La sagesse de Gamaliel



Dans le cas présent, je vous conseille: laissez ces hommes tranquilles! Laissez-les aller! Car si leur but ou leur activité est d'origine humaine, cela échouera. Mais si cela vient de Dieu, vous ne pourrez pas arrêter ces hommes; vous vous retrouverez seulement à lutter contre Dieu.
> Actes 5: 38-39



Les pharisiens se fatiguent vraiment de ces disciples de Jésus qui se promènent pour enseigner, guérir et faire des disciples. Les gens amènent leurs malades dans les rues dans l'espoir que l'ombre de Pierre puisse tomber sur eux. Cela leurs est insupportable, décidément !

Il arrive donc que nos héros soient convoqués et sur le point de faire face à de graves flagellations. À ce stade, un pharisien très respecté du Sanhédrin demande que les disciples soient envoyés devant leur conseil afin qu'il puisse s'adresser à ses frères. Son nom est Gamaliel, et il met en garde les Juifs sur la façon dont ils gèrent la "menace" chrétienne. Il cite deux autres exemples récents d'hommes qui se sont levés, ont dit des choses agréables et emmené certaines personnes, pour voir leurs mouvements diminuer et finalement mourir. Pourquoi est-ce arrivé? Évidemment, raisonne Gamaliel, ils étaient humains, et leurs recherches n'étaient pas de Dieu.

Il poursuit en disant que ces disciples de Jésus suivront le même chemin ... ou peut-être qu'ils ne le feront pas. Et s'ils ne le font pas, alors tout ce que le Sanhédrin concevrait contre eux échouerait de toute façon, car cela signifierait que le mouvement venait de Dieu.

Quelle façon incroyable de revenir sur plus de 2000 ans d'histoire depuis lors. Et bien sûr, quand j'ai relu ce passage l'autre soir, je me suis souvenu comment notre professeur de civilisation occidentale au collège a essentiellement fait la même déclaration que Gamaliel a fait quand il expliquait la propagation historique du christianisme et la montée de l'Église. Il a cité mouvement après mouvement «d'hommes», dont nous ne parlons plus aujourd'hui. Mais le christianisme? Il reste vivant, précieux, autonome et puissant.



Quelques éléments qui ressortent de cette histoire:


    De quoi s'inquiéter? De nos jours, nous nous inquiétons encore des choses. Non, je n'oserais pas suggérer que tout ce dont nous nous occupons ou nous intéressons  est en fait un mouvement venant d'en haut ; cela serait Très douteux ! Mais finalement, la leçon est toujours la même: c'est Lui, Dieu, qui contrôle. SA volonté sera faite.
    Autant Gamaliel est le héros de ce bref passage, c'est toujours avec les chrétiens, pas avec le Concile de Laodyssée, que nous pouvons le plus nous rapporter à ce qu'est être un vrai chrétien. Pourquoi est-ce important? Ces chrétiens, nos premiers frères, étaient ceux qui ne pouvaient pas se taire au sujet de la bonne nouvelle, pas ceux qui cherchaient des choses contre lesquelles se plaindre.
    Notre «religion» n'est pas celle des hommes. Ce n'est pas une mode. Cela ne change pas. Cela a duré. Cela durera jusqu'au retour du Christ.
    Même avec les paroles de Gamaliel sonnant vrai, elles n'ont pas empêché les disciples d'être persécuter. Ils ont été ramenés dans la pièce et flagellés. Leur situation n'a donc pas vraiment changé beaucoup.
    Même après une flagellation, les disciples ont poursuivi leur chemin, reconnaissants d'avoir souffert comme Christ a souffert, et pour Lui.
    Même après avoir été averti de ne plus diffuser l'Évangile, les disciples ne pouvaient pas et ne voulaient pas s'arrêter.


Et n'oubliez pas ...


Même un pharisien peut avoir un éclair d'intelligence de temps en temps, Dieu merci !



Intersection de la foi et de la vie: pensez à d'autres choses qui se sont produites dans le monde juste après votre naissance: modes, Spiritualisme, sectes, etc. Considérez alors tout ce à quoi le christianisme a survécu et durera. Vous et moi servons un Dieu qui est le même hier, aujourd'hui et demain. Quelle différence cela fait-il dans votre vie aujourd'hui?

Lectures complémentaires

Le secret d'une vie d'impact
Actes 5: 12-42

Pascal Cusson

www.sondezlesecritur.com