LES NOTIONS DE L'ÉTERNITÉ ET DE L'INCOMMENSURABLE


Si l’esprit humain peut facilement concevoir ce que pourrait être l’Eternité,
qui n’est rien d’autre qu’un présent qui se perpétue, il lui est plus difficile
d’appréhender l’incommensurable. Vous pouvez prendre n’importe quel
nombre, tel que mille milliards multipliés par dix exposant mille milliards
d’années (chiffre infiniment plus grand que toutes les particules qui
composent l’Univers visible), il demeure insignifiant en comparaison avec
quelque chose qui n’a pas de commencement.

Sur des périodes de temps aussi inimaginables, que quelque chose d’élaboré,
de complexe, ait pu amorcer une existence sans l’intervention d’une
intelligence, est statistiquement concevable. Avec le temps, Dieu pouvait
prendre le contrôle de Lui-même et s’auto-créer, c’est-à-dire parachever sa
perfection dans tous les domaines. La Bible, l’appelle : « l’Ancien des jours »
Daniel 7:22, 23.