Les instigateurs invisibles des guerres


Lorsque les nations entrent en conflit, nous l’avions vu, ce ne sont pas
seulement des guerres entre humains, mais des affrontements entre des
démons puissants qui se servent de nous pour étendre leur domination.
Nous ne sommes à leurs yeux que de simples pions pour lesquels ils
n’éprouvent aucun sentiment bienveillant. Notre vie et nos douleurs n’ont
aucune importance à leurs yeux. Nous faire exploser en tuant des innocents
ne fait qu’assouvir leur haine de l’espèce humaine. Dieu ne prend aucun
plaisir à ces horreurs car Il nous considère comme ses enfants.

Aucun vrai chrétien ne devrait accepter de monter dans un avion pour lâcher
des bombes sur d’autres, ou sur nos frères musulmans, cela, quoi qu’ils aient
fait. Si nous éprouvons de l’admiration pour un chef d’état qui reflète cette
volonté expansionniste des démons, alors nous devons réfléchir sur notre
degré de compréhension du dessein de Dieu.

La domination du monde est légalement aux mains de Satan et les
gouvernements ont à leur tête des démons puissants que les hommes ne
peuvent pas expulser. Même si nous parvenions à chasser les hommes, soi-
disant pour Dieu, nous nous placerions sous l’autorité des démons. On ne
peut s’en sortir qu’en sortir qu’en obéissant à Dieu, qu’en s’écartant du
monde politique et militaire sous l’autorité de Satan. C’est le message de
Jésus.

Alors lorsqu’un faux prophète nous envoie conquérir le monde au nom de
Dieu, nous savons qu’il ment. L’ange Gabriel fut retenu pendant vingt et un
jours par l’un de ces démons puissant resté dans l’ombre des dirigeants Perse.
Relisons ces versets (c’est l’ange Gabriel qui s’exprime) :

« N’aie pas peur, ô Daniel, car depuis le premier jour où tu as appliqué
ton cœur à comprendre et à t’humilier devant Dieu, tes paroles ont été
entendues, et je suis venu moi-même à cause de tes paroles. »

« Mais le chef du royaume de Perse s’est opposé à moi pendant vingt et
un jours. Et voici Michaël, l’un des principaux chefs est venu à mon aide,
Quant à moi, je suis resté là auprès des rois de Perse ». Daniel 10:12,
13.

L’ange Gabriel devait protéger le roi Perse et influencer le départ des juifs de
la captivité. Un peu plus loin, il dit à Daniel :

« (…) Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi ? Et maintenant je
retournerai combattre contre le chef de Perse. Quand je sortirai,

voici : le chef de Grèce vient aussi. Mais je t’indiquerai les choses qui
sont inscrites dans l’écrit de vérité ». Daniel 10:19, 20.

Ces princes sont des démons puissants. L’ange Gabriel, n’est pas n’importe
qui, c’est celui qui déclara à Marie : « …Moi je suis Gabriel et je me tiens
devant Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et t'annoncer… ».

Le livre de l’Apocalypse déclare, parlant du Dragon, qui est Satan : « …Il fut
précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan,
celui qui égare toute la terre […] » Apocalypse 12:3 à 9.

Le prophète qui nous envoie conquérir le monde pour Dieu a certainement
été égaré lui aussi. Sans l’intervention humaine pour édicter des lois, cette
anarchie vis-à-vis de Dieu serait plus dure à supporter.

La Bible est le seul livre à nous avertir. Elle ne laisse rien sous silence. Notre
Créateur savait, par exemple, que nous n’aurions jamais pu nous rendre
compte par nous-mêmes que l’ONU n’était pas une organisation approuvée
par Dieu. Ne pas lire la Bible, c’est ignorer une partie de la volonté de Dieu
et de son dessein. C’est ce qui explique la vulnérabilité des musulmans face
aux mensonges de Mahomet. Nous verrons clairement plus loin que cet
homme ne fut pas un vrai prophète de Dieu.

L’interdiction faite aux musulmans de lire la Bible était malgré tout logique.
Si Dieu nous met en garde contre la lecture des livres magiques, dont certains
furent brûlés, selon le livre des actes (Actes 19:19), pourquoi le Diable
accepterait-il que ceux qu’il égare lisent la parole de Dieu ? N’est-il pas
curieux que la lecture de la Bible soit interdite dans un livre qui prétend la
corroborer, mais pas des livres démoniaques, ou magiques ?

Si Jésus, Isaïe, Daniel, Zakaria, et les autres, sont reconnus comme des
prophètes dans le Coran, dans quel autre livre, à part la Bible, pouvons-nous
lire leurs prophéties ? Cela ne servirait à rien de savoir qu’ils étaient des
prophètes si vous ignoriez ce qu’ils disaient. Et si la falsification n’était qu’un
prétexte. Comment des prophéties falsifiées pourraient-elles s’accomplir ?