INTRODUCTION À 1 THESSALONICIENS

 

 

Écrite en 50 ou 51, c'est la plus ancienne des lettres de Paul qui nous soient parvenues et probablement le texte le plus ancien du Nouveau Testament. Mais elle a été écrite à une église toute jeune. Luc nous renseigne (sans donner tous les détails) sur la fondation de cette communauté et sur les événements de Corinthe d'où notre épître est envoyée.

La ville importante de Thessalonique dans la Macédoine (aujourd'hui rattachée à la Grêce), est l'une des premières citées européennes à avoir été évangélisée. À son habitude, Paul a d'abord annoncé la Bonne Nouvelle aux Juifs (cela pendant 3 semaines), mais à cause de leur opposition il s'est tourné vers les païens. En moins de 6 mois, Paul et Silas ont fondé une église ; mais elle est très vite en butte à l'hostilité de la foule excitée par les Juifs. Elle organise la fuite de l'apôtre et de ses compagnons, d'abord à Bérée (où Silas et Timothée restent quelques temps), puis à Athènes. Paul désire alors vivement revoir ses chers thessaloniciens, se demandant s'ils ont tenu bon sous les coups épouvantables qui les frappent. Mais le voyage étant impossible pour lui (pour des raisons qui nous échappent), il envoie Timothée (qui l'avait rejoint à Athènes) pour prendre des nouvelles de ses enfants spirituels. Timothée, accompagné de Silas, retrouve Paul à Corinthe et lui procure une immense joie: les thessaloniciens vivent dans la foi et dans l'amour. Mais il le renseigne aussi sur certains de leurs manquements...

Paul et ses compagnons rédigent alors notreépître pour les encourager et compléter leur instruction.

Quel message ? :  C'est d'bord l'expression de la tendresse et des sentiments intenses de l'apôtre (tour à tour joyeux et fier de la naissance de ses enfants spirituels, déchiré par la peine de la séparation, mortellement inquiet d'être sans nouvelles, explosant de joie quand il apprend leur fermeté dans la foi). Comment a-t-on pu oser prendre Paul pour un froid doctrinaire !

Mais... l'amour véritable n'est pas aveugle. Les biens-aimés doivent encore progresser. Notamment, il leurs faut: éviter toute impureté, acquérir la maîtrise de soi, apprendre à travailler régulièrement (alors que certains vivent dans l'oisiveté en prétextant l'imminence de l'avènement du Christ), être rassurés quant à la destinée de leurs frères morts avant ces avènement (c'est l'occasion pour l'apôtre d'apporter un enseignement précieux sur l'au-delà et la venue du Seigneur).