LEÇON 1                                              LA MORT DE JOSUÉ                                     Juges     2; 8-11

 

Lectures quotidiennes : Josué.                                                                                      Josué 24; 29-33

                                         Moïse.                                                                                     Deut.   31; 1-18

                                         Les fils d’Éli.                                                                          1 Sam. 2; 11-17

                                         L’avertissement de Josué.                                                     Josué 24; 19-28

                                         Balaam.                                                                                    2 Chro.  28; 1-4

                                         Une génération perverse.                                                       Deut.   1; 26-38

 

Lecture dévotionnelle  : La commission de Josué.                                                      Josué       1; 1-5

 

Verset à mémoriser     : Josué 24; 15.

 

But de l'étude                : C’est d’étudier comment Israël a été déplacé par Dieu sans un chef fort.

 

 

 

INTRODUCTION

 

         Dans ce trimestre d’Études bibliques, nous allons étudier la période de l’histoire d'Israël couverte par le livre des Juges. Israël, guidé par Josué, a traversé le Jourdain et s’est déplacé vers la Terre Promise. Durant la vie de Josué et des Anciens qui sont venus après lui, Israël a suivi le Seigneur. Cependant, après que ces grands hommes soient morts, il est arrivé une génération qui ne connaissait pas le Seigneur. Ceci était le résultat de la désobéissance à la Parole de Dieu de ne pas avoir complètement chassé les habitants de la Terre Promise devant eux. Ils étaient d’accord pour en laisser certains y demeurer et même de faire payer un tribut à d’autres, leur cupidité surpassant leur obéissance à Dieu.

         Le thème récurrent du livre des Juges est l’apostasie spirituelle. De plusieurs façons, il est différent du livre de Josué. Sous le leadership de Josué, Israël a obéi rigoureusement aux commandements de la Loi et a remporté des victoires. Dans le livre des Juges, Israël a oublié la Loi et s’est compromis avec ses ennemis. Les victoires remportées par Dieu qui utilisait Josué furent suivies par un établissement incomplet dans le territoire conquis et par un manque de leadership qui a conduit à la confusion, comme chaque homme qui a fait ce qui était droit à ses propres yeux. Cette confusion a conduit à la faiblesse morale et spirituelle d'Israël durant cette période. Le peuple a péché contre leur alliance avec Dieu en désobéissant au commandement de chasser complètement les Cananéens (Deut. 7; 16). Ils ont fait des mariages mixtes avec les gens du pays et ont adoré Baal et Astarté. Bientôt la morale des gens en ces jours était si basse que le péché avait perdu ses reproches. Les cycles du péché, être maltraités par leurs ennemis, la repentance, pleurer pour la miséricorde et la délivrance sont dans tout le livre. La réponse de Dieu à ces cris et ces pleurs pour la miséricorde était de susciter des juges pour délivrer Israël. Dieu était le Roi sur Israël, mais Il utilisait ces gens pour être les leaders.

 

LE CHOIX DES JUGES PAR DIEU.   Tous ensembles, ils ont été 12 juges masculins et un juge féminin. C’était Othniel, Ehud, Schamgar, Débora, Barak, Gédéon, Thola, Jaïr, Jephthe, Ibtsan, Elon, Abdon et Samson. Aucun d’eux n’était un leader national comme Moïse ou Josué, mais ils étaient apparemment des gens ordinaires qui étaient prêts à se lever pour leur nation lorsque Dieu avait besoin d’eux. En fait, la plupart des ces juges étaient des gens qui avaient des défauts très évidents dans leur vie. Certains d’entre eux ont des courts comptes rendus dans la Bible de leur période comme juge, mais ils étaient tous capables d’être utilisés par Dieu  dans un temps où plusieurs ne l’étaient pas. La plupart d’entre eux avaient des caractéristiques étranges. Samson, par exemple, était un homme qui a fait plusieurs choses étranges et différentes durant sa période comme juge d'Israël. Cependant, Dieu était capable de l’utiliser en dépit de ses manières et Il a utilisé sa force pour délivrer Israël. Qui peut oublier le vœu en l’air que Jephthe a fait, qui a eu pour résultat la mort de sa fille ?    En une période, lorsque les hommes n’étaient pas volontaires pour guider, Dieu a utilisé Débora pour guider Israël et les délivrer de leur chef ennemi Sisera dans le pays de Jaël qui l’a tué dans son sommeil avec un pieu de tente. Les gens normaux de tous les jours, avec des défauts, étaient utilisés par Dieu pour faire Sa volonté.

         La période où les juges furent utilisés en Israël a duré plus de 300 ans. Il y a eu 300 ans entre la conquête de la Terre Promise et la période de Jephthe (Juges 11; 26). Ce n’est pas clair à propos de certains autres juges et de leurs années de service, mais nous trouvons que Samson a été juge pendant 20 ans, ce qui amène toute la période des Juges à près des 340 ans. Actes 13; 20 mentionne une période de 450, ce qui inclut probablement Éli et Samuel, autant que tous les autres dans le livre des Juges.

 

CE QUI A CAUSÉ L’APOSTASIE.   L’apostasie est définie comme le refroidissement de la foi de quelqu’un. Notre époque est une période où nous faisons face à des épreuves qui en amènent plusieurs à se détourner de la voie du Seigneur. Dans notre matériel de travail aujourd'hui, une génération fut perdue à cause de l’apostasie des parents. En étudiant le livre des Juges, nous découvrirons que la tolérance et la morale trop lâche apportent la destruction, le chaos et plusieurs larmes dans la nation. Nous avons besoin de nous accrocher au Seigneur et chercher Son aide pour nos familles et notre nation. Des temps difficiles sont là, comme nous le prédisent les Écritures,  « Sache que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là » (2 Tim. 3; 1-5).

         Dans ces versets nous pouvons voir que les choses du monde sont l’une des causes de la chute des gens :  « Car Damas m’a abandonné, par amour pour le siècle présent, et il est parti pour Thessalonique; Crescens est allé en Galatie, Tite en Dalmatie » (2 Tim. 4; 10). Damas, qui avait été le compagnon de Paul, l’avait délaissé pour le monde. Avoir nos priorités centrées sur le monde plutôt qu’avec Dieu, nous amènera à changer notre intérieur. Nous concentrons notre attention sur nous-mêmes et sur ici et maintenant, au lieu de notre bien-être spirituel. Notre souci pour les gens perdus sera perdu dans la mauvaise herbe qui grandira rapidement dans notre cœur. L’Esprit de Christ c’est de se soucier des autres, même plus que de nous-mêmes, mais les choses du monde changeront ça en une attitude centrée sur nous-mêmes. Chacun fera ce qu’il pense être juste pour sa propre prospérité. Ceci nous amène à la raison suivante pour s’éloigner, c’est la cupidité.

         Les Israélites ont négligé de chasser complètement les habitants du pays, mais ils ont permis à certains d’entre eux de demeurer aussi longtemps qu’ils paieraient un tribut. La cupidité a bientôt amené les problèmes, lorsque les enfants d'Israël ont commencé à faire des mariages mixtes et que les faux dieux que les Cananéens adoraient ont éloigné le cœur du peuple de Dieu. Nous ne pouvons pas jouer avec le feu de la cupidité sans nous brûler. La convoitise est le même péché que l’idolâtrie (Col. 3; 5), donc il amène à la pensée que d’être envelopper dans la convoitise conduira une personne à s’éloigner du Seigneur. Nous sommes témoins de l’industrie du casino dans notre état et nous voyons des gens qui ont perdu toutes leurs possessions. Certains sont même allés consulter à cause de leur besoin irrésistible dans la chair de jouer (gamble). Plusieurs se disaient que les bénéfices de cette entreprise qu’est le casino résoudraient tous nos problèmes financiers, mais notre état ne peut même pas payer les fonds nécessaires dont les écoles ont besoin. La cupidité conduira certainement les gens loin de Dieu, affectera les enfants pour des générations à venir et amènera une nation à genoux.

         Les épreuves amèneront aussi les gens à quitter le sentier de la vérité. Les épreuves sont permises pour nous enseigner et nous affermir en nous amenant à dépendre de Dieu et parfois, elles sont un châtiment envoyé par Dieu. On nous exhorte à ne pas laisser les épreuves nous amener sur le mauvais sentier. Hébreux 12; 11-13 dit,  « Or aucune discipline (châtiment), pour le présent, ne semble être un sujet de joie, mais de tristesse; mais plus tard, elle rend le fruit paisible de la justice à ceux qui sont exercés par elle. C’est pourquoi, redressez les mains lassées et les genoux défaillants, et faites des sentiers droits à vos pieds, afin que ce qui est boiteux ne se dévoie pas, mais plutôt se guérisse ». Nous avons le choix lorsque nous expérimentons les problèmes : nous pouvons les laisser nous décourager et nous amener sur le sentier des ténèbres de la chair et de l’amertume ou nous pouvons nous tourner vers Dieu et chercher Sa face.

 

DIEU EST MISÉRICORDIEUX.   Une chose que nous pouvons apprendre de notre matériel de travail dans ce trimestre est que Dieu est miséricordieux. Israël a tourné en rond, ils sont partis d’une fraternité avec Dieu  pour ensuite L’abandonner, d’une oppression par leurs ennemis, ils ont invoqué Sa miséricorde, pour ensuite être délivré par Dieu. À chaque fois Dieu suscitait des juges et délivrait Son peuple. Ce n’était pas pour encourager le péché, car nous pouvons aussi voir la leçon du grand et terrible prix à payer pour ce péché devant Dieu. Si nous nous trouvons nous-mêmes hors de Sa fraternité, nous avons besoin d’aller à Lui pour Sa miséricorde. Jésus-Christ est mort et est ressuscité pour nos péchés tandis que nous étions un ennemi. Maintenant que nous sommes Ses enfants, ne nous délivrera-t-Il pas encore bien plus ?   Nous avons besoin de la miséricorde de Dieu pour la génération qui grandit maintenant. Satan est dans une guerre ouverte pour les âmes des jeunes gens aujourd'hui, essayant de les détourner de la bonne voie avec les désirs charnels. Nous pouvons être encouragés, cependant, car nous avons accès à un plus grand pouvoir que ce monde et que Satan.

 

CONCLUSION.   Israël a amené beaucoup de problèmes sur eux-mêmes en n’écoutant pas Dieu. Dieu a entendu leurs cris pour avoir de l’aide et a trouvé des hommes et des femmes parmi eux qui L’écoutaient. Les juges étaient, pour la plupart, des gens qui n’avaient aucune aspirations pour être chef mais ils avaient des habiletés que Dieu pouvait utiliser pour délivrer Israël. Aujourd'hui les gens qui s’abandonnent eux-mêmes à Dieu peuvent être utilisés pour l’avancement de Son œuvre. Nous n’avons pas à être un leader mondial pour faire une différence dans la grande guerre des âmes : nous devons juste être une personne qui est volontaire pour laisser Dieu nous employer.

 

 

 

QUESTIONS

 

  1. Combien y a-t-il eu de juges ?
  2. Pendant combien de temps environ y a-t-il eu des juges en Israël ?
  3. Qui a été le dernier juge ?
  4. Qui a été la première personne à être ointe comme roi d'Israël ?*[1]
  5. Nommez un juge qui était une femme.
  6. Pourquoi le peuple de Dieu a-t-il permis aux Cananéens de rester dans la Terre Promise ?
  7. Quel juge a fait un vœu en l’air qui a coûté la vie de sa fille ?
  8. Quel homme a abandonné Paul pour le monde ?
  9. Quelles sont quelques-unes des causes de l’apostasie ?
  10. Quels sont quelques-uns des cycles d'Israël durant la période que nous étudions ?
  11. Que sommes-nous encouragés à laisser le châtiment faire en nous ?
  12. Que fera la cupidité à une personne sauvée ?


[1] Cette question n’a pas de réponse dans le texte, mais fait appel aux connaissances bibliques du lecteur.