Témoignage d’un homme qui croyait à la falsification de la Bible

Jamal Attar, marocain venu en France pour faire des études scientifiques
universitaires, s’était mis à lire la Bible dans le but de prouver aux chrétiens
qu’elle était falsifiée. Il déclara :

« La première chose que j’ai vu dans la Bible, c’est qu’elle parlait de
beaucoup de choses qui se trouvent dans le Coran. 80 % de récits dans
le Coran se trouvent dans la Bible. Et moi, je pensais que le Coran était
tombé du ciel tout fait, et qu’il était vraiment unique. Quand vous
découvrez que… des histoires dans le Coran se trouvent dans la Bible,
écrite bien avant, vous vous dites : c’est incroyable, ce n’est pas
possible…

Je ne savais pas que dans la Bible il y avait une longue histoire, des
évangiles qui racontent par le menu détail la vie et la mort de Jésus... Ce
qui m’a le plus bouleversé, et je pleurais lorsque j’entendais cela, tout en
résistant, bien sûr, c’était l’amour de Dieu pour l’humanité…

Je lisais Isaïe 53, écrit 700 ans avant (J.-C.), et qui parle de la mort de
Jésus, du salut qu’il allait opérer. Je me disais très souvent pourquoi les
juifs et les chrétiens auraient falsifié la Bible ?… Si j’étais à leur place
pour la falsifier, (…) j’aurais enlevé toutes les mauvaises choses qui
parlent de moi. Parce que le peuple d’Israël s’en prend plein la figure
dans la Bible. S’ils voulaient vraiment falsifier la Bible, ils auraient
enlevé tous ces passages négatifs à leur égard…

Avec le Coran, c’est autre chose… La manière dont il parle aux
musulmans, c’est beaucoup de flatteries... Je me disais que si les juifs
avaient un passage à enlever, ce serait Psaumes 22 et Isaïe 53. En tout
cas [ces chapitres] sont là pour leur dire : « vous avez tort, Jésus est le
Messie, il a accompli les Psaumes ». Et eux, ils le gardent ! »


Sur ce point, il a parfaitement raison. À plusieurs endroits, la Bible qualifie
Israël de prostituée et d’idolâtre. D’autre part, toutes les choses mauvaises et
les péchés les plus graves commis par certains serviteurs illustres de Dieu, tels
que David, Salomon et d’autres, sont mises au grand jour. Même moïse n’a
pas été épargné.

En faisant passer la Bible pour un livre impur et falsifié, cela renforce la foi
des musulmans dans leur propre livre supposé descendre du ciel. S’il n’y a
rien sur lequel poser ses pieds, on prend le seul pavé qui s’offre à nous. Le
Coran est donc présenté comme le seul pavé qui s’offre à l’humanité.

Et si tout cela était faux. Vous seule pouvez le vérifier en consultant la Bible.
Moïse reçut l’ordre de ne rien ajouter, de ne rien retrancher à la parole de
Dieu (Deutéronome 4 : 1, 2). Le même ordre fut donné à Jean en
Apocalypse 22 : 16 à 18 :

« Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange vous attester ces choses pour les
congrégations (…) je suis l’étoile brillante du matin. « J’atteste à
quiconque entend les paroles de la prophétie de ce rouleau : si quelqu’un
ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les plaies qui sont écrites dans ce
rouleau. Et si quelqu’un retranche quelque chose aux paroles du rouleau
de cette prophétie, Dieu retranchera sa part des arbres de vie. »