VERSIONS ANCIENNES DE L'ANCIEN TESTAMENT:

 

 

 

      Le texte de l'Ancien Testament nous est aussi parvenu en plusieurs versions anciennes, dont certaines viennent également confirmer l'exactitude du texte hébraïque de l'Ancien Testament que nous utilisons aujourd'hui.

      La plus importante de ces versions est la traduction grecque de l'Ancien Testament, la Septante. Les Juifs hellénisants et beaucoup de chrétiens l'ont utilisée au début de notre ère. Un vieux document, la lettre d'Aristée, prétend que la Septante a été traduite sous le règne du pharaon Ptolémée II Philadelphe (285-246 av. J.-C.) pour les Juifs établis en Egypte.

      Le grec était la langue principale de l'empire romain, plusieurs autres versions grecques de l'Ancien Testament ont vu le jour aux premiers siècles de notre ère. Parfois le texte grec éclaircit certains passages obscurs du texte hébraïque, mais souvent il est tout aussi imprécis.

      Lorsque le christianisme toucha les peuples parlant d'autres langues, l'Ancien Testament fut aussi traduit en latin (Vulgate), syriaque (Peshitto) et copte.

          COMMENT L'ANCIEN TESTAMENT S'EST CONSTITUE:

      Nous ne savons pas exactement comment le recueil de l'Ancien Testament s'est constitué. Mais nous connaissons les livres qui en faisaient partie un peu plus d'un siècle avant la naissance de Jésus et ceux que Jésus et les apôtres considéraient comme leur «Bible».

      D'après une tradition juive, ce serait Esdras, le scribe (dont l'histoire est rapportée dans le livre d'Esdras), qui aurait rassemblé et éditer les livres de l'Ancien Testament. Mais des recueils des cinq premiers livres (les livres de Moïse ou Pentateuque), de certains livres prophétiques et poétiques (Psaumes et Proverbes) existaient déjà depuis longtemps.

      Les Juifs ont classé leurs livres sacrés en trois groupes: la loi, les prophètes et les écrits. La loi comprend les cinq premiers livres de l'Ancien Testament (Genèse à Deutéronome). Bien que la Genèse ne contienne pas de lois, elle en fait tout de même partie, parce qu'on l'a attribuée à Moïse, comme les autres livres du Pentateuque. Les prophètes incluent non seulement les livres prophétiques proprement dits (Esaïe, Jérémie, Ezéchiel, etc.), mais aussi laplupart des livres historiques (Josué, Juges, I et II Samuel, I et II Rois). On les a classés parmi les prophètes, parce qu'ils ne nous présentent pas seulement les faits, mais aussi le sens que l'histoire prend aux yeux de Dieu. Les écrits se composent des livres sapientiaux (Proverbes, Ecclésiaste, Job), des Psaumes, de quelques livres historiques plus tardifs (I et II Chroniques, Esdras, Néhémie, Esther) et d'un livre prophétique (Daniel).

      Il est prouvé que du temps de Jésus, les écritures hébraïques étaient composées des 39 livres qui font partie aujourd'hui de l'Ancien Testament. Laplupart de ces livres sont cités dans le Nouveau Testament, ce qui montre bien la familiarité de Jésus et de ses disciples avec l'Ancien Testament tel que nous le connaissons.  A côté des 39 livres de l'Ancien Testament, les Juifs avaient encore d'autres livres religieux. Certains d'entre eux furent inclus dans la version grec des Septante. Mais ces livres, connus sous le nom d'Apocryphes, n'ont jamais fait partie de l'Ancien Testament hébraïque.

 

 

www.sondezlesecritur.com