(base pour sermon et étude)

 

LE CRIME LE PLUS GRAND DE L’HISTOIRE – Matthieu 26-27

 

 

IL Y EUT UNE INTRIGUE, UN COMPLOT (26 :3-5,47-50)    Les dirigeants juifs voulaient se saisir de Jésus en secret. Judas Iscarioth, l’un des Douzes apôtres de Jésus, accepta de le leurs livrer contre rançon. Il a accepté de trahir son Maître !

 

IL Y EUT INJUSTICE FLAGRANTE (26 :59-66)    Ce procès n’en fut pas véritablement un, mais bien plutôt une parodie de justice.

 

IL Y EUT INDIGNITÉ, INHUMANITÉ ET HUMILIATION À L’ENCONTRE DE JÉSUS (26 :65-67, 27 :26-34).

 

IL Y EUT DES INSULTES PROFÉRÉES À L’ENDROIT DU SEIGNEUR (26 :38-46)    Mais l’insulte la plus pénible à supporter pour le Seigneur, fut sans doute celle qu’il dut subir par amour pour nous :  sa séparation nécessaire et totale (quoique temporaire) d’avec son Père, durant la période qu’il eut à prendre sur lui tous nos péchés. Car Dieu étant saint, le péché Lui est en horreur. Et de voir son Fils bien-aimé couvert de toute la multitude des péchés du monde, Il ne put le supporter et détourna les yeux de lui. (vs. 46)

 

IL Y EUT INTERVENTION (vs. 51)    Le voile du Temple fut déchiré en deux, montrant par là que la voie au Lieu-Très-Saint était désormais ouverte grâce à la mort de Jésus pour nos péchés. Il est intervenu en notre faveur ! (Ésa. 55 :5-6).