1.     Chef d'Israël après la mort de Moïse. Son nom signifie "Dieu est salut". Josué fut placé à la tête de l'armée lorsque les Israélites traversèrent le désert. Parmi les douze espions envoyés par Moïse explorer le pays de Canaan, Caleb et lui furent les seuls à croire qu'avec l'aide de Dieu, le peuple pourrait s'emparer du pays. Dieu récompensa leur foi. De tous les Israélites, nés en Égypte, ils furent les seuls à s'installer en Canaan. Après la mort de Moïse, Josué conduisit les Israélites en Terre Promise. Après la conquête du pays, il le partagea entre les douze tribus. Peu avant sa mort, il exhorta les Israélites à aimer Dieu et à lui obéir. "Moi et ma maison", leur dit-il, "nous servirons le Seigneur." Et le peuple répondit: "Nous aussi, nous servirons le Seigneur, car c'est lui qui est notre Dieu." Exode 17.9-13; Nombres 13-14; Josué.

2.     Premier grand prêtre après le retour de l'exil, il se mit à reconstruire le temple. Mais les travaux furent arrêtés. Ce ne fut qu'après l'intervention des prophètes Aggée et Zacharie que le peuple se remit à l'œuvre et que Josué reprit la direction des travaux. Aggée; Zacharie 3.

 

 

JUDA

Le quatrième fils de Jacob et de Léa, ce fut Juda qui persuada ses frères de vendre Joseph à des marchands qui allaient en Égypte plutôt que de le tuer. Jacob, en le bénissant, lui promit un royaume. Genèse 29.35;37.26-27;38;49.9-10.

 

 

JUDAS ISCARIOTH

Le disciple qui livra Jésus au grand prêtre juif. Il gérait l'argent des apôtres. Peut-être espérait-il que Jésus conduirait une insurrection contre les Romains et était-ce sa déception qui le poussa à le vendre à ses ennemis pour 30 pièces d'argent. Quoi qu'il en soit, ce fut lui qui conduisit les soldats, de nuit, dans le jardin de Gethsémané pour arrêter Jésus. Quand il se rendit compte de ce qu'il avait fait, il rendit l'argent aux prêtres et alla se suicider. Matthieu 10.4;26.14-16;27.3-10; Jean 12.4-6;13.21-30; Actes 1.18-19.

 

 

JUDE

1.     Jude fils de Jacques, l'un des douze apotres qui se trouvait avec les autres après l'ascension de Jésus. Luc 6.16; Actes 1.13.

2.     Un des frères de Jésus qui crut que Jésus était le Messie seulement après sa mort et sa résurrection. Matthieu 13.55; Jean 7.5; Actes 1.14; Jude.

 

 

JULIUS

Centurion romain, préposé à la garde de Paul pendant son voyage à Rome où il devait comparaître devant l'empereur. Actes 27.1,3,42-44.

 

 

KEDOR LAOMER

Roi d'Élam. Genèse 14.

 

 

KUSHÂN RISHÉATAÏM

Roi de Mésopotamie qui opprima les Israélites pendant 8 ans à l'époque des Juges. Juges 3.7-10.

 

 

LABAN

Frère de Rébecca, la femme d'Isaac, il vivait à Harran et recueillit Jacob, son neveu, lorsque celui-ci dut quitter la maison. Laban avait deux filles, Léa et Rachel. Jacob accepta de le servir 7 ans pour Rachel. Mais Laban le trompa et lui donna Léa pour femme, et Jacob dut le servir 7 autres années pour avoir Rachel. Finalement, Jacob se montra plus malin que Laban, et son troupeau de moutons et de chèvres devint plus nombreux et plus vigoureux que celui de son oncle. Quand Laban découvrit que Jacob était parti en douce pour retourner en Canaan, il le poursuivit. Mais Dieu l'avertit en songe de ne faire aucun mal à Jacob. Les deux conclurent finalement un accord, et Laban retourna à Harran. Genèse 24.29-61;29-31.

 

 

LAMECH

1.     Descendant de Caïn. Genèse 4.18-24.

2.     Fils de Metoushelah et père de Noé. Genèse 5.28-31.

 

 

LAZAR

1.     Frère de Marthe et de Marie vivant à Béthanie. Lorsque Lazar tomba malade, ses sœurs en informèrent Jésus. Bien qu'il les aimât tous, Jésus différa son départ jusqu'à ce qu'il sut que Lazar était mort (voir sous Marthe). Arrivé à Béthanie, Jésus accompagna les sœurs éplorées à la tombe et pleura, lui aussi. Puis il ordonna de rouler la pierre qui fermait l'entrée du caveau et s'écria d'une voix forte :  "Lazar, sors!" Et il sortit, les membres attachés par des bandes et le visage enveloppé de linges. Là-dessus, les Pharisiens et le grand prêtre, craignant que toute la nation ne suivît Jésus, décidèrent de tuer non seulement Jésus, mais aussi Lazar. Jean 11-12.11.

2.     Le nom du mendiant dans l'histoire de Lazar et du mauvais riche racontée par Jésus. Luc 16.19-31.

 

 

LÉA

Fille aînée de Laban, mariée à Jacob par la ruse de son père, Jacob et elle eurent six fils, qui furent les ancêtres de six des tribus d'Israël, et une fille. Genèse 29.16-33.7.

 

 

LÉVI

Troisième fils de Jacob et de Léa, ancêtre de la tribu de Lévi qui fut choisie par Dieu pour le service du Tabernacle, puis du Temple. Genèse 29.34;34.25-31;49.5-7; Nombres 3.5-20.

 

LOT

Neveu d'Abraham. Il accompagna son oncle de Harran en Canaan, mais là il se sépara de lui à la suite d'une querelle qui éclata entre ses bergers et ceux d'Abraham. Lot s'établit dans le district fertile de Sodome. Abraham l'arracha aux mains de rois pillards. Plus tard, quand Sodome fut détruite à cause de sa méchanceté, Lot échappa de justesse. Sa femme qui s'arrêta pour regarder en arrière, périt, transformée en statue de sel. Genèse 11.31-14.16;19.

 

 

LUC

Médecin helléniste qui rédigea l'évangile de Luc et les Actes des Apôtres. C'était un ami de Paul qu'il accompagna dans certains de ses voyages, ce qui lui permit de donner une information de première main sur ce que Paul a dit et fait. Au cours de ses voyages, Luc a aussi beaucoup appris sur la vie de Jésus et les débuts de l'Église de la bouche des apôtres et des premiers chrétiens. Il s'embarqua avec Paul pour Rome et resta avec lui pendant son emprisonnement. Colossiens 4.14; 2 Timothée 4.11; Philémon 24; Luc; Actes.

 

 

LYDIE

Une marchande de pourpre, originaire de Thyatire en Asie Mineure. Elle entendit prêcher Paul à Philippes et devint chrétienne. Actes 16.14-15,40.

 

 

MALACHIE

Dernier prophète de l'Ancien Testament (milieu du cinquième siècle av. J.-C.). Le temple avait été reconstruit après le retour de l'exil, mais le peuple ne servait pas Dieu de tout son cœur. "Revenez à Dieu", dit Malachie. "Cessez de le tromper et ne mettez plus sa patience à l'épreuve." Le nom de Malachie signifie "messager". En tant que messager de Dieu, il annonça la venue du Messie et celle du Grand Jour de la justice et du jugement de Dieu. Malachie.

 

 

MANASSÉ

1.     Fils aîné de Joseph. Adopté et béni par Jacob. Il fut l'ancêtre de la tribu de Manassé. Genèse 41.51;48.1-20.

2.     Roi de Juda pendant 45 ans (696-642 av. J.-C.) après Ézéchias, son père. Manassé égara le peuple, l'entraînant dans diverses formes d'idolâtrie. Il fut emmené captif à Babylone par les Assyriens. Lors de son retour à Jérusalem il se tourna vers Dieu et changea de vie. 2 Rois 21.1-18; 2 Chroniques 33.

 

 

MARC

Auteur du deuxième évangile, Jean surnommé Marc vivait à Jérusalem. Marie, sa mère, ouvrait sa maison aux premiers chrétiens qui s'y réunissaient. Plus tard, Marc accompagna Paul et Barnabas – qui était son cousin – à Chypre, lors du premier voyage missionnaire de Paul. Il les quitta par la suite, et Paul refusa de l'emmener la fois suivante. Mais Barnabas le prit avec lui, et ils retournèrent à Chypre. Paul et Marc se retrouvèrent à Rome, et Paul parla de lui en termes élogieux. Pierre l'appelle "Marc, mon fils" et, d'après la tradition, ce fut son récit de la vie de Jésus que Marc nous a transmit dans son évangile. Marc 14.51; Actes 12.12,25;13.13;15.36-40; Colossiens 4.10; 2 Timothée 4.11; Philémon 24; 1 Pierre 5.13.

 

 

MARDOCHÉE

Cousin et tuteur d'Esther. C'était un juif qui vivait à Suse, la capitale de la Perse. Lorsqu'il apprit ce qui se tramait contre les Juifs, il persuada Esther, qui était alors reine de Perse, d'intercéder pour eux auprès du roi Assuérus. Mardochée devint par la suite son premier ministre (voir sous Esther).

 

MARIE

1.     Mère de Jésus. Alors qu'elle était fiancée à Joseph le charpentier, un ange lui annonça qu'elle allait devenir la mère de Jésus, le Messie et le Fils de Dieu. Peu de temps après, elle rendit visite à Élisabeth, sa parente. C'est chez elle qu'elle prononça ce qu'on a appelé le Magnificat. Pour se faire recenser, Marie et Joseph se rendirent à Bethléhem où Jésus naquit. Quand les bergers vinrent raconter comment des anges leur étaient apparus, "Marie retint tous ces événements et les médita dans son cœur". Lors de la présentation de Jésus dans le temple, quelques jours plus tard, Siméon annonça à Marie qu'un glaive lui transpercerait l'âme. Jésus était encore un nourrisson quand Marie et Joseph durent fuir avec lui en Égypte parce que le roi Hérode voulait tuer ce "rival". Après la mort d'Hérode, ils retournèrent à Nazareth.

À l'âge de 12 ans, Jésus se rendit avec ses parents à Jérusalem pour la Pâque. Ils furent très inquiets lorsqu'il resta en arrière pour discuter avec les maîtres de la loi. Marie était présente, lorsque Jésus fit son premier miracle aux noces de Cana. Lors de sa crucifixion, elle se tenait près de la croix, et Jésus la confia à un de ses disciples (voir sous Jean). Marie était avec les disciples, réunis pour prier après l'ascension de Jésus. Matthieu 1.18-25;2.11;13.55; Luc 1-2; Jean 2.1-12;19.25-27; Actes 1.14.

2.     Sœur de Marthe et de Lazar. Elle vivait avec eux à Béthanie et aimait écouter Jésus. Juste avant la mort de Jésus, elle l'oignit d'un parfum coûteux et essuya ses pieds avec ses cheveux (voir aussi sous Marthe et Lazar). Luc 10.38-42; Jean 11.1-12.

3.     Marie de Magdala devint disciple de Jésus après qu'il l'ait guérie. Elle fut la première à voir Jésus après sa résurrection et à annoncer la nouvelle aux apôtres. Marc 16.9; Luc 8.2;24.10; Jean 20.1-18.

4.     Marie, mère de Jacques et de Joseph. Elle assista à la crucifixion de Jésus et fut l'une de celles qui trouvèrent sa tombe vide, le matin de la résurrection. Elle était sans doute la même personne que "l'autre Marie" et Marie, la femme de Clopas. Matthieu 27.56,61;28.1; Jean 19.25.

 

 

MARTHE

Sœur de Marie et de Lazar. Elle vivait à Béthanie, près de Jérusalem, et Jésus les a souvent visités. Lorsque Lazar tomba malade, ses deux sœurs le firent savoir à Jésus. Mais leur frère mourut avant son arrivée. Marthe alla à sa rencontre et lui dit :  "Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort." Jésus lui répondit :  "Je suis la résurrection et la vie¼ crois-tu cela ?" "Oui, Seigneur", lui dit-elle. Et, à sa grande joie, Jésus ramena son frère à la vie. Luc 10.38-42; Jean 11.20-44.

 

 

MATTHIAS

Disciple de Jésus choisi pour remplacer Judas Iscariot comme douzième apôtre, après la mort de celui-ci. Actes 1.21-26.

 

 

MATTHIEU

Un des douze apôtres et auteur du premier évangile. Matthieu, appelé aussi Lévi, était collecteur d'impôts avant que Jésus ne lui dise :  "Suis-moi." Matthieu 9.9;10.3; Luc 5.27-32.

 

 

MEFIBOSHETH

Fils de Jonathan, l'ami de David, et petit-fils de Saül. Une fois roi, David accorda à Mefibosheth une place à sa table et des serviteurs pour travailler ses terres. 2 Samuel 4.4;9;16.1-4;19.24-30;21.7.

 

 

MELKISÉDEK

Roi de Salem (Jérusalem) et prêtre du Dieu Très-Haut, il rencontra et bénit Abraham après une bataille. Dans la lettre aux Hébreux, Jésus est déclaré "prêtre pour l'éternité à la manière de Melkisédek". Comme ce dernier, Jésus est à la fois roi et prêtre – roi du Royaume de Dieu et prêtre parce qu'il a offert sa vie en sacrifice. Genèse 14.18-20; Psaume 110.4; Hébreux 5.6-10.

 

 

MÉNAHEM

Un des derniers rois d'Israël (752-742 av. J.-C.). Shallum n'avait régné qu'un mois, lorsque Ménahem le tua et monta sur le trône. Il fut un roi mauvais et cruel qui servit les idoles. Durant son règne, Tiglath-Piléser III, roi d'Assyrie envahit Israël et Ménahem dut lui payer une forte somme pour rester au pouvoir. 2 Rois 15.14- MÉRAB

Fille de Saül. Après avoir promis à David de la lui donner pour femme, Saül la maria à un autre homme. 1 Samuel 14.49;18.17-19.

 

 

 

 

 

MÉRARI

Un des fils de Lévi. Ses descendants, les Mérarites, furent une des trois familles de lévites. Exode 6.16-19; Nombres 3.

 

 

MÉRODAK-BALADÂN

Roi de Babylone (en babylonien :  Marduk-Aplaiddina II) qui envoya des messagers à Ézéchias dans l'espoir qu'il s'allierait à lui contre l'Assyrie. Ésaïe 39.

 

 

METOUSHELAH MATHUSALEM

Connu pour avoir été l'homme le plus âgé qui ait jamais vécu. Il mourut l'année du déluge, à l'âge de 979 ans. Genèse 5.22-27.

 

 

MICHÉE

1.     Prophète du huitième siècle av. J.-C., et contemporain d'Ésaïe, d'Amos et d'Osée. Originaire d'un village de Juda, il s'adressa surtout aux habitants de Samarie, la capitale d'Israël, et à ceux de Jérusalem. Il prédit la destruction des deux villes, à cause du mauvais traitement que leurs notables faisaient subir aux pauvres. Un siècle plus tard, Jérémie rappela au peuple les paroles du prophète rapportées dans le livre de Michée. Jérémie 26.18-19; Michée.

2.     Un prophète qui vécut sous le règne d'Achab. Un jour, Achab se préparait à combattre les Syriens et il consulta les prophètes pour savoir s'il allait gagner. 400 lui prédirent le succès. Michée fut le seul à lui prédire la mort. Achab, en colère, fit jeter Michée en prison, mais sa prédiction se réalisa. 1 Rois 22.

 

MICHEL

Un archange présenté dans le livre de Daniel comme le gardien du peuple juif. Daniel 10.21;12.1; Jude 9; Apocalypse 12.7.

 

 

MIKAL

Fille cadette de Saül et femme de David. En l'aidant à échapper à Saül, elle sauva la vie de David. Saül la donna à un autre homme. 1 Samuel 14.49;18.20-30;25.44; 2 Samuel 3.13-16;6.16-23.

 

 

MIRYAM

Sœur aînée de Moïse et d'Aaron. Elle surveilla son petit frère Moïse dans sa caisse en papyrus jusqu'à ce qu'il fut recueilli par la fille de Pharaon. Après la traversée de la mer Rouge, ce fut-elle qui conduisit le chant et les danses des femmes israélites. Plus tard, jalouse de son autorité, elle critiqua Moïse et fut frappée de lèpre pendant un court laps de temps. Mais Moïse pria pour elle, et elle fut guérie. Myriam mourut à Qadesh avant l'arrivée des Israélites en Canaan. Exode 2.4,7-8;15.20-21; Nombres 12;20.1.

 

 

MOAB

Fils de Lot et ancêtre des Moabites. Genèse 19.36-37.

 

MOÏSE

Grand chef d'Israël qui libéra le peuple de l'esclavage en Égypte et le conduisit à travers le désert jusqu'à la frontière de Canaan. Moïse naquit en Égypte, y fut élevé par la fille du roi et reçut une bonne éducation égyptienne. Devenu adulte, il fut tellement irrité en voyant comment on maltraitait les Israélites qu'il tua un des gardes-chiourmes égyptiens. Quand Pharaon l'apprit, Moïse prit la fuite. Il vécut comme berger dans le désert et épousa une des filles de Jéthro, l'homme qui le recueillit dans son foyer.

Après quarante ans, Dieu apparut à Moïse. Il vit un buisson du désert qui était en feu mais n'était pas consumé, et sut que c'était Dieu qui lui parlait. Il lui donna l'ordre de retourner en Égypte et de dire à Pharaon de laisser partir son peuple. Pharaon refusa, et l'Égypte fut frappée de 10 plaies. Puis Pharaon autorisa Moïse à conduire les Israélites hors du pays. Mais il changea bientôt d'avis et poursuivit les Israélites avec son armée jusqu'à la mer Rouge. L'ayant traversée à pied sec, Israël s'enfuit dans le désert, tandis que les Égyptiens y périrent noyés.

Après trois mois, le peuple arriva au Sinaï. Moïse devint alors le législateur d'Israël. Dieu lui donna le Décalogue et les instructions pour la construction du Tabernacle. Puis Moïse conduisit le peuple à l'oasis de Kadesh. De là il envoya des espions en Canaan. Dix d'entre eux rapportèrent des histoires effrayantes. Le peuple se mit à crier et à se révolter contre Moïse, oubliant qu'il avait un Dieu Tout-Puissant. À cause de leur désobéissance, les Israélites durent errer dans le désert jusqu'à ce que tous ceux qui s'étaient révoltés à Kadesh soient morts. Avant de passer les pouvoirs à Josué, Moïse fit encore connaître la loi de Dieu à la jeune génération. Puis il bénit le peuple et monta sur le mont Nébo d'où il put contempler la Terre Promise dans laquelle il n'allait pas entrer à cause d'une désobéissance antérieure. Moïse était âgé de 120 ans lorsqu'il mourut au pays de Moab.

Sur le mont de la Transfiguration où les disciples virent la gloire de Jésus, ils aperçurent aussi Moïse et Élie, les deux grands chefs spirituels d'Israël, qui parlaient avec leur Maître de sa mort prochaine.

Exode 2-Deutéronome 34; Luc 9.28-36.

 

NAAMÂN

Général syrien guéri de sa lèpre par le prophète Élisée. II Rois 5.

 

 

NABAL

Riche propriétaire de troupeaux qui vivait près du Carmel. David qui était à ce moment-là un hors-la-loi protégea les troupeaux de Nabal. À l'époque de la tonte des brebis, lorsque David lui fit demander des vivres, il rabroua ses hommes. Mais Abigaïl, la femme de Nabal, prit de grandes quantités de nourriture et de vin, se rendit à l'insue de son mari chez David et le supplia d'épargner la vie de Nabal. David renonça à l'expédition punitive projetée. Lorsqu'il apprit ce qui s'était passé, Nabal s'effondra et mourut peu après. 1 Samuel 25.

 

 

NABOTH

Propriétaire d'une vigne à Yisréel près du palais d'Achab. Celui-ci essaya de la lui acheter, mais il ne voulut pas la vendre. Contrarié, Achab se mit à bouder. Jézabel, sa femme, lui promit de la lui obtenir. Elle soudoya deux faux témoins qui accusèrent Naboth de blasphème. Il fut lapidé, et Achab reçut sa vigne. Mais Dieu envoya Élie lui dire qu'à cause de ce meurtre, toute sa famille serait exterminée. I Rois 21.

 

 

NABUCHODONOSOR NÉBUCADNETSAR

Roi de Babylone (605-562 av. J.-C.) et fils de Nabopolassar qui conquit l'empire assyrien. Nabuchodonosor mena l'armée de son père contre les Égyptiens et les battit à Karkémish en 605 av. J.-C. Babylone fit passer sous sa domination tous les pays qui avaient été soumis par l'Égypte, y compris Juda qui lui paya un tribut pendant 3 ans. En 597 av. J.-C. Yoyaqîm, roi de Juda, se souleva, et Nabuchodonosor attaqua Jérusalem. Il emmena Yoyaqîm, le nouveau roi, à Babylone avec bon nombre de notables et plaça Sédécias sur le trône de Juda. Lorsque celui-ci se révolta à son tour, il vint assiéger Jérusalem. La ville fut détruite en 586 av. J.-C. et sa population fut déportée à Babylone. Daniel avait été amené en exil lors d'une déportation antérieure à celle de Yoyaqîn. Il fut formé à la cour de Nabuchodonosor, interpréta ses songes et devint son principal conseiller. Ses succès montèrent à la tête du roi. "N'est-ce point là Babylone la grande, que j'ai construite par la force de ma puissance?" Mais Dieu l'humilia par une forme étrange de folie. Lorsqu'il recouvra la raison, il n'était plus le même homme. "Maintenant moi, Nabuchodonosor, je célèbre, exalte et glorifie le roi du ciel", déclara-t-il. II Rois 24-25; II Chroniques 36; Jérémie 21.2-52.30; Ézéchiel 26.7-14;29.18-20;30.10; Daniel 1-4.

 

NADAB

Fils aîné d'Aaron. Il fut prêtre, mais mourut avec son frère pour avoir désobéi à Dieu. Exode 6.23; Lévitique 10.

 

 

 

1.     Père de Térah et grand-père d'Abraham. Genèse 11.22-25.

2.     Frère d'Abraham. Genèse 11.26-29;22.20-24;24.10-61.

 

 

NAHUM

Prophète originaire d'Elqosh, bourgade située sans doute en Juda. Son nom veut dire "consolateur". Le livre de Nahum contient le message qu'il a donné juste avant la prise de Ninive, la capitale de l'Assyrie par Babylone en 612 av. J.-C. Il explique que Ninive allait être détruite à cause de sa cruauté envers d'autres peuples. Nahum.

 

NATHAN

Le plus connu des Nathans est le prophète qui vécut sous le règne de David. Un jour, celui-ci lui fit part de son projet de construire un temple à Dieu, mais Nathan lui répondit que ce ne serait pas lui, mais son fils qui le bâtirait. Après l'adultère de David avec Betsabée et la mort de son mari, machinée par le roi, Nathan obligea David de faire face à son crime. Dans ses vieux jours, David ordonna à Nathan et au prêtre Sadok d'oindre Salomon comme roi.

II Samuel 7;12; I Rois 1; I Chroniques 17.

 

 

NATHANAËL

Un des 12 apôtres de Jésus, mentionné seulement dans l'évangile de Jean, mais connu sans doute dans les autres évangiles sous le nom de Barthélémy. Ce fut Philippe qui le conduisit à Jésus.

Jean 1.45-51;21.2.

 

 

NÉBUZARADÂN

Capitaine de la garde de Nabuchodonosor. Il organisa la déportation des habitants de Juda à Babylone après la prise de Jérusalem, mit le feu au temple et détruisit la ville. Cependant, selon l'ordre de Nabuchodonosor, il traita Jérémie avec bienveillance et lui permit de rester en Juda.

II Rois 25; Jérémie 39-40.

 

 

NÉHÉMIE

Échanson juif d'Artaxerxès I, roi de Perse. Autour de 445 av. J.-C., Néhémie obtint la permission du roi de se rendre à Jérusalem pour y reconstruire les murailles détruites après la prise de la ville par Nabuchodonosor. Malgré l'opposition, il termina le travail en 52 jours. C'était un homme d'action, mais aussi un homme de prière. Néhémie retourna en Perse, mais lorsqu'il revint à Jérusalem quelques années plus tard, il constata que le peuple n'avait pas observé les lois de Dieu et dut les exhorter à obéir à Dieu. Néhémie.

 

 

NEPHTALI

Cinquième fils de Jacob, père de la tribu de Nephtali.

Genèse 30.8;49.21.

 

 

NICODÈME

Pharisien et membre du sanhédrin, il vint parler à Jésus en secret, la nuit. "Si un homme ne naît de nouveau", lui dit Jésus, "il ne peut voir le Royaume de Dieu." Nicodème ne comprit pas ce que Jésus voulait dire, mais plus tard il parla en faveur de Jésus quand les pharisiens voulurent l'arrêter. Après la crucifixion, il apporta des aromates pour embaumer le corps de Jésus.

Jean 3.1-20;7.50-52;19.39-42.

 

 

NOÉ

Cet homme droit vécut à une époque de perversion et de violence. La déchéance était telle que Dieu, ne pouvant plus tolérer le mal, envoya le déluge. Seuls Noé et sa famille furent sauvés. Selon les instructions que Dieu lui donna, il construisit un grand bateau de 133 m de long. Lorsque la pluie commença à tomber, Noé et les siens entrèrent dans l'arche, ainsi qu'une paire de tous les êtres vivants. Lorsque l'eau se mit à baisser, l'arche se posa sur le mont Ararat. Après le déluge, Dieu promit à Noé de ne plus jamais ravager la terre par un déluge. L'arc-en-ciel fut le signe de l'alliance conclue avec Noé. Celui-ci vécut jusqu'à un âge avancé et ses fils furent les ancêtres de nombreux peuples.

Genèse 6-9; 1 Pierre 3.20.

 

 

NOÉMIE

Belle-mère de Ruth, elle et Élimélek, son mari, habitèrent à Bethléhem. Ils eurent deux fils, Mahlôn et Kilyôn. Lors d'une famine, La famille émigra au pays de Moab où les deux garçons épousèrent des filles moabites. Après la mort de son mari, de ses fils, Noémie revint à Bethléhem avec Ruth. Là, Ruth épousa Booz. Leur fils fut le grand-père de David. Noémie s'en occupa comme de son propre enfant. Ruth.

 

OBED

Fils de Ruth et de Booz et grand-père de David. Ruth 4.13-22.

 

 

OBED-ÉDOM

Philistin qui accueillit l'arche de l'alliance dans sa maison après la mort d'Uzza.

II Samuel 6; I Chroniques 13.

 

 

OG

Roi de Bashân, à l'est du Jourdain. Sous la conduite de Moïse, les Israélites battirent Og et s'emparèrent de ses 60 villes fortes. Le pays de Bashân fut attribué à la demi-tribu de Manassé.

Nombres 21.32-35; Deutéronome 3; Josué 22.7.

 

 

OMRI

Chef de l'armée d'Éla, roi d'Israël. Ses compagnons d'armes le firent roi quand ils apprirent que Zimri avait assassiné Éla. Omri fut un roi fort et capable. Il régna 12 ans (885-874 av. J.-C.) et fit de Samarie sa capitale – bien située au sommet d'une colline escarpée facilement défendable. Omri dut céder plusieurs villes à la Syrie, mais conquit Moab qui chaque année paya un tribut élevé à Israël. Omri servit les idoles, et Achab, son fils, suivit son exemple.

I Rois 16.15-28;20.34.

 

 

ONÉSIME

Esclave appartenant à Philémon, un ami chrétien de Paul qui vivait à Colosses. Paul rencontra Onésime, probablement à Rome, après que celui-ci se soit enfui de chez son maître. Au contact de Paul, Onésime devint chrétien. Dans sa lettre à Philémon, Paul lui demanda de pardonner à Onésime et de l'accueillir comme un frère. Onésime voyagea avec Tychique, le porteur de la lettre de Paul aux Colossiens.

Colossiens 4.9; Philémon.

 

 

ONÉSIPHOR

Chrétien qui aida Paul pendant son séjour à Éphèse et qui l'encouragea plus tard en le visitant en prison à Rome.

II Timothée 1.16-18;4.19.

 

 

ORPA

Fille moabite qui épousa un des fils de Noémie.

Ruth 1.

 

 

OSÉE

1.     Prophète en Israël, du règne de Jéroboam II jusqu'à la prise de Samarie par les Assyriens en 722 av. J.-C. Osée se servit de ses propres déboires conjugaux avec une femme infidèle pour illustrer la déloyauté du peuple envers Dieu. Mais en dépit de son infidélité, Dieu promet de le ramener à Lui et de continuer à lui témoigner son amour. Osée, livre de.

2.     Dernier roi d'Israël. Pour accéder au pouvoir, il assassina Péqah qui occupa le trône avant lui. Puis, ayant été battu par Salmanasar V, roi d'Assyrie, il dut lui payer un tribut. Mais à la suite d'une conspiration, Salmanasar fit mettre Osée en prison. Trois ans plus tard, Samarie, la capitale d'Israël, fut prise et le peuple déporté en Assyrie. II Rois 17.

 

 

OTNIEL

Premier juge d'Israël. Il mit fin aux cultes de Baal et d'Ashéra en Israël, et Dieu lui donna la victoire sur Kushân-Rishéataïm, roi de Mésopotamie.

Josué 15.16-17; Juges 3.7-11.

 

 

PASHEHOUR

Prêtre et recteur du temple à l'époque de Jérémie qui fit attacher le prophète au pilori, parce que celui-ci avait annoncé la destruction de Jérusalem.

Jérémie 20.1-6.

 

 

PAUL SAUL

Le grand apôtre et missionnaire dont les lettres constituent une partie importante du Nouveau Testament. Paul était Juif et citoyen romain. Né à Tarse, il fut élevé à Jérusalem et reçut une solide formation de la part du rabbin Gamaliel. Devenu pharisien, il s'opposa aux chrétiens et assista à la lapidation d'Étienne. En route pour Damas, où il pensait sévir contre les chrétiens, Paul vit soudain une lumière éblouissante et entendit Jésus lui dire: "Pourquoi me persécutes-tu?" L'éclat de la lumière lui ayant ôté la vue, on dut le conduire jusqu'à Damas. Envoyé par Dieu, Ananias lui rendit visite et le délivra de sa cécité. Puis Paul fut baptisé et commença à parler de Jésus à Damas. Les Juifs voulurent le tuer, mais il s'enfuit à Jérusalem. Là, les chrétiens se méfièrent de lui, mais Barnabas l'introduisit auprès des apôtres. À la suite d'un nouveau complot, on le fit partir sur Tarse. Quelques années plus tard, Barnabas alla le chercher pour aider l'église d'Antioche en Syrie. De là les deux hommes furent envoyés à Chypre, puis en Asie Mineure annoncer le message de Dieu. Ce fut après leur visite à Chypre que Saul prit le nom de Paul. À leur retour, ils firent un rapport de leurs travaux à l'église d'Antioche et s'efforcèrent de faire comprendre aux chrétiens d'origine juive à Jérusalem que Jésus-Christ était le Sauveur des autres nations au même titre que des Juifs.

Lors de son deuxième voyage, Paul emmena Silas et visita avec lui les églises de la Galatie. À Lystre, Timothée se joignit à eux. Puis à Troas, ils s'embarquèrent pour la Grèce avec Luc, l'auteur du troisième évangile et des Actes. Ils fondèrent une église à Philippes, mais Paul et Silas furent battus et jetés en prison. Après leur relâchement, ils parcoururent la Grèce. Paul prêcha à Athènes, puis resta 18 mois à Corinthe, d'où il retourna à Antioche.

Paul resta quelques temps en Syrie. Puis il repartit pour Éphèse, où il prêcha aux Juifs et aux Grecs pendant presque trois ans. Après une nouvelle visite à Corinthe, il traversa la Grèce et l'Asie Mineure pour se rendre à Jérusalem avec les dons pour les pauvres faits par les chrétiens de ces régions. À Jérusalem, il fut arrêté et envoyé à Césarée pour y être jugé par Félix. Celui-ci le garda deux ans en prison. Lorsqu'enfin son cas fut soumis au gouverneur romain Festus, qui avait remplacé Félix. Paul fit appel à l'empereur et fut envoyé à Rome. En cours de route, son bateau fit naufrage près de l'île de Malte, mais personne ne périt. Arrivé à Rome, Paul resta plus de deux ans en résidance surveillée. Il fut probablement relâché après son rpocès et est peut-être allé prêcher en Espagne. Après une seconde arrestation, Paul fut sans doute exécuté à Rome par Néron autour de 67 ap. J.-C.

Actes 7.58-8.4;9-28; Romains à Philémon.

 

 

PÉKAH

Capitaine de l'armée de Peqahya qui assassina celui-ci et régna sur Israël de 740-732 av. J.-C. Ce fut un mauvais roi qui servit les idoles. S'étant allié à Retsin, roi de Syrie, leurs armées envahirent Juda. Achaz, roi de Juda, chercha de l'aide auprès de Tiglath-Piléser III, roi d'Assyrie, qui pénétra en Israël et s'empara de plusieurs villes. Peu de temps après, Pékah fut mis à mort par Osée.

II Rois 15.25-16.5; II Chroniques 28.5-6.

 

PHARAON

Titre des rois d'Égypte. Plusieurs "pharaons" sont mentionnés dans l'Ancien Testament, dont :

1.     Le pharaon à qui Abraham a eu affaire. Genèse 12.10-20.

2.     Le pharaon sous le règne duquel Joseph a été premier ministre. Genèse 40-50.

3.     Le pharaon de l'Exode, probablement Ramsès II, qui construisit de grands entrepôts. Exode 5-14.

4.     Le pharaon qui prit Hadad sous sa protection après la victoire de David sur les Édomites. I Rois 11.

5.     Le pharaon qui donna sa fille en mariage à Salomon. I Rois 9.16.

6.     Shishak. Il encouragea Jéroboam à entraîner les dix tribus dans la révolte contre Roboam, le fils impopulaire de Salomon. Plus tard, il pilla Jérusalem, s'empara même des trésors du temple. I Rois 11.40;14.25-26.

7.     Sô, avec qui Osée, roi d'Israël, essaya de se liguer contre l'Assyrie. II Rois 17.4.

8.     Tirhaka se mit en campagne contre l'Assyrie sous le règne d'Ézéchias. L'armée assyrienne dut renoncer à attaquer Jérusalem pour aller à la rencontre des forces égyptiennes. II Rois 19.9; Ésaïe 37.9.

9.     Néko (510-595 av. J.-C.) tua Josias, roi de Juda, lors de la bataille de Meguiddo. Durant 4 ans, Juda fut obligé de lui payer un tribut. Puis Nabuchodonosor, roi de Babylone le battit à Karkémish (605 av. J.-C.). Après cela, Juda fut sous la domination babylonienne. Néko s'efforça, durant ses dernières années, de défendre l'Égypte et de l'affermir. II Rois 23.29-35;24.7; II Chroniques 35.20-36.

10.  Hofra (587-570 av. J.-C.) secourut Sédécias, lorsque celui-ci se souleva contre Nabuchodonosor, roi de Babylone. Jérémie 37.5;44.30; Ézéchiel 17.15-18;29.2.

 

PHILÉMON

Ami chrétien de Paul vivant à Colosses et maître de l'esclave Onésime (voir sous Onésime). Philémon, livre de.

 

PHILIPPE

1.     Un des douze apôtres, originaire de Bathsaide en Galilée, la ville natale de Pierre et d'André. Philippe alla trouver Nathanaël, lui dit qu'il avait rencontré le Messie et le conduisit à Jésus. Entouré de cinq mille hommes affamés, Jésus mit la foi de Philippe à l'épreuve. "Où achèterons-nous des pains pour qu'ils aient de quoi manger?" lui demanda-t-il. Philippe ne savait où trouver l'argent pour les nourrir. Mais Jésus les fit manger à satiété avec cinq petits pains et deux poissons. Lors de la Cène, lorsque Jésus dit : "Personne ne va au Père si ce n'est par moi", Philippe demanda à Jésus de leur montrer le Père. "Celui qui m'a vu a vu le Père", lui répondit Jésus. Matthieu 10.3; Jean 1.43-46;6.5-7;12.21-22;14.8-9; Actes 1.13.

2.     Fils d'Hérode le Grand. Hérodias, sa femme, le quitta pour épouser son demi-frère Hérode Antipas. Jean-Baptiste fut décapité parce qu'il avait condamné ce mariage. Marc 6.17.

3.     Un autre fils d'Hérode le grand, frère d'Antipas et d'Archélaüs. Il fut tétrarque de l'Iturie. Luc 3.1.

4.     Philippe l'évangéliste. Un des sept hommes choisis pour décharger les apôtres au sein de l'église de Jérusalem. Lorsque Paul persécuta les chrétiens de cette ville, il s'enfuit en Samarie, où il prêcha et guérit des malades. Un ange l'envoya à la rencontre du chancelier éthiopien sur la route de Jérusalem à Gaza. Cet homme devint chrétien et fut baptisé. Puis Philippe prêcha dans toutes les villes de la côte entre Ashdod et Césarée. Ses quatre filles participaient aussi à l'annonce du message de Dieu. Vingt ans plus tard, Paul logea chez Philippe à Césarée. Actes 6.1-6;8;21.8-9.

 

 

PHOEBÉ

Femme chrétienne que Paul connaissait et qui était au service de l'église de Cenchrées près de Corinthe en Grèce. Romains 16.1-2.

 

PIERRE

Apôtre et dirigeant de l'église primitive. Comme son père et André, son frère, il était pêcheur de son métier. Quand Jésus l'appela à le suivre, il changea son nom:  Simon devint Pierre. Plus tard, Jésus voulut savoir pour qui on le premait. Pierre répondit:  "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." Là-dessus Jésus lui dit:  "Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon église." Pierre fut un des disciples les plus proches de Jésus. Il était avec lui lors de sa transfiguration et dans le jardin de Gethsémané, la veille de sa mort. Après son arrestation, Pierre prit peur et nia trois fois avoir connu Jésus. Mais aussitôt, il eut d'amers regrets. Jésus lui apparut seul à seul après sa résurrection. Et au bord de la mer de Galilée, il lui ordonna de "paître" les chrétiens qu'il allait confier à sa garde.

Le jour de la Pentecôte, Pierre prêcha Jésus avec force et courage devant la foule à Jérusalem, et environ trois mille devinrent chrétiens. D'abord, Pierre ne s'adressa qu'aux Juifs. Mais à Joppé, Dieu lui donna une vision pour lui montrer qu'il devait apporter la Bonne Nouvelle aussi aux non-Juifs. Le roi Hérode fit emprisonner Pierre, mais en réponse à la prière des chrétiens, Dieu le délivra. Pierre fut l'auteur de deux lettres du Nouveau Testament, écrites probablement lors d'un séjour à Rome. Ce fut sans doute aussi son récit de la vie de Jésus que Marc nous a transmis dans son évangile. Selon la tradition, Pierre serait mort à Rome lors de la persécution sous Néron – crucifié comme Jésus, mais la tête en bas.

Matthieu 4.18-19;10.2;14.28-33;16.13-23;17.1-9;26.30-75; Marc 1.16-18,29-31;5.37; Jean 1.40-42;18.10-11;20.2-10;21; Actes 1-15; Galates 1-2; I et II Pierre.

 

 

PILATE

Gouverneur romain en Judée de 26-37 ap. J.-C. Il était cruel et impopulaire parmi les Juifs. Lorsque Jésus comparut devant lui, il savait qu'il était innocent. Mais il avait peur d'une émeute et ne voulait pas s'attirer la défaveur de l'empereur. Aussi condamna-t-il Jésus à mort.

Matthieu 27; Marc 15; Luc 3.1;13.1;23; Jean 18-19.

 

PINHAS

1.     Fils d'Éléazar et petit-fils d'Aaron. Lorsque les Israélites se livrèrent à la débauche avec les femmes Madianites et se prosternèrent devant leurs dieux, Pinhas mit à mort deux des plus coupables. Son geste arrêta une épidémie qui coûta la vie à 24 000 personnes. Dieu le récompensa en lui promettant que ses descendants assureraient toujours la prêtrise en Israël. Exode 6.25; Nombres 25;31.6; Josué 22.13-34; Juges 20.28.

2.     Un des deux fils d'Éli (voir sous HOFNI et PINHAS). I Samuel 2.12-3.18;4.

 

POTIPHAR

Officier de Pharaon qui acheta Joseph comme esclave (voir sous JOSEPH).

Genèse 37.36;39.

 

 

PUBLIUS

Premier magistrat de Malte dont Paul guérit le père lorsqu'il échoua sur l'île avec les autres naufragés.

Actes 28.7-10.

 

 

QEHATH

Fils de Lévi et ancêtre de Moïse. Ses descendants, les Qehatites, furent une des trois familles de lévites.

Exode 6.16-25; Nombres 3.17-32.

 

 

QETURA

Seconde femme d'Abraham.

Genèse 25.1-4.

 

 

QISH

Homme riche de la tribu de Benjamin et père de Saül, premier roi d'Israël.

I Samuel 9.1-6.

 

 

QIRINIUS

Gouverneur de Syrie à l'époque du recensement qui amena Marie et Joseph à Bethléhem.

Luc 2.2.

 

 

RABSARIS RABSHAKEH, TARTAN

Titres des officiers assyriens envoyés par Sennachérib intimider Ézéchias et ses sujets, pour qu'ils se rendent à l'assaillant.

II Rois 18.19; Ésaïe 36-37.

 

 

RACHEL

Jolie fille de Laban. Jacob travailla durant 7 ans sans salaire chez Laban parce qu'il aimait Rachel; puis, 7 autres années, après que Laban lui ait fait épouser Léa par ruse. Pendant des années Rachel ne put avoir d'enfants. Puis Joseph naquit. Quand Jacob retourna chez lui, Rachel déroba les idoles domestiques de son père. Rachel mourut au pays de Canaan, en accouchant d'un second fils, Benjamin.

Genèse 29-30;35.18-20.

 

 

RAHAB

Prostituée de Jéricho. Elle habitait une maison qui donnait sur la muraille et y cacha deux espions envoyés par Josué, parce qu'elle croyait que Dieu allait donner Canaan aux Israélites. Les espions promirent de lui sauver la vie, ainsi qu'à sa famille, lors de la prise de Jéricho. D'après la liste des ancêtres de Jésus, citée par Matthieu, Rahab aurait été la mère de Booz.

Josué 2;6; Matthieu 1.5; Jacques 2.25.

 

RÉBECCA

Femme d'Isaac et mère d'Ésaü et de Jacob. Rébecca grandit à Harran la ville où Abraham vécut avant de s'installer en Canaan. Son père était le neveu d'Abraham. Abraham envoya Éliézer, le chef de ses serviteurs à Harran chercher une femme pour son fils Isaac. La première personne qui s'approcha du puits où Éliézer faisait reposer ses chameaux était Rébecca. Elle l'accompagna en Canaan avec la bénédiction des siens. Isaac l'aima du premier coup d'œil. Après vingt ans de mariage, ils eurent des jumeaux, Ésaü et Jacob. Jacob devint le préféré de Rébecca, Ésaü celui d'Isaac. Dans les vieux jours d'Isaac, alors qu'il était presque aveugle, Rébecca aida Jacob à tromper son père, en volant la bénédiction qui revenait à Ésaü, l'aîné des jumeaux. Pour le sauver de la vengeance d'Ésaü, elle envoya Jacob chez son frère Laban à Harran.

Genèse 24;25.19-26.16;27.

 

 

RÉTSIN RAZON

1.     Homme de Tsoba qui devint roi de Syrie. Il haïssait Israël et causa des ennuis à Salomon durant tout son règne. I Rois 11.23-25.

2.     Dernier roi de Syrie, il conclut une alliance avec Péqah, roi d'Israël. Quand Rétsin et Péqah attaquèrent Juda, Achaz chercha de l'aide auprès de Tiglath-Piléser III qui s'empara de Damas, la capitale de la Syrie, et tua Rétsin. II Rois 15.37-16.9; Ésaïe 7.1-9.

 

 

RHODE

Servante de la mère de Jean-Marc à Jérusalem qui ouvrit la porte quand Pierre revint de prison.

Actes 12.12-17.

 

 

RITSPA

Une des concubines de Saül.

II Samuel 3.7;21.

 

 

ROBOAM

Fils de Salomon qui lui succéda après sa mort, mais qui était si peu sage que le peuple se souleva contre lui. Comme l'avait prédit Ahiyya, le prophète, les dix tribus du nord établirent Jéroboam comme leur roi. Seules celles de Juda et de Benjamin restèrent loyales à Roboam. Désormais, on appela le royaume du nord, Israël et celui du sud, Juda. Roboam fut battu par l'Égypte et, pendant la majeure partie de son règne, il fut en guerre avec Jéroboam.

I Rois 11.43-14.31; II Chroniques 9.31-12.16.

 

 

RUBEN

Fils aîné de Jacob et de Léa. Il essaya de sauver Joseph lorsque ses frères complotèrent de le tuer. Plus tard, il offrit ses deux fils comme otages à Jacob, lorsqu'il fut question d'emmener Benjamin en Égypte. Ruben fut l'ancêtre de la tribu qui porte son nom.

Genèse 29.32;37.21-22;42;49.3.

 

 

RUTH

La jeune moabite dont l'histoire ait racontée dans le livre de Ruth. Elle épousa un des fils de Noémie après l'installation de la famille en Moab à cause de la famine. Ruth aimait sa belle-mère et l'accompagna à Bethléem lorsque celle-ci y retourna après la mort de son mari et de ses fils. Pour subvenir à leurs besoins, Ruth alla glaner dans un champ d'orge qui appartenait à Booz, un riche parent de Noémie. Celui-ci la traita avec bienveillance, parce qu'il savait qu'elle avait été bonne avec Noémie. Ils finirent par se marier, et leur fils, Obed, fut le grand-père de David.

Voir aussi sous Ruth, livre de.

 

 

SADOK

Sous le règne de David, Sadok et Abiatar furent les principaux prêtres. Vers la fin de son règne, Abiatar soutint Adonias lorsque celui-ci prétendit au trône de son père. Sadok, par contre, sacra Salomon roi sur Israël, ce qui lui valut d'être nommé grand prêtre.

II Samuel 15.24-36;17.15;19.11; I Rois 1.7,32-40;2.35.

 

 

SALMANASAR

Nom de plusieurs rois assyriens. Salmanasar V (727-722 av. J.-C. battit Osée, roi d'Israël, et lui imposa un tribut annuel. Lorsqu'Osée se révolta, Salmanasar assiégea Samarie, la capitale d'Israël. Après un siège de trois ans, Samarie fut prise et les Israélites déportés en Assyrie.

II Rois 17.

 

 

SALOMÉ

Une des femmes qui accompagnèrent Jésus et les disciples depuis la Galilée. Elle était présente à la crucifixion et fut l'une de celles qui, le matin de la résurrection, vint à la tombe avec des aromates pour embaumer le corps de Jésus. Certains pensent que Salomé était la femme de Zébédée, la mère de Jacques et de Jean.

Matthieu 27.56; Marc 15.40;16.1.

 

 

SALOMON

Fils de David et de Betsabé, il fut le roi le plus célèbre d'Israël. David avait livré plus d'une bataille pour consolider son royaume. Salomon hérita la paix. Il protégea son pays en maintenant une armée forte et en construisant des forteresses. Il s'allia aussi aux rois voisins par mariage. Sous son règne, Israël devint un pays riche. Il échangea du cuivre et des chevaux pour des cargaisons d'or et de pierres précieuses. Il était réputé pour sa sagesse qui lui avait été donnée par Dieu. La reine de Saba (sud-ouest de l'Arabie) vint le mettre à l'épreuve et repartit émerveillée. Salomon bâtit le premier temple à Jérusalem. En échange de blé et d'huile, Iram, roi de Tyr, lui fournit des matériaux et de la main-d'œuvre qualifiée. Ce fut une construction splendide qui resta debout pendant 400 ans, jusqu'à sa destruction par Nabuchodonosor en 586 av. J.-C. Salomon construisit aussi un palais pour lui-même et pour la fille de Pharaon, une de ses femmes. Son règne fut gâché par certaines injustices et par ses nombreux mariages. Il irrita ses sujets en les astreignant à la corvée et en levant de lourds impôts pour réaliser son programme de construction. Vers la fin de son règne, ses femmes étrangères l'éloignèrent de Dieu, en l'entraînant vers leurs idoles. Après sa mort, les dix tribus du nord se révoltèrent contre Roboam, son fils, et choisirent leur chef, Jéroboam, comme roi.

II Samuel 12.24; I Rois 1-11; I Chroniques 22.5-23.1;28-II Chroniques 9.

 

 

SAMSON

Juge d'Israël célèbre pour sa force physique. Avant sa naissance, un ange annonça à sa mère qu'il serait spécialement consacré à Dieu comme nazir et qu'il délivrerait Israël des Philistins. Le rasoir ne devait donc pas passer sur sa tête. Devenu grand, Samson harcela les Philistins, sans jamais toutefois libérer complètement son peuple. Son faible pour les femmes fut sa perte. Un jour, il confia à Dalila, une femme philistine, le secret de sa force. Samson fut pris, ses cheveux rasés, et ses yeux crevés. On le mit en prison, mais là ses cheveux repoussèrent. À l'occasion d'une fête, les philistins l'amenèrent dans leur temple pour divertir le peuple. Après avoir prié, il prit appui contre les colonnes du temple, s'arc-bouta, et le temple s'écroula sur lui et sur les Philistins.

Juges 13-16.

 

SAMUEL

Fils d'Elkana et d'Anne, il devint le dernier grand juge d'Israël et un de ses premiers prophètes. Sa naissance fut l'exaucement de la prière fervente d'Anne. En retour elle accomplit le vœu qu'elle avait fait en conduisant Samuel au sanctuaire de Silo pour y être formé par Éli, le prêtre. Une nuit, Samuel reçut un message de Dieu pour Éli, lui annonçant que sa famille serait châtié à cause de la méchanceté de ses fils. Après la mort d'Éli, Samuel fut confronté à une situation difficile. Israël, battu par les Philistins, se croyait abandonné de Dieu. Samuel lui dit de détruire ses idoles et d'obéir à Dieu. Samuel jugea Israël jusqu'à ses vieux jours, et le pays fut en paix. Puis il donna ses fils pour juges à Israël, mais ils ne marchèrent pas sur ses traces. Alors le peuple demanda un roi. D'abord Samuel s'y opposa, mais Dieu lui fit oindre Saül comme premier roi d'Israël. Après la désobéissance de Saül, IL l'envoya oindre David comme successeur de Saül. À la mort de Samuel, tout Israël le pleura.

I Samuel 1-4;7-16;19.18-24;25.1.

 

 

SÂNBALLAT

Gouverneur samaritain qui fit tout en son pouvoir pour empêcher Néhémie de rebâtir les murailles de Jérusalem.

Néhémie 2.10,19;4;6;13.28.

 

 

SARA SARAÏ

Femme d'Abraham et mère d'Isaac. Abraham l'épousa lorsqu'il était encore à Ur. Comme elle était belle, il la fit passer deux fois pour sa sœur, pensant s'éviter ainsi des ennuis. Lorsqu'il lui sembla qu'elle ne pouvait plus avoir d'enfant pour hériter la bénédiction promise par Dieu, Sara donna Hagar, sa servante, comme femme à Abraham, et Ismaël naquit. Lorsqu'ensuite un ange vint annoncer que Sara aurait un fils, elle rit, mais, en temps voulu, Isaac naquit. Il était l'héritier d'Abraham, et Sara renvoya Hagar et son fils Ismaël après la naissance d'Isaac. À la mort de Sara, Abraham acheta une caverne près d'Hébron et y enterra Sara.

Genèse 11-12;16-18.15;20-21.

 

 

SAÜL

Premier roi d'Israël. Saül était le fils de Qish, un homme de la tribu de Benjamin. Les Israélites demandèrent un roi à Samuel, leur chef, à l'exemple des autres nations. Jusqu'alors, Dieu avait été leur roi, mais il permit à Samuel d'accéder à leur désir. IL le conduisit vers Saül, homme de haute taille et bien bâti, et Samuel l'oignit comme roi. Puis, après sa première victoire, Saül fut acclamé par tout le peuple.

Au début, il était humble, mais bientôt l'orgueil le fit désobéir délibérément à Dieu. Samuel dut lui dire que Dieu s'était choisi un autre roi. Un esprit mauvais se mit à tourmenter Saül. Pour le calmer, on fit appel à un jeune harpiste du nom de David.

Au début, Saül traita David avec bienveillance, mais bientôt il devint jaloux de la popularité du vainqueur de Goliath et tenta de le tuer. David fut forcé de s'enfuir dans les montagnes, tandis que le pouvoir de Saül s'affaiblit à tel point qu'il ne fut plus capable de vaincre les Philistins. Lors d'une de leurs attaques, il chercha de l'aide auprès d'un médium. Mais dans la bataille qui suivit, il périt avec son fils Jonathan.

I Samuel 8-31; II Samuel 1.

 

 

SÉDÉCIAS

1.     Dernier roi de Juda (597-586 av. J.-C.). Il fut placé sur le trône par Nabuchodonosor. Lorsqu'il se révolta contre lui, Nabuchodonosor assiégea Jérusalem. Après un siège de plusieurs mois, les babyloniens prirent et détruisirent la ville. On creva les yeux de Sédécias, et il fut emmené captif à Babylone. II Rois 24-25; II Chroniques 26.10-21; Jérémie 21;32;34;37-39.

2.     Faux prophète du temps d'Achab. I Rois 22; II Chroniques 18.

 

 

SEM

Fils aîné de Noé. Il survécut au déluge et fut l'ancêtre de plusieurs peuples "sémites", entre autres des Hébreux.

Genèse 6-10.

 

 

SENNACHÉRIB

Roi d'Assyrie (705-681 av. J.-C.) qui affermit l'empire assyrien en écrasant les révoltes des nations assujetties. Lorsqu'Ézéchias refusa de payer le tribut, il attaqua Jérusalem. Bien qu'il se fût emparé de plusieurs villes de Juda, Ésaïe encouragea Ézéchias à ne pas se rendre. Et Jérusalem fut sauvée grâce à l'avance de l'armée égyptienne et au fléau qui décima les troupes assyriennes. Sennachérib retourna à Ninive où il fut assassiné par deux de ses fils.

II Rois 18-19; II Chroniques 32; Ésaïe 36-37.

 

 

SERGIUS PAULUS

Proconsul de Chypre. Il s'intéressait à la religion et subit l'influence d'un magicien du nom d'Élymas (voir sous ÉLYMAS).

Actes 13.7-12.

 

 

SETH

Troisième fils d'Adam et d'Ève, né après le meurtre d'Abel par Caïn.

Genèse 4.25-5.7.

 

 

SHALLUM

1.     Le fils de Yavesh. Il assassina Zacharie, roi d'Israël et régna à sa place pendant un mois (752 av. J.-C.). Puis il fut lui-même mis à mort par Ménahem. II Rois 15.10-15.

2.     Un fils de Josias, roi de Juda, mieux connu sous le nom de Yoachaz (voir sous YOACHAZ). I Chroniques 3.15; Jérémie 22.11.

 

 

SHAMFÂN

Fonctionnaire à la cour du roi Josias, il supervisa les travaux de réparation du temple et annonça au roi la découverte du rouleau de lois divines.

II Rois 22.2; II Chroniques 34.

 

 

SHAMGAR

Un des juges d'Israël qui chassa les Philistins.

Juges 3.31;5.6.

 

SHESHBATSAR

Il reconduisit les exilés Juifs à Jérusalem après l'édit de Cyrus, roi de Perse, les autorisant à y retourner pour reconstruire le temple. Cyrus lui remit les objets sacrés saisis par Nabuchodonosor avant la destruction du temple. Sheshbatsar posa les fondations du nouveau temple. Esdras 1.8-11;5.14-16.

 

 

SHEVNA

Haut fonctionnaire du roi Ézéchias qui parlementa avec la délégation assyrienne de Sennachérib. II Rois 18-19; Ésaïe 22.15-25;36-37.

 

 

SHÉSHIMÉI

Benjaminite de la parenté de Saül qui, lors de la révolte d'Absalom, maudit David et l'accusa d'avoir usurpé le trône de Saül. II Samuel 16.5-13;19.26-23; I Rois 2.8-9.

 

 

SICHEM

Fils du roi Hamor, le Hévvite, qui viola Dina, la fille de Jacob (voir sous DINA). Genèse 34.

 

 

SIHÔN

Roi amorite à l'est du Jourdain. Moïse lui demanda d'autoriser les israélites à traverser son territoire. Sihôn refusa et attaqua Israël qui le battit. Nombres 21.

 

SILAS SYLVAIN

Ancien de l'église de Jérusalem qui accompagna Paul durant son deuxième voyage missionnaire. À Philippes (au nord de la Grèce), lui et Paul furent battus et jetés en prison. Après un tremblement de terre, ils parlèrent de Jésus au geôlier qui devint chrétien. Silas resta dans la ville voisine de Bérée, tandis que Paul poussa vers le sud jusqu'à Athènes. Ils se rejoignirent de nouveau à Corinthe. Silas est sans doute le chrétien appelé Sylvain dans plusieurs lettres du Nouveau Testament qui aida Pierre -- et peut-être Paul – dans ses travaux de rédaction. Paul envoie des salutations de Sylvain dans ses deux lettres aux Thessaloniciens.

Actes 15.22-17.15;18.5; II Corinthiens 1.19; I Thessaloniciens 1.1; II Thessaloniciens 1.1; I Pierre 5.12.

 

 

SIMÉON

1.     Deuxième fils de Jacob et de Léa. Lorsqu'il alla avec ses frères acheter du grain en Égypte, il fut gardé en otage jusqu'à ce que ses frères eurent amené Benjamin avec eux. Il fut l'ancêtre d'une des douze tribus d'Israël. Genèse 29.33;34.25-31;42.24-43.23;49.5.

2.     Un homme âgé auquel Dieu promit qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Messie. Dans le temple, il prit l'enfant-Jésus dans ses bras et loua Dieu. Sa prière est connue sous le nom de nuc dimittis. Luc 2.22-35.

3.     Un docteur de l'église d'Antioche, il devait être africain, peut-être même était-ce Simon de Cyrène qui porta la croix de Jésus. Actes 13.1-2.

 

 

SIMON

1.     Simon-Pierre (voir sous PIERRE).

2.     Un des douze apôtres qui avait fait partie des zélotes, ce groupement nationaliste juif qui s'était engagé à chasser les romains. Matthieu 10.4; Actes 1.13.

3.     Un frère de Jésus. Matthieu 13.55.

4.     Un lépreux qui invita Jésus dans sa maison à Béthanie. Ce fut là qu'une femme oignit sa tête d'un parfum de grand prix. Matthieu 26.6; Marc 14.3.

5.     Un pharisien qui invita Jésus à manger avec lui. Pendant le repas, une femme pleura à ses pieds, les essuya avec ses cheveux et répandit du parfum sur eux. Luc 7.36-50.

6.     Simon de Cyrène qui dut porter la croix de Jésus. Matthieu 27.32.

7.     Simon le magicien qui essaya d'acheter le pouvoir de donner l'Esprit-Saint. Actes 8.14-24.

8.     Un corroyeur chez qui Pierre logea à Joppé. Actes 9.43-10.23.

 

 

SISÉRA

Capitaine de l'armée de Yavin, roi de Hatsor. Il avait 900 chars de fer sous ses ordres et opprima durement Israël pendant 20 ans. Battu par Débora et Barak, il put s'enfuir à pied, mais fut tué par Yaël lorsqu'il se cacha sous sa tente. Juges 4-5.

 

 

SOPHONIE

Prophète qui vécut en Juda sous le règne de Josias, probablement l'arrière-petit-fils du roi Ézéchias. Son message se trouve dans le livre de l'Ancien Testament qui porte son nom. Il avertit le peuple de Juda que le jugement de Dieu l'atteindrait s'il continuait à servir les idoles et à désobéir aux lois de Dieu. L'injustice serait châtiée sévèrement. Mais pour ceux qui reviendraient à Dieu l'avenir serait glorieux.

Voir sous SOPHONIE, LIVRE DE.

 

 

SOSTHÈNE

1.     Chef de la synagogue de Corinthe après que Crispus, son prédécesseur, devint chrétien. Il fut battu lorsqu'un groupe de juifs échoua dans sa tentative de faire condamner Paul par Gallion, le proconsul d'Achaïe. S'il s'est converti par la suite, il se peut que ce soit lui qui est mentionné ci-dessous. Actes 18.17.

2.     Chrétien connu par l'église de Corinthe. La première lettre aux Corinthiens leur fut envoyée par Paul et Sosthène. I Corinthiens 1.1.

 

 

STÉPHANAS

Lui et sa famille furent les premiers chrétiens de l'Achaïe. Ils faisaient partie des quelques personnes que Paul a baptisés lui-même à Corinthe. I Corinthiens 1.16;16.15-18.

 

 

TAMAR

1. Belle-fille de Juda et mère de ses jumeaux. Genèse 38.

2. Fille de David violée par Amnon, son demi-frère. II Samuel 13.

 

 

TÉRAH

Père d'Abraham. Il partit d'Ur avec Abraham, mais au lieu de se rendre en Canaan, il s'établit à Harran où il mourut. Genèse 11.27-32.

 

 

THÉOPHILE

Luc lui dédia son évangile et les Actes des apôtres. Il connaissait le christianisme dans ses grandes lignes, mais Luc voulut l'informer de façon plus précise. Son nom "Théophile" veut dire "ami de Dieu". Luc 1.3; Actes 1.1.

 

 

THEUDAS

Chef d'une bande de 400 rebels. Lorsqu'il fut tué, ses hommes se dispersèrent, et il ne resta rien de son mouvement. Gamaliel cita ce cas lors du jugement des apôtres en ajoutant que la cause de Jésus disparaîtrait d'elle-même, si elle ne venait pas de Dieu.

Actes 5.34-41.

 

 

THOMAS

Un des douze apôtres dont le nom signifie "jumeau". Lorsque Jésus apprit la maladie de Lazar, il décida de retourner en Judée. Thomas savait qu'on cherchait à tuer Jésus, mais il était prêt à mourir avec lui. La question posée par Thomas lors de la Cène amena Jésus à déclarer qu'il était le chemin, la vérité et la vie. Thomas ne se trouvait pas avec les autres disciples quand Jésus leur apparut le soir de sa résurrection. Il leur dit qu'il ne croirait pas que Jésus était vivant sans avoir vu et touché ses cicatrices. Huit jours plus tard, en voyant Jésus, il s'écria: "Mon Seigneur et mon Dieu!". Selon la tradition, Thomas évangélisa l'Inde.

Jean 11.16;14.5-7;20.24-29;21.1-14; Actes 1.12-14.

 

TIBÈRE

Empereur romain à l'époque de Jésus, il régna de 14-37 ap. J.-C. Dans les évangiles, on l'appelle simplement César.

Luc 3.1.

 

 

TIGLATH-PILÉSER III

Il régna sur l'Assyrie de 745-727 av. J.-C. Il consolida l'empire assyrien en guerroyant contre des nations plus faibles. C'est ainsi qu'il envahit Israël, et que Ménahem dut lui payer une forte somme pour rester au pouvoir. Après l'attaque de Jérusalem par Péqah roi d'Israël, et Retsin, roi de Syrie, Tiglath-Piléser répondit à l'appel à l'aide d'Achaz, roi de Juda, en s'emparant de Damas et de plusieurs villes au nord d'Israël. Achaz fut assujetti à Tiglath-Piléser.

II Rois 15.29;16.7-18; II Chroniques 28.16-23.

 

 

TIMOTHÉE

Chrétien de Lystre qui devint ami et collaborateur de Paul. Sa mère était une chrétienne d'origine juive, son père était grec. Paul emmena Timothée pendant son deuxième voyage missionnaire. Après le départ de Paul de Thessalonique, Timothée retourna y encourager les chrétiens victimes des persécutions. Plus tard, Paul l'envoya d'Éphèse à Corinthe enseigner l'église. Il occupa aussi un poste de responsabilité dans l'église d'Éphèse. Timothée manquait parfois d'assurance et avait besoin d'être encouragé par Paul. Mais il fut toujours fidèle et loyal. Les deux lettres que Paul lui écrivit sont pleines de conseils judicieux pour la direction d'une église.

Actes 16.1-3;17.13-15; I Corinthiens 4.17; I Thessaloniciens 1.1;3.1-6; I et II Timothée.

 

TITE

Chrétien d'origine païenne qui devint ami et collaborateur de Paul. Il l'accompagna lors d'une de ses visites à Jérusalem, et voyagea sans doute souvent avec lui. Un moment donné, il travailla parmi les chrétiens de Corinthe et arrangea le différend entre eux et Paul. Quand il le rejoignit pour lui dire que la situation s'était considérablement améliorée, Paul écrivit la deuxième lettre aux Corinthiens. Tite retourna à Corinthe avec cette lettre et organisa la collecte pour les chrétiens nécessiteux de la Judée. Il travaillait en Crète lorsque Paul lui envoya sa lettre.

I Corinthiens 16.10; II Corinthiens 2.13;7.13-8.24;12.18; Galates 2; II Timothée 4.10; Tite.

 

 

TOBIYA

Ammonite qui essaya de forcer Néhémie à interrompre la reconstruction des murailles de Jérusalem.

Néhémie 2.10-20;4;6;13.

 

 

TROPHIM

Chrétien d'Éphèse qui accompagna Paul en Europe et à Jérusalem.

Actes 20.4;21.29; II Timothée 4.20.

 

 

TYCHIQUE

Ami et collaborateur de Paul, probablement originaire d'Éphèse. C'était sans doute lui qui accompagna Paul à Jérusalem parce qu'il avait été choisi par les églises d'Asie Mineure pour y apporter la collecte destinée aux chrétiens nécessiteux de la Judée. Tychique était avec Paul pendant que celui-ci était en prison, et il fut le porteur de ses lettres aux Colossiens et aux Éphésiens. Pendant son dernier emprisonnement à Rome, Paul envoya Tychique à Éphèse.

Actes 20.4; Éphésiens 6.21-22; Colossiens 4.7-9; II Timothée 4.12; Tite 3.12.

 

 

RIVVA

1.     Guerrier hittite de l'armée de David et époux de Bethsabée envoyé à la mort par David. II Samuel 11.

2.     Prêtre de Jérusalem. Sur l'ordre d'Achaz et d'après ses indications, il modifia l'autel et le temple conformément aux plans agréés par les assyriens. II Rois 16.10-18.

3.     Prophète contemporain de Jérémie qui fut mis à mort par Yoyaqîm parce qu'il parla contre Jérusalem. Jérémie 26.20-23.

 

 

UZZA

Conducteur du chariot neuf qui devait transporter l'arche de l'alliance de Qiriath-Yearim à Jérusalem. Lorsqu'à un moment donné, les bœufs fléchirent, il étendit la main pour retenir l'arche et fut frappé de mort.

II Samuel 6.3-7.

 

 

VASTI

La reine répudiée par Assuérus lorsqu'elle refusa de lui obéir.

Esther 1.

 

 

YAËL

Femme de Héber le Qénite. Après la défaite de l'armée cananéenne, Cicéra, son commandant, s'enfuit et se réfugia sous la tente de Jaël. Pendant qu'il dormait, elle le tua. Débora loua Yaël dans son cantique.

Juges 4;5.24-27.

 

 

YAVIN

1.     Roi de Hatsor, battu et tué par Josué. Josué 11.1-11.

2.     Roi cananéen, qui régna également à Hatsor, et qui opprima les israélites pendant 20 ans. Son armée fut vaincue par Barak et Débora. Juges 4.

 

 

YEDOUTOUN

Lévite qui dirigeait le chant pendant le culte sous le règne de David et sous celui de Salomon.

I Chroniques 16.41-42;25; II Chroniques 5.12.

 

YEHOSHEVA

Sœur d'Achazia, roi de Juda, qui épousa le prêtre Yehoyada.

II Rois 11.1-3; II Chroniques 22.11-12.

 

 

YOACHAZ

1.     Roi d'Israël de 814-798 av. J.-C. qui succéda à Jéhu, son père. Il entraîna le peuple dans l'idolâtrie et fut battu par Hazaël et Ben-Hadad, rois de Syrie. II Rois 13.1-9.

2.     Fils de Josias et roi de Juda durant trois mois en 609 av. J.-C. Il fut déposé et conduit en Égypte par le pharaon Néko. II Rois 23.31-34.

 

 

YOHANÂN

Chef juif, resté en Juda après la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor, roi de Babylone. Il avertit Guédalias, le gouverneur de Juda, du complot ourdi contre lui. Puis après son meurtre, ne tenant aucun compte de l'avis de Jérémie, il conduisit le peuple en Égypte.

Jérémie 40-43.

 

 

YORAM

1.     Fils d'Achab, Yoram fut roi d'Israël de 852-841 av. J.-C.; après la mort de son frère Achazias. Il mit fin au culte de Baal, mais ses réformes furent incomplètes. Il fut tué par Jéhu qui extermina toute la maison d'Achab. II Rois 3;8-9.

2.     Roi de Juda de 848-841 av. J.-C., après Josaphat, son père. Élie lui annonça qu'il mourrait d'une maladie affreuse, parce qu'il avait tué ses six frères et entraîné Juda dans l'idolâtrie. II Rois 8.16-24; II Chroniques 21.

 

 

YOTAM

Roi de Juda de 750-732 av. J.-C., après Azarias, son père. Il commença à régner du vivant de celui-ci, Azarias ayant été frappé de lèpre. Yotam servit Dieu. Il fortifia Juda et battit les ammonites.

II Rois 15.32-38; II Chroniques 27.1-6.

 

 

YOYAKIN

Roi de Juda durant trois mois en 597 av. J.-C. Il fut emmené prisonnier à Babylone par Nabuchodonosor. Des années plus tard, Evil-Mérodac, son successeur, le libéra de prison et l'accueillit à sa cour.

II Rois 24.8-16;25.27-30; II Chroniques 36.9-10; Jérémie 52.31-34.

 

 

YOYAQÎM

Fils de Josias et roi de Juda de 609-597 av. J.-C. Il fut placé sur le trône par le pharaon Néko et dut payer un tribut à l'Égypte. Il défit tout le bien fait par son père. Ce fut un roi dur et cruel. Il brûla le manuscrit avec les prophéties de Jérémie. Lorsqu'il se souleva contre Babylone, le pays fut envahi.

II Rois 24.1-7; II Chroniques 36.4-8; Jérémie 22.18-19;26;36.

 

ZABULON

Fils de Jacob et de Léa qui fut l'ancêtre d'une des douze tribus d'Israël.

Genèse 30.19-20;49.13.

 

 

ZACHARIE

1.     Un roi d'Israël qui ne régna que six mois. Il fut assassiné par Shallum (752 av. J.-C.). II Rois 14.29;15.8-12.

2.     Un prêtre et prophète, né pendant l'exil des juifs à Babylone. Son premier message fut délivré en 520 av. J.-C. et se trouve dans le livre de Zacharie. À cette époque-là, les juifs, revenus de l'exil, ayant perdu courage, avaient interrompu la reconstruction du temple. Zacharie les encouragea à reprendre les travaix et leur promis des jours meilleurs. Esdras 5.1-2; Néhémie 12.16; Zacharie, livre de.

3.     Un prêtre, le mari d'Élisabeth et le père de Jean-Baptiste. Il était de service au temple de Jérusalem, lorsqu'un ange lui annonça la naissance d'un fils qui préparerait le chemin pour la venue du Messie. Lui et sa femme étant déjà vieux, il ne crut pas ce que l'ange lui dit et resta muet jusqu'à la naissance de Jean. Luc 1.

 

 

ZACHÉE

Percepteur d'impôts qui vivait à Jéricho. Parce qu'il était de petite taille, Zachée grimpa sur un arbre pour voir passer Jésus. Celui-ci leva les yeux et lui demanda de le recevoir dans sa maison. La vie de Zachée changea complètement à la suite de sa rencontre avec Jésus.

Luc 19.1-10.

 

 

ZÉBÉDÉE

Pêcheur sur la mer de Galilée, il fut le père de Jacques et de Jean.

Matthieu 4.21-22.

 

 

ZÉRAH

Éthiopien qui conduisit une armée nombreuse contre celle d'Asa roi de Juda. Les troupes de Zérah furent exterminées par Juda.

II Chroniques 14.9-14.

 

 

ZILPA

Servante de Léa et femme de Jacob. Elle fut la mère de Gad et d'Ascher.

Genèse 29.24;30.9-13.

 

 

ZIMRI

Chef de l'armée d'Israël qui tua Ela et régna sept jours sur Israël en 885 av. J.-C. Il fut déposé par Omri et périt dans l'incendie de son palais qu'il avait lui-même allumé.

I Rois 16.

 

 

ZOROBABEL

Petit-fils de Yoyakin, roi de Juda, qui ramena les premiers juifs de l'exil en 537 av. J.-C. Il devint gouverneur de la Judée et travailla côte-à-côte avec Josué, le grand prêtre. C'est sous leur conduite que les fondements du temple furent posés. Après une période d'arrêt, les prophètes Aggée et Zacharie les encourageèrent à reprendre le travail.

Esdras 2.2;3-5; Aggée; Zacharie 4.