L'UNIVERS BIBLIQUE


          LA STRUCTURE DU PAYS



      La plus grande partie de l'histoire de la Bible se déroule à l'est de la Méditerranée, dans la région côtière entre la mer et le désert d'Arabie. Mer et désert sont séparés par le «croissant fertile». On appelle ainsi une bande de terres bien arrosées qui part de l'Egypte (avec sa civilisation centrée autour du Nil), longe la côte est de la Méditerranée, où tombent d'abondantes pluies hivernales, et s'étend jusqu'aux contrées fertiles de la Mésopotamie, facilement irrigables grâce au tigre et à l'Euphrate.
      Le croissant fertile a toujours attiré les peuples du désert au sud et ceux des montagnes au nord. C'est pourquoi si souvent dans son histoire, il a été envahi, dévasté et a passé en d'autres mains. Le peuple juif n'a jamais pris la mer --il a laissé cela aux Phéniciens. Le désert, par contre, a un rôle important dans le récit biblique. Dans le sud du pays, il s'étend presque jusqu'à la côte méditerranéenne.